Forêt Noire: les meilleures adresses pour un trip canon

Mis à jour le 11 octobre 2018 par Laurence Donis
Forêt Noire: les meilleures adresses pour un trip canon

Première source d’inspiration des frères Grimm, la mystérieuse Forêt Noire promet un séjour de conte de fées. Au programme : paysages à couper le souffle, hôtels luxueux et cuisine étoilée… On est comblés. 

1/

1. On loge où ? 

Passage obligé dans l’un des établissements de la « Best of SouthWest Germany ». Cette association de neuf hôtels cinq étoiles représente la crème de la crème de la région. Si chacun d’entre eux est unique, on retrouve les mêmes ingrédients partout: un service impeccable, une tradition familiale, des spas imposants et des grands chefs en cuisine. Le cocktail a tout pour plaire. On en a sélectionné trois, à vous de choisir, ou de varier les plaisirs. 

> Hôtel Dollenberg

foret noire

Le Dollenberg, c’est l’histoire d’un self-made man, Meinrad Schmiederer. Au fil des années, l’homme a transformé la petite guest house familiale de ses parents en un hôtel luxueux ultra prisé. Ici, les chambres sont cosy et délicieusement old school, certaines disposent même d’un jacuzzi, d’un sauna ou encore d’un poêle en faïence, un must pour les longues soirées d’hiver. Mais ce qui attire d’emblée le regard à notre arrivée, c’est la vue panoramique sur la vallée. 

Et on en profite encore plus immergé dans une piscine chauffée… Lorsque le boss a décidé de construire le spa en 2011, il voulait créer « le plus beau et le plus grand espace bien-être que l’hôtellerie allemande n’ait jamais vu ». Rien que ça. Mais on peut dire que le pari est réussi. Le spa de 5000m², primé à plusieurs reprises, est vrai havre de paix. On se promène dans des couloirs baignés de lumière rose et on enchaîne les surprises. Au total, on y retrouve cinq piscines d’eau minérale et d’eau salée, un lac de montagne, plusieurs jacuzzis, quatre saunas, trois hammams, un espace soins, un centre de fitness ou encore une salle de yoga. Nos coups de cœur ? La piscine extérieure avec vue sur la Forêt Noire, à faire quand il neige, et les salles de relaxation. Ici, on se détend sur des matelas d’eau dans la pénombre, musique douce dans les oreilles et feu crépitant en toile de fond. Magique. 

foret noire

Pour rester sur un petit nuage, on teste le resto de l’hôtel. Doublement étoilé, Le Pavillon est l’une des meilleures tables d’Allemagne. Et on reste en famille, puisque c’est Martin Herrmann, le beau-frère du patron, qui officie en cuisine. Le dîner en un mot ? Sublime. Tout est parfaitement maitrisé, que ce soit le homard et son accompagnement au pamplemousse, le filet de turbot, le suprême de pigeon à la truffe blanche ou encore la glace au sésame noir. Les produits travaillés dépendent d’ailleurs de l’arrivage du marché. On apprécie aussi le jeu des textures et des couleurs, un vrai petit paradis pour les foodies. La bonne surprise ? Le prix, étonnamment peu élevé pour un restaurant deux étoiles. Comptez 117 euros pour le menu gastro, et 153 pour le menu découverte. 

foret noire

Infos pratiques : Hôtel Dollenberg, Dollenberg 3 – 77740 Bad Peterstal-Griesbach. Chambres à partir de 122 euros. Plus d’infos sur le site de l’hôtel.

2/

> Hôtel Traube Tonbach

foret noire

Les fans de tradition familiale vont adorer cet hôtel, huit générations se sont succédées ici depuis plus de 200 ans. Vrai petit paradis pour les amoureux de la nature, l’établissement est niché dans la vallée romantique de Tonbach. Et face aux sapins et aux collines mystérieuses, on comprend vite pourquoi une série de contes de fées sont nés ici… A l’origine, c’est un boulanger, l’ancêtre du patron actuel Heiner Finkbeiner, qui a ouvert l’établissement. Au 18ème, les bûcherons et les travailleurs forestiers y venaient pour étancher leur soif. A l’époque, il n’y a qu’un seul bâtiment. Depuis, l’hôtel a bien grandi et une nouvelle aile a vu le jour. A vous de choisir entre une chambre tradi ou plus moderne, toutes sont cosy (on se souviendra encore longtemps de la couette ultra moelleuse, nuit sur un nuage garantie). 

