Carnet de voyage : tous nos bons plans à Tenerife

Mis à jour le 31 août 2018 par Eloïse Pirard
Carnet de voyage : tous nos bons plans à Tenerife

Des maisons bigarrées, des routes sinueuses, des vignobles racés et des paysages sahariens… Envie d’évasion avant la rentrée ? On s’envole pour Tenerife, une île aux mille visages.

Contrées désertiques, terres volcaniques, plages de sable noir et eau turquoise, c’est ça Tenerife. Loin des resorts éléphantesques qui poussent comme des champignons sur la station balnéaire et des touristes qui s’entassent, il y a des plages gorgées de soleil, des hôtels à échelle humaine et un arrière-pays qui regorge de secrets. Plongée au coeur d’un territoire insulaire loin d’être boring.

1/

Se balader au coeur des vignes canariennes

que faire à tenerife

Des champs de cactus aux champs de vignes, il n’y a qu’un pas, ou plutôt qu’une longue route sinueuse. Cap sur Vilaflor de Chasna, un petit village de charme perché sur les hauteurs de l’île à quelques pas du Teide. Avec ses 1500 mètres d’altitude, c’est l’une des plus hautes communes d’Espagne. Au coeur de ce paysage verdoyant, on retrouve des dizaines de kilomètres de vignobles.

Pour une expérience intimiste, on visite le domaine d’Altos de Trevejos et ses 24 hectares de vignes autochtones. En plein coeur de l’exploitation, on déguste du mousseux canarien (issu d’une fabrication traditionnelle et dont les raisins sont récoltés à la main), accompagné de spécialités de l’îles comme du fromage de chèvre à pâte dur et du gofio en tranche. Cette pâte à base de farine de céréales grillées est véritablement un pilier de l’alimentation aux Canaries. Les habitants en mangent du petit-déjeuner au dîner aussi bien dans des plats sucrés que salés.

Après cette petite balade au coeur des vignes, il est temps de redescendre au village pour découvrir le processus de fabrication. Les vins d'Altos de Trevejos sont réalisés dans la cave appartenant à la famille Alfonso à San Miguel de Abona, dans une maison d'architecture traditionnelle canarienne datant de 1800 et classée comme bien d'intérêt culturel. Les explications sont claires, le lieu d’une beauté authentique et les vins surprenants. Après le testing, on s’attable sous la pergola pour déguster un véritable déjeuner canarien. Au menu, tout ce que la région a de meilleur : des papas (petites pommes de terres cuites au sel) accompagnées de mojo (sauce de table à tomber), du poulpe, du lapin et on fini avec le Quesillo canario (un flan au caramel typique de la région). On tombe sous le charme de cette expérience généreuse, pittoresque et dans son jus.

2/

Se promener au Parc National du Teide

 

Inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007, cette réserve naturelle est l’une des plus caractéristiques de l’île. Paysages désertiques, ambiance lunaire, terres volcaniques, tout y est. Tout ce que représente Tenerife est ici concentré en un lieu époustouflant. A 2000 mètres d’altitude, 3718 au Pico del Teide (point culminant d’Espagne) on en prend plein les yeux et plein les narines. La végétation semble appartenir à une autre planète. La faune quant à elle semble encore plus rare, quoi que, il nous suffit de nous concentrer sur l’infiniment petit pour tout à coup découvrir lézards et autres insectes. Que l’on opte pour la balade en voiture, ou encore l’option téléphérique, on embarque pour une petite randonnée (40 minutes environ) à la conquête du sommet du volcan, car si la vue est dégagée, on peut apercevoir près de quatre sublimes îles au loin ( Gran Canaria, La Palma, El Hierro, La Gomera) ! Bref, c’est un must see à Tenerife..

Pour info : l’ascension au sommet du Teide se prépare à l’avance. La zone étant protégée et réglementée, il vous faudra obligatoirement demander une autorisation ministérielle (gratuite) sur internet deux mois à l’avance pour atteindre le Saint Graal.

3/

Se la couler douce à l’hôtel – Royal Hideway Corales Beach

Parce que barouder c’est bien, mais se détendre en vacances c’est un #summergoal, cet hôtel a conquis notre coeur. Bain de soleil ardent, moment de détente au détour d’un massage ayurvédique, initiation au yoga, dîner étoilé surplombant la mer ou encore chef in room pour un service gastronomique dans notre cuisine... On vit la dolce vida au sein du Royal Hideaway Corales Beach, un hôtel 5 étoiles où luxe, architecture avant-gardiste et expérience exclusive feront de vos vacances un voyage direction un Tenerife paradisiaque (et sans enfants). On apprécie tout particulièrement le design moderne et les lignes novatrices de cet établissement imaginé par Leonardo Omar, célèbre architecte de la région. Et parce que food is life, on fonce les yeux fermés dans les deux restaurants de ce complexe hôtelier.

Tasty et trendy

A la tête du Maresía, le restaurant le plus fancy de l’hôtel, on retrouve les frères Padrón, un duo de choc (et de chic dans l’assiette) qui détient déjà une étoile au guide Michelin. Derrière les fourneaux, la fratrie propose des spécialités de la mer et de la gastronomie locale. C’est raffiné, maîtrisé et novateur.

Le second restaurant quant à lui, le San Hô, surfe sur la vague de la cuisine fusion en présentant des plats à la lisière entre les mets japonais et péruviens. Un métissage réussi qui explose en bouche !  

Relax, take it easy

Au sein du Royal Hideaway Corales Beach, on profite également du spa pour un moment de détente et de relaxation. Gratuitement et sur simple réservation, on s’engouffre dans l’espace wellness pour vivre une expérience apaisante à travers les différentes installations de l’hôtel. Jets de massage, hammam, sauna, bassin d’eau froide, siège chauffant… Tout est fait pour que l’on oublie jusqu’à la moindre once de stress. On se laisse aussi tenter par un massage ayurvédique total du corps et visage. Verdict : une heure de plaisir et de déconnexion !

4/

Sortir en mer à la rencontre des dauphins

Naviguer sur un voilier à la rencontre des princes du grand bleu, observer la faune aquatique ou encore explorer les fonds marins, on a l’embarras du choix. Une fois qu’on quitte le port, il nous suffit d’à peine une demi-heure pour croiser les premiers spécimens de la faune présente sur l’île. Il existe plus de 21 espèces différentes dans les eaux de l’archipel et six d’entre elles sont généralement présentes toute l’année. De la majestueuse baleine bleue à la redoutable orque, on embarque pour une harmonie avec la nature. Pas d’inquiétude quant à la possibilité de revenir bredouille, à tous les coups on y croise des dauphins qui dansent autour du bateau. On prend également le temps de jeter l’ancre dans une baie à l’abri des regards pour une petite baignade avec masques et tubas à la rencontre des tortues.

5/

Flâner dans les rues colorées

En front de mer, cachées entre les hôtels monumentaux qui poussent comme des champignons, ou encore dans l’arrière-pays, on flâne. On marche à travers les allées pavées et les maisons bigarrées qui s’alignent formant alors une toile color block. C’est typique (et instagrammable).

Le carnet de voyage de Céline: Sifnos la plus délicieuse des îles grecques

Les carnets de voyage de Céline : le Marrakech d'Yves Saint Laurent

Les carnets de voyage de Céline: Miami baby!