Quel est le geste beauté N°1 pour avoir enfin une belle peau ?

Publié le 6 août 2018 par Marie-Noëlle Vekemans Photos: John Akehurst
Quel est le geste beauté N°1 pour avoir enfin une belle peau ?

Etape incontournable de la routine beauté des Asiatiques, le ­nettoyage du visage reste peu ou mal pratiqué chez nous. Ce rituel quotidien est ­pourtant indispensable au maintien d’une peau saine et d’un teint lumineux.

Pots d’échappement, fumée de cigarettes, air conditionné, bactéries diverses et variées... Chaque jour, des milliers de particules polluantes se déposent sur le visage, obstruent les pores et attaquent l’équilibre de la flore cutanée. Conséquences : teint terne, imperfections, irritations... Sans oublier que la ­pollution est désormais reconnue comme le premier facteur responsable du vieillissement prématuré de la peau. Se débarrasser des indésirables est donc devenu un impératif. Make-up addict ou pas ! Pourtant, côté nettoyage, les bonnes pratiques sont loin d’être répandues. Il y a les abstinentes (bonjour le suicide cutané sous les couches de saletés accumulées !), les occasionnelles qui s’y collentquand elles y pensent, les pressées qui expédient la chose à coups de gel douche parfumé, les consciencieuses qui ont compris l’importance du rituel et puis les hygiénistes qui décapent leur peau à outrance. De la négligence à l’excès, quelles sont les conséquences constatées ?

1/

Prévenir plutôt que guérir

Au Japon et ailleurs sur le continent asiatique, l’obsession de la peau nette est ancestrale. Chez nous, elle a surtout connu un boum durant ces cinq dernières années. « Le nettoyage et le soin de la peau sont très importants en Asie. C’est même culturel. La peau doit être la plus pure et la plus belle possible. Outre l’hygiène personnelle, c’est vraiment vu comme un acte de respect envers les autres. En Europe, la philosophie n’est pas la même. Chez nous, on a tendance à vouloir corriger un problème une fois qu’il est là, qu’il se voit. En Asie c’est tout l’inverse. Ils accordent une grande importance à la prévention », explique le Dr Nathalie Broussard, Responsable communication scientifique chez Shiseido. « L’objectif principal du nettoyage est de protéger la peau en la débarrassant des impuretés qui altèrent le film hydrolipidique, première barrière protectrice, tout en lui fournissant de nouveaux moyens de défense. » Le choix des produits nettoyants est donc primordial. « Il existe différentes textures selon les types de peau et leurs besoins spécifiques. Nos formules sont également capables de contrer les effets néfastes de l’eau calcaire sur la peau, par exemple. »

2/

Le geste beauté numéro 1

Mischa van der Geest, spécialiste produits chez Weleda, confirme : « Le nettoyage du visage est la première étape essentielle pour avoir une peau saine et resplendissante. Beaucoup de gens pensent qu’il faut seulement le faire quand on se maquille, mais en réalité, des saletés se déposent sur la peau tout au long de la journée. De plus, la peau produit également des déchets, entre autres des cellules mortes, de la sueur et du sébum. Ils sont tout à fait naturels mais représentent aussi une charge pour la peau. »

Même observation chez Annayake : « C’est effectivement une étape fondamentale. Avant de procéder à l’application des soins hydratants, d’un masque ou du maquillage, il faut nettoyer la peau, la purifier et la préparer à recevoir les produits suivants, dont les effets ne seront que boostés s’ils sont appliqués sur une peau propre », explique Kristien t’Kindt, Directrice des ventes.« L’idéal, c’est le double nettoyage. Tout d’abord, on démaquille le visage à l’aide d’une substance grasse (une huile, un lait, un baume). Grâce au corps gras, le maquillage et les particules accrochées sur la peau vont se décoller et se dissoudre. Ensuite, on nettoie en profondeur pour éliminer complètement ces résidus et débarrasser l’épiderme de tout film gras. » Et effectivement, l’adoption de ce rituel s’accompagne de nombreux effets positifs. « La sensation de fraîcheur est quasi immédiate. En quelques jours, le teint devient plus éclatant, le grain de peau est plus lisse et on ressent un meilleur confort lors de l’application des soins », détaille-t-elle. Que du bénef’ donc ? 

Quel est le geste beauté N°1 pour avoir enfin une belle peau ? - 1

3/

Oui mais non…

Chantal Vriamont, Responsable des formations chez Sisley, met en garde contre le nettoyage excessif. « La peau est un organe complexe. Se laver le visage trop souvent peut perturber son fonctionnement, son équilibre et endommager le précieux film hydrolipidique. Je déconseille de se laver le visage le matin car à partir de 3 h, l’organisme entre en phase d’éveil, la température corporelle augmente et on transpire. On produit du sébum et ce, peu importe les saisons. Cette transpiration contient tout un tas de choses qui constituent une sorte de voile protecteur sur la peau. Le risque, à trop se laver le visage, est de surexciter les glandes sébacées qui, en réaction, vont produire toujours plus de sébum. Plus on nettoie, plus on brille et donc plus on nettoie... C’est un cercle vicieux. Si la peau luit au réveil, l’application d’une lotion est suffisante. Nos démaquillants sont aussi des nettoyants. Il faut les utiliser correctement, les appliquer, les masser durant dix à quinze secondes, les rincer. La peau est parfaitement propre après, pas besoin de double nettoyage. » 

Le choix des produits et la gestuelle associée sont donc des points primordiaux. Car mal utilisé, le meilleur des produits peut se ­réveler néfaste. « Si on bacle l’étape nettoyage, cela ne sert à rien d’investir dans un produit de soin de qualité. Si la peau n’est pas propre, les actifs ne pourront pas bien pénétrer et leur action sera fortement réduite. Il est important de choisir les différents soins dans la même marque car les formules sont conçues pour être complémentaires et travailler en synergie », précise l’experte. Toujours pas convaincue ? La prochaine fois que vous envisagerez d’aller vous coucher en zappant tout rituel, pensez à ceci : une nuit sans démaquillage et nettoyage équivaut à quatorze jours de vieillissement cutané supplémentaires …

A LIRE AUSSI : Les meilleurs nettoyants visage pour tous les types de peau

4/

Top 3 des pires erreurs 

L’eau micellaire, la fausse bonne idée. Facile d’utilisation et très fraîche, elle a connu un succès fulgurant. Eh oui, c’est toujours mieux que rien lorsqu’on rentre tard et que l’appel du lit est le plus fort. Mais en vérité, une eau micellaire sert à démaquiller, pas à nettoyer. Elle est bourrée de tensio-actifs qui, sur le long terme, risquent de sensibilier la peau. Il faut donc impérativement la rincer et utiliser un nettoyant juste après.

Une mauvaise gestuelle qui ruine tout. L’objectif du nettoyage est de protéger, pas d’irriter la peau. C’est le produit qui doit faire le job. Pas besoin d’huile de coude. On évite donc de se frotter frénétiquement le visage. Un peu de douceur et de patience ! Les produits ont besoin de quelques secondes pour agir correctement. 

Des produits inadaptés qui font pire que mieux. Il ne faut pas suivre une tendance beauté ou utiliser un type de soin simplement parce qu’il est à la mode. Il faut être attentive à ses sensations. Tiraillements, picotements, échauffements cutanés sont des signaux d’alarme de votre peau. Certaines supporteront sans problème un double nettoyage, matin et soir, d’autres non. 

D'AUTRES ARTICLES

Les plus belles collections make-up de l'été 2018

8 règles pour protéger correctement son bébé au soleil

13 parfums étonnants qui nous font voyager