Deux spas ont été construits dans le Traube Tonbach, un dans chaque bâtiment. Au programme : piscines intérieures et extérieures avec vue panoramique, hammams, jacuzzis, bancs de pierres chauffants… Coup de cœur pour le sauna et sa grande baie vitrée qui donne sur la vallée. Un must quand les premiers flocons commencent à tomber. On aime : les matériaux nobles, le design minimaliste et la pureté de l’eau. Les piscines sont remplies d’eau de sources locales. Résultat ? On a l’impression de nager dans de la soie. 

foret noire

Mais ce qui fait surtout la renommée de l’hôtel, c’est son restaurant, le Schwarzwaldstube. Avec trois étoiles Michelin depuis 25 ans, il n’y a pas de surprise, c’est sublime. On a eu la chance de goûter un plat du chef Torsten Michel et c’était parfait. On vous conseille aussi une autre très bonne table du Traube Tonbach, le Köhlerstube. Avec sa moquette feutrée, ses banquettes molletonnées à carreaux et ses grands chandeliers en bois, le resto nous plonge illico dans une atmosphère unique. Aux commandes : Florian Stolte, un jeune chef qui ajoute une touche de peps à une cuisine parfois classique. On se laisse tenter par la truite saumonée flambée, mangue et bouillon umami, par les tortellini aux champignons forestiers de la région et leur jus de parmesan aux cèpes ou encore par le sorbet aux pêches de vignes. Maitrisé. 

foret noire

Infos pratiques : Hôtel Traube Tonbach, Tonbachstraße 237, 72270 Baiersbronn. Chambres à partir de 179 euros. Plus d’infos sur le site de l’hôtel.

3/

> Hôtel Bareiss

foret noire

L’hôtel Bareiss, c’est l’histoire d’une femme de poigne, et ce n’est pas un hasard si c’est l’un de nos coups de cœur du voyage. En 1947, alors qu’elle rend visite à son frère, Hermine tombe amoureuse d’un garde-forestier de la région, Jakob Bareiss. L’homme ne reviendra jamais de la guerre, et la jeune veuve décide alors d’acheter toute seule un terrain pour y ouvrir une auberge. A l’époque, elle dispose de neuf chambres mais n’a pas assez d’argent pour toutes les décorer, et elle n’a aucune idée du succès qui l’attend. 70 ans et quatre générations plus tard, l’hôtel est l’un des plus luxueux de la région. Aujourd’hui, une centaine de chambres sont disponibles et on est complètement fan de leur look retro. Tentures roses fleuries, baignoire sur pied et robinets dorés… On se sent comme une princesse. Les petits plus ? L’ambiance conte de fées à Noël (60 vrais sapins embaument l’hôtel durant cette période magique) et le côté family-friendly. Ici, les kids sont traités comme des kings, ils ne vont plus vouloir décoller de la salle de jeux. Au programme: billard, kicker, courses de voitures, casino, échecs, cinéma, escape game…

Mais le spa aussi nous a totalement conquis. Piscine d’eau douce ou d’eau de mer, sauna finlandais, biosauna, bain de vapeur aux herbes ou bain bouillonnant, hammam aux pétales de roses réservé aux femmes… Il y a moyen d’y passer des journées entières sans voir le temps filer. On est fan de la piscine extérieure et de sa vue magique sur la vallée (à faire quand le soleil pointe le bout de son nez), et de l’étang naturel dans lequel on peut se baigner. Ici, chaque détail est soigné, tout a été pensé pour que la douceur de vivre s’érige en philosophie. Les petits plus ? Le jardin bucolique près de l’eau et les grands lits deux places autour de la piscine où se lover en amoureux.

foret noire

Et on prévient déjà les fans inconditionnels du premier repas de la journée, Bareiss est the place to be. En 2012, il a reçu le prix du meilleur petit-déjeuner d’hôtel en Europe. La classe. Préparez-vous à une montagne de préparations sucrées et salées, chaudes et froides, aussi délicieuses les unes que les autres. Ici, une table entière est d’ailleurs dédiée à la charcuterie et le jambon est découpé minute devant vous. Mention spéciale pour le saumon fumé et les thés provenant du monde entier. Les amoureux de cuisine étoilée y trouveront également leur compte puisqu’en plus des belles tables de l’hôtel, un restaurant trois étoiles y a élu domicile. C’est le chef Claus-Peter Lumpp qui se retrouve derrière les fourneaux, il a fait ses armes dans de grandes maisons, chez Alain Ducasse notamment. Au menu ? Variation autour du foie gras et caramel salé, poitrine de veau de lait en glaçage truffe blanche d’Alba, turbot de Bretagne et chutney au potiron,… Magique.

foret noire

Infos pratiques : Hôtel Bareiss, Hermine-Bareiss-Weg 1, 72270 Baiersbronn. Chambres à partir de 254 euros, plus d’infos sur le site de l’hôtel.

