7 activités insolites à faire à Rome

Mis à jour le 11 janvier 2019 par Le blog : Voyageurs Intrépides et Marie-Noëlle Vekemans
7 activités insolites à faire à Rome

Rome est riche en attractions et sites touristiques bien connus comme le Colisée, la chapelle Sixtine et le Panthéon, mais la ville recèle également de merveilleux secrets et bijoux que vous découvrirez en vous aventurant hors des sentiers battus. Dans cet article, les auteurs du blog Voyageurs Intrépides vous donner les clés dont vous avez besoin pour partir explorer certains des sites les plus surprenants de la capitale italienne.

La Crypte des Moines Capucins

Nichée sous l’église de Santa Maria della Concezione, située près de la très animée Piazza Barberini, vous trouverez la Crypte des Moines Capucins au sein de laquelle six petites chapelles abritent les restes de près de 4 000 moines de l’ordre des Capucins. Les moines se sont installés dans l’église en 1631, apportant avec eux les squelettes de leurs frères décédés qu’ils ont disposés dans la crypte. Pendant plus de 200 ans, les os de chaque moine qui décédaitétaient exposés pour décorer la crypte, ils étaient même utilisés pour construire des lustres. Les chapelles macabres sont censées rappeler aux visiteurs que personne n’est éternel, vous pourrez même lire une inscription « Comme vous nous étions ; comme nous vous serez. ».

Le sanctuaire des chats de Torre Argentina

Les ruines historiques de Largo Argentina ont été découvertes en 1927 lorsque le secteur a été creusé en vue d’un réaménagement. La découverte des restes de quatre temples républicains datant de 300 à 400 avant J.-C. a ouvert a fait de la zone un grand site archéologique à ciel ouvert qui comprend également l’entrée de l’ancien théâtre de Pompée où Jules César a été assassiné en 44 avant J-C. Depuis 1993, les ruines abritent un sanctuaire destiné aux chats avec plus de 150 chats qui vivent aujourd’hui dans les vestiges de l’Empire romain. Le sanctuaire, qui fonctionne grâce à des bénévoles et des dons, est ouvert au public tous les après-midi, et vous n’aurez pas de mal à apercevoir les félins quise prélassent entre les vieilles pierres des temples.

Le sanctuaire des chats à Rome est apprécié des touristes.

Le Street Art à Ostiense

Le quartier sud d’Ostiense est connu pour son histoire industrielle, c’était autrefois l’un des quartiers ouvriers de la ville. Depuis quelques années, le secteur est devenu le paradis des artistes et hipsters et commence à se forger une nouvelle réputation de lieu de rendez-vous tendance grâce aux restaurants et bars à la mode, mais aussi en raison de l’émergence d’une scène du street art aussi riche que prolifique. Les œuvres colorées qui couvrent les murs des bâtiments du quartier ont été réalisées dans le cadre d’un projet de relance et de rajeunissement de toute la zone. Pour admirer les tableaux urbains les plus connus, vous pouvez vous rendre vers le célèbre Wall of Fame de 60 mètres de J.B. Rock qui représente des écrivains, artistes et musiciens. À proximité vous pourrez aussi voir le travail d’Iacurci, mais aussi les visages colorés de Fronte del Porto sur Via del Porta Fluviale.

Art moderne au MAXXI

Le musée national des arts du 21e siècle a été inauguré en 2010 dans le cadre d’un complexe conçu par l’architecte Zaha Hadid et a achevé la modernisation de la zone nord de Flaminio à Rome, avec le superbe auditorium tout en courbes de Renzo Piano. Les œuvres contemporaines du MAXXI offrent un contraste plutôt rafraîchissant avec l’abondance de merveilles antique dont regorge la ville, mais il propose aussi deux espaces muséographiques consacrés à l’art et à l’architecture. La collection permanente abrite des œuvres de William Kentridge et Anish Kapoor ainsi que des catalogues d’architectes italiens de renom. Le musée propose également régulièrement des expositions temporaires.

Le bâtiment design du musée d'art moderne Maxxi à Rome.

Le quartier Coppedè

Le sublime quartier de Coppedè est niché un peu au nord du centre de Rome et a été construit dans un style architectural unique qui n’a rien à voir avec celui du reste de la ville. Le secteur tient son nom de l’architecte Gino Coppedè qui a initié le projet en 1915 sans l’avoir toutefois terminé lorsqu’il est mort en 1927. Avec une association de styles architecturaux et une décoration soignée, les bâtiments du quartier de Coppedè rappellent les incroyables bâtiments de Gaudí à Barcelone. Traversez l’entrée élaborée du Palazzi degli Ambasciatori (Palais des Ambassadeurs) et ne manquez pas le Palazzina del Ragno (Palais des Araignées) et le Villino delle Fate (Villa des Fées).

Les sculptures du Centrale Montemartini

La Centrale Montemartini est un musée absolument incroyable situé dans le quartier d’Ostiense, vous y verrez des sculptures anciennes exposées dans les locaux désaffectés de la première centrale électrique publique de Rome. La juxtaposition des sublimes statues de marbre grecques et romaines avec les machines modernes de l’ancien site de production d’électricité crée un espace vraiment unique qui ne pouvait exister que dans une ville comme Rome où l’histoire, l’art et l’industrie couvrent des périodes qui s’étendent sur des siècles.

Le crâne de Saint-Valentin

L’église de Santa Maria in Cosmedin est surement plus célèbre pour la Boccàdella Verita (Bouche de la Vérité), une ancienne sculpture sur un bas-relief en marbre ressemblant à un masque qui se trouve dans le portique, mais l’intérieur de l’église n’est pas pour autant dénué d’intérêt.

En plus des fantastiques mosaïques et du sol incrusté de type cosmatesque (marqueterie de marbre), l’église abrite également le crâne de Saint-Valentin. Un martyr chrétien, mort en 273, dont les reliques ont été dispersées dans tout l’Europe. Son crâne, orné de fleurs, est lui conservé à Rome. Chaque année, le 14 février, le crâne est exposé et une procession est organisée dans l’église pour célébrer la fête de Saint-Valentin.

L'église romaine de Santa Maria in Cosmedin renferme un crâne célèbre orné de fleurs.

A la recherche d'encore plus de bons plans dans la capitale italienne : voyageursintrepides.com/guide-visiter/italie/rome/

D'AUTRES ARTICLES

9 bonnes raisons de visiter la Russie en hiver

10 îles magnifiques et méconnues où s'évader cet hiver

4 soins corps qui vous font voyager aux 4 coins du monde