Scool: la nouvelle école d’art no rules de Bruxelles

Mis à jour le 5 août 2018 par Eloïse Pirard
Scool: la nouvelle école d’art no rules de Bruxelles

Envie d’apprendre à manier les pinceaux comme Picasso, à graffer comme Banksy ou encore à clasher de la couleur comme Pollock ? Une seule adresse : Scool, le nouvel atelier urbain et contemporain de François Coorens à Bruxelles.

Au fond de nous, on s’est toujours dit qu’on était un peu too cool for school. Impossible donc d’envisager de suivre des cours à nouveau. Et si l’école envoyait du lourd ? Ouvert il y a six mois, scool, l’atelier d’art de François Coorens nous plonge dans un univers de créativité sans limite et sans contrainte.

Arty mais pas boring

cool école d'art

Pour se (re)mettre à la peinture, pas besoin d’un master en beaux-arts. “Les cours que je donne aux adultes ne sont pas du genre académique. Mes ateliers sont à l’image de la manière dont je travaille moi-même. C’est assez fun, assez punk et bon enfant. On clashe de la couleur sur les toiles, on écoute de la musique et on s’amuse !”, nous explique François Coorens, l’auteur du projet.

On mise donc sur le côté instinctif en se débarrassant de la théorie assommante. “Pour l’instant je propose de l’art figuratif. Je demande à mes élèves de choisir un objet, un personnage ou un membre de leur famille, on utilise des pochoirs pour l’effet street art et puis on travaille le texte, les logos, le fond... On ne réfléchit pas trop et on se laisse porter par son imagination.”

Avec Scool, on apprivoise les pinceaux, mais on expose également ses oeuvres dans des galeries d’art et on les vend à l’envie.

Des ateliers en petit comité

Pour le moment, l’artiste-peintre est seulement aux prémices de son projet d’ateliers. Les cours (démocratiques) sont donc assez restreints. Mais en octobre, François Coorens aimerait élargir quelque peu ses classes afin d’y accueillir une dizaine d’élèves et les démultiplier.

On peut d’ailleurs le soutenir dans sa démarche artistique et collaborative puisque le touche-à-tout vient de lancer un crowdfunding afin de réunir les fonds nécessaires pour offrir un matériel de qualité à ses étudiants.

En pratique

Pour le moment, les cours se donnent le mardi par session de 2h et comprennent le matériel.

Autres articles

La collab’ arty qui va mettre Van Gogh à nos pieds

Royaumes de femmes: l'expo canon qui vous fera voyager cet été

Les 10 expos à voir cet été