4/

2. On mange où ?

La commune de Baiersbronn est l'une des plus étoilées au monde, aucun autre endroit ne compte une telle concentration d’étoiles au guide Michelin par habitant. Du coup, on aurait tort de s’en priver. Et si manger au resto de l’hôtel ne nous fait pas souvent envie, en Forêt Noire, c’est tout le contraire… Vous avez tout de même envie de vous la jouer plus simple un midi ? Suivez le guide.

> Renchtalhütte

foret noire

Dans ce chalet en bois perdu au milieu de la nature, on déguste des spécialités de la Forêt Noire mais aussi de l’Alsace, qui se situe juste à côté. On vous recommande le plateau dégustation en apéro, saucisses de la région et terrines homemade au programme. Et en hiver, on craque pour la fondue ou la raclette.

Infos pratiques: Rohrenbach 8, 77740 Bad Peterstal-Griesbach, Allemagne. Service de navette trois fois par jour depuis le Dollenberg. Plus d'infos sur le site du resto.

> Wanderhütte Sattelei

foret noire

A environ 700 mètres d’altitude, entre la vallée de Tonbach et Mitteltal, le chalet Sattelei est un petit coin de paradis pour les randonneurs. On s’y arrête pour reprendre des forces ou boire une bière au soleil… Ici tous les plats à la carte ne dépassent pas les dix euros, mention spéciale pour la fameuse tarte flambée alsacienne, la flammekuche.

Infos pratiques: 72270 Baiersbronn, Allemagne, plus d'infos sur le site du chalet.

> Forellenhof Buhlbach

foret noire

Ici, les fanas de poisson vont être aux anges. Dans cette ferme d’élevage de truites (arc-en-ciel, saumonée, dorée…) on recense treize étangs remplis d’eau pure, issue d’un ruisseau local. Résultat ? Un poisson de qualité supérieure et ultra frais, servi directement dans le resto adjacent. Un must. 

Infos pratiques: 72270 Baiersbronn-Mitteltal, plus d'infos sur le site.

5/

3. On fait quoi?

Ici, on se situe dans le plus grand parc naturel d'Allemagne! Forcément, on pense ski et randonnée mais il n'y a pas que ça... Pour varier, on fait quoi?

> Déguster le meilleur gin au monde 

foret noire

Boar, c’est le gin le plus récompensé au monde et ce n’est pas un hasard. De passage en Forêt Noire, on ne rate pas la visite de cette petite distillerie familiale pas comme les autres. Ici, la production est limitée et tout est handmade (c’est d’ailleurs la maman qui colle les étiquettes sur les bouteilles). La spécificité de ce gin ? En plus de ses saveurs de baies de genièvre, de citron, de thym et de lavande, il est relevé par une pointe de truffes récoltées dans la région. Un goût subtil et hors du commun. On aime aussi son prix vraiment abordable : une bouteille vous coûtera 35,9 euros. Les producteurs souhaitaient que leur gin reste abordable et pourtant, vu les récompenses obtenues, ils auraient pu largement en demander le double. Respect. 

Infos pratiques : Breitsodstraße 4, 77740 Bad Peterstal-Griesbach, Allemagne. Visites organisées une fois par mois, plus d’infos sur le site de Boar gin.

> Participer à une cooking class

foret noire

De passage dans la région, vous n’y couperez pas. Ici, on mange la Forêt Noire en dessert. Bien réalisé, ce gâteau est plus léger qu’il n’y paraît et tant mieux, les parts en Allemagne sont énormes… Si vous ne pouvez plus vous en passer, il est temps d’apprendre à réaliser le cake soi-même. L’hôtel Traube Tonbach organise des cooking classes dans sa cuisine, l’occasion d’apprendre avec un vrai pro (et de ramener la recette à la maison).

Plus d'infos sur le site de l'hôtel.

> Dévaler la vallée en cart

foret noire

Les fans d’adrénaline vont adorer. Ici, on choisit son cheval (vélo électrique, segway ou cart de montagne) et on dévale la colline de Baden-Württemberg, le toboggan naturel le plus cool d’Allemagne. 

Infos pratiques: Swarzwaldidylle - Sankenbachstrasse 142, 72270 Baiersbronn. Plus d'infos sur le site.

D'AUTRES ARTICLES: