5 choses à savoir sur Anok Yai, le nouveau visage d’Estée Lauder

Mis à jour le 9 août 2018 par Malvine Sevrin
5 choses à savoir sur Anok Yai, le nouveau visage d’Estée Lauder

Étoile montante du mannequinat, le top soudanais Anok Yai vient d'être nommée ambassadrice internationale par Estée Lauder. Mais qui est-elle ? 

À travers un communiqué officiel, la marque de cosmétiques s'est réjouie de l'arrivée du mannequin soudanais parmi son casting 5 étoiles d'égéries internationales: "Estée Lauder a toujours choisi des femmes qui représentent notre vision de la beauté globale. En accueillant Anok, nous enrichissons la diversité de nos égéries actuelles et nous poursuivons l'héritage de la marque qui célèbre les femmes issues de différents milieux, ethnies et âges."

ANOK YAI EN 5 FAITS

  • Elle est originaire d'Egypte

Née de parents réfugiés soudanais, Anok vit aux Etats-Unis depuis 2000.

  • Elle a marché dans les pas de Naomi Campbell

Le 22 février 2018, lors de la dernière Fashion Week, elle est devenue la seconde mannequin noire de l'histoire à ouvrir le défilé Prada depuis qu'une certaine Naomi Campbell l'avait fait 20 ans auparavant. Un fait que n'ont pas manqué de souligner les médias et qui a contribué à beaucoup faire parler d'elle !

  • Elle se destinait à une carrière de médecin

La jeune femme de vingt ans rêvait de devenir docteur et de participer activement à l'éducation des femmes. Mais sa vie a soudain pris un tout autre tournant lorsque...

  • Instagram l'a propulsée sur le runway 

L'année dernière, des photos d'elle postées sur Instagram sont devenues virales ! C'est un photographe professionnel qui l'avait repéré alors qu'elle participait à une fête de son université. Rapidement, les photos ont fait le tour du web avant d'attirer l'attention d'une agence de mannequins qui l'a contacté directement.

  • Elle a tapé dans l'oeil de Riccardo Tisci

Le créateur italien a fait appel au top montant pour incarner sa collaboration avec Nike. La classe !

5 QUESTIONS À ANOK YAI

Quand avez-vous su pour la première fois que vous vouliez être mannequin ?
Lorsque j'ai vu Naomi Campbell marcher lors du défilé Victoria's Secret en 2003. Je ne sais pas comment décrire ce qu'elle portait - c'était des bijoux, et ses cheveux étaient en queue de cheval haute, et je pense qu'elle a ouvert une certaine partie du spectacle. J'ai vu qu'elle avait la peau foncée et j'ai senti à quel point elle était puissante et comment elle avait réussi sa carrière. Cela m'a donné envie d'être comme elle.

Alors, comment vous êtes-vous sentie lorsque vous avez littéralement suivi ses traces en devenant le deuxième mannequin noir (depuis Naomi Campbell !) à ouvrir le show Prada lors de cette dernière Fashion Week ?

C'était incroyable ! Pour être honnête, je me concentrais uniquement sur le fait de marcher à la bonne cadence. Je n'ai même pas réalisé que j'étais seulement la deuxième femme noire à défiler jusqu'à ce qu'on m'interviewe à ce sujet après le show. C'est un honneur d'avoir fait partie de l'histoire - et cela m'a rendue si heureuse de savoir que la première était Naomi - mais je suis aussi très heureuse de ne pas être tombée ! (rires)

Qu'est-ce que cela signifie pour vous de rejoindre Estée Lauder maintenant?
C'est un rêve devenu réalité. C'est une marque très respectée et je suis entourée de tant d'autres grands modèles. Cela m'a inspiré quand j'ai appris que Joan Smalls était devenue égérie, et aujourd'hui je travaille avec elle et avec toute l'équipe d'Estée Lauder, c'est surréaliste.

Quel est le meilleur conseil de beauté que vous l'on vous ai donné sur un plateau?
De toujours recourber vos cils, car cela ouvre vraiment le regard. Et de s'hydrater ! Une fois je suis arrivé sur le plateau avec des cernes sous les yeux, et la maquilleuse m'a regardé et m'a dit: "Tu as dormi?" J'avais dormi huit heures cette nuit-là ! Alors j'ai été obligée de mentir et prétendre que je n'avais pas dormi ! (rires) Depuis, j'ai définitivement appris ma leçon: toujours s'hydrater, et boire de l'eau !

Parlons de fond de teint. C'est une question difficile pour de nombreuses femmes de couleur. Qu'est-ce que cela vous a fait d'enfin trouver votre "match" parfait ?

Par le passé, je ne pouvais jamais trouver la bonne teinte. Lorsque je me rendais en magasin, il y avait toujours énormément de nuances pour les peaux claires, et peut-être trois options pour les femmes noires. Pourtant les peaux noires sont un spectre très large ! Je suis donc heureuse qu'Estée Lauder se fasse un devoir de s'adresser à toutes les femmes de toutes les carnations. Simplement trouver un fond de teint qui me corresponde était génial, mais Estée Lauder a mis au point deux options qui fonctionnent sur moi. C'est incroyable !

D'AUTRES ARTICLES

5 applications beauté pour décrypter ses cosmétiques

Comment apprivoiser le make-up jaune ?

Zoë Kravitz devient le nouveau visage du parfum Black Opium