5 astuces pour payer son billet d’avion beaucoup moins cher

Mis à jour le 1 juillet 2019 par Laurence Donis
5 astuces pour payer son billet d’avion beaucoup moins cher

Même avec un budget mini, on peut suivre ses envies. Découvrez tous nos bons plans pour payer son billet d'avion beaucoup moins cher.

Que vous ayez envie d'un petit week-end full love en Italie ou d'un road trip entre copines en Asie, pas question d'y laisser toutes vos économies. Il y a les règles de base que tous les travel addicts connaissent bien: on prend son billet d'avion en avance, on checke les promos, on compare et on est flexible, autant sur les dates que sur les destinations... Mais quelles sont les petites astuces d'insiders qui peuvent vraiment faire la différence?

1. Bien choisir son comparateur de vols

Tous ne se valent pas: certains appartiennent à des compagnies aériennes et ont donc tout intérêt à mettre en avant certains vols. Nos petits préférés? Skyscanner et Kayak. Ici, pas besoin d'indiquer un pays ou une date de voyage précise, idéal quand on est prêt à se laisser porter... Et qu'on a envie de voyager sans trop dépenser. Sur Skyscanner, on peut choisir un mois pour voir le prix des billets pour chaque jour et décider de repartir le dimanche au lieu du samedi pour 100 euros de différence par exemple. Les comparateurs indiquent aussi le mois le moins cher pour chaque destination et les aéroports à proximité (c'est parfois beaucoup plus avantageux de décoller/atterrir dans un aéroport secondaire plus petit, et pas tellement contraignant).

2. Se mettre en navigation privée pour obtenir un billet d'avion moins cher

Checker vingt fois un vol, se rendre compte que le prix augmente un peu plus chaque jour et réserver rapidos, flippée à l'idée que les billets deviennent hors de portée... Ca vous rappelle quelque chose? Pour éviter ça, on se met systématiquement en mode navigation privée pour payer son billet d'avion moins cher (cmd+maj+n sur Chrome par exemple). Une petite technique de geek qui empêche un site de repérer notre intérêt pour une destination (et notre adresse IP par la même occasion) et de gonfler artificiellement les prix pour nous inciter à acheter.

3. Connaître les bonnes applis

Deux noms à retenir: Voyages Pirates et Hopper. Avant de devenir un site, le premier n'était qu'un blog de bons plans tenus par deux Allemands. Aujourd'hui, Voyages Pirates est à la recherche des meilleures affaires du web. Pour septembre 2019, on a trouvé un A/R Bruxelles-New York pour 209 euros ou Londres pour 38 euros par exemple. Hopper indique quant à lui les jours les moins chers pour réserver un billet d'avion, surveille les prix à notre place et nous indique s'ils sont susceptibles de diminuer.

4. Réserver au bon moment pour un billet d'avion moins cher

On peut demander à certains sites ou applis comme Skyscanner et Hopper de nous envoyer une alerte lorsque les prix descendent mais il y a aussi quelques règles de base. Le bon plan, c'est de réserver pendant les moments creux: un mardi ou un jeudi, entre 1h et 6h du matin, 54 jours avant le départ (d'après un site qui a analysé 3 millions de prix). A tester pour les motivés. On n'oublie pas non plus de checker les promos temporaires sur certains sites dédiés comme Connections, Emirates, Neckermann, ou encore Expedia.

5. Ne pas snober les escales

Ok, personne n'a envie de passer trois heures à attendre entre deux avions mais si vous avez du temps, les escales peuvent carrément devenir désirables. Mini-trip dans le voyage, on en profite pour sortir de l'aéroport (si on a le droit) et découvrir un nouvel endroit. Certaines villes offrent même des walking tours gratuits aux passagers, c'est le cas de l'Islande par exemple, de Doha ou encore de Taipei (Taïwan). Sympa quand on sait qu'un vol avec escale peut nous faire économiser des centaines d'euros!

A lire également :

5 trucs pour bien dormir dans l’avion

Nos astuces pour avoir l’air de revenir de vacances … sans même être partie !