L’agenda du week-end (où l’on discute cryptozoologie, cuisine réunionnaise et art « bon marché »)

Mis à jour le 23 mars 2018 par Grégory Escouflaire
L’agenda du week-end (où l’on discute cryptozoologie, cuisine réunionnaise et art « bon marché »)

"Qu'ils soient gris ou ensoleillés/Ils sont faits pour s'aimer/Pour immortaliser le présent/Viens, je t'attends"... Le week-end !! C'est Lorie qui le dit, et on est bien d'accord (yeah yeah yeah). Voici nos 5 coups de coeur culturels du moment. À consommer sans modération. 

1/

L'agenda du week-end (où l'on discute cryptozoologie, cuisine réunionnaise et art bon marché) - 1
Crédit : Fabrice Debatty - Retrospect Gallery

AFFORDABLE ART FAIR (TOUR & TAXIS, BRUXELLES)

Collectionner des oeuvres d'art contemporain, cet acte inabordable pour le commun des mortels. Parce qu'à moins d'être riche, très riche, s'acheter une oeuvre d'un artiste réputé semble mission impossible. Hypothéquer sa baraque pour s'offrir un Jeff Koons ? Ce n'est même la peine : il t'en faudrait 50, des propriétés - et plutôt à Papeete qu'à Knokke, tsé. Mais ça, c'était avant. Avant que ne soit créée l'Affordable Art Fair - qui comme son nom l'indique propose de l'art à prix modique. Enfin, modique, on s'entend : les prix varient entre 60 et environ 6000 euros. Ça va. Pour sa 10e édition bruxelloise, la foire accueille plus de 90 galeries belges et internationales, et des artistes en "résidence" (d'Oli-B au collectif LOUVES)... Sans oublier le concours "Young Talents", dont l'objectif est de mettre en lumière la carrière de jeunes créateurs. Allez y faire un tour !

Où ? Tour & Taxis, Avenue du Port 86C, 1000 Bruxelles

Quand ? Jusqu'au dimanche 18 mars

Plus d'infos ? Affordable Art Fair

2/

L'agenda du week-end (où l'on discute cryptozoologie, cuisine réunionnaise et art bon marché) - 3

UN SOIR, UNE TABLE (HALLES SAINT-GÉRY, BRUXELLES)

Manger gastro sans se ruiner, c'est possible avec "Un soir, une table" : un nouveau concept de soirée culinaire imaginée par Cédric Gérard, le tenancier du bar des Halles Saint-Géry (et du CaliClub à Drogenbos). Pour 58 euros, un menu 5 services qui déboîte les papilles, concocté chaque mois par un chef, un vrai. Après Yoth Ondatra (du Crab Club), Stefan Jacobs et Damien Bouchery, c'est au tour de Nicolas Rivière, nouveau chantre de la cuisine réunionnaise, d'investir les fourneaux. Pour rappel cette fine bouche est un proche d'Alain Ducasse, et sa cuisine forcément savoureuse, chamarrée, poétique, parfumée, inventive, etc... Franchement à ce prix-là, on fonce et on réserve (info@cafedeshalles.be) ! Santé (on ne peut plus dire "bon appétit", c'est - paraît-il - malpoli) à toutes et tous.

Où ? Halles Saint-Géry, Place Saint-Géry 1, 1000 Bruxelles

Quand ? Mardi 20 mars à 19h

Plus d'infos ? Facebook

3/

L'agenda du week-end (où l'on discute cryptozoologie, cuisine réunionnaise et art bon marché) - 5

ROCK SYSTEM FESTIVAL (FERME DU BIÉREAU, LOUVAIN-LA-NEUVE)

C'est un petit festival comme on les aime, à la prog' éclectique et bien sentie, bref l'event parfait pour entamer le printemps sur les chapeaux de roue. Au menu, que du noir jaune rouge (à part les Anglais de Heymoonshaker), et du bon : FùGù Mango, Atome (le nouveau groupe de Remy Lebbos des Vismets et de David Picard d'Applause), Glass Museum (du nu-jazz qui pète, à la BadBadNotGood/STUFF.), Pale Grey (de l'indie liégeois entre Son Lux et The Notwist) ou encore Charlotte, la Christine namuroise (en interview dans notre mag' de mars !). Les concerts ont lieu à la Ferme du Biéreau tout le weekend, avec une after au Dude bar samedi soir en compagnie du jeune prodige R.O, l'un des dj's/beatmakers les plus en vue de notre scène bouillonnante. Douze live pour à peine 30 boules, franchement ça vaut la peine, non ?

Où ? Ferme du Biéreau, Avenue du Jardin Botanique, 1348 Louvain-la-Neuve

Quand ? Samedi 17 et dimanche 18 mars

Plus d'infos ? Rock System

4/

L'agenda du week-end (où l'on discute cryptozoologie, cuisine réunionnaise et art bon marché) - 7

"REBELLE DE LA SCIENCE" (PALACE, BRUXELLES)

C'est un docu qui trace le portrait de Bernard Heuvelmans, l'inventeur belge de la cryptozoologie, cette science insolite qui étudie les animaux "cachés", dont l'existence ne peut pas être prouvée (exemples illustres : le monstre du Loch Ness et le yéti). Et le bonhomme est un beau zigue : en plus d'être un "éminent" scientifique qui conseilla Hergé dans ses recherches pour "L'étoile mystérieuse" ou "Tintin au Tibet" (forcément), Heuvelmans était aussi... chanteur de jazz. Il aurait même inspiré le personnage de Bob Morane à Henri Vernes, et pratiquait le naturisme comme d'autres le Scrabble ou la pêche à la ligne. Un touche-à-tout de génie, dont la grande trouvaille aura été cet "homme pongoïde" repéré dans une roulotte foraine aux States, qu'il prétend dater de l'ère néandertalienne. Hallucinant ! Après "Monsieur Etrimo" (sur Jean-Florian Collin, l'entrepreneur belge qui régnait sur l'immobilier bruxellois dans les années 60-70) et "Manneken Swing" (sur Stan Brenders, l'un des pionniers du jazz belge), le scénariste/réalisateur David Deroy clôt sa "trilogie de l'échec" avec cet incroyable biopic bourré d'images inédites et de témoignages passionnants. L'échec, parce que ces trois figures historiques de notre patrimoine socio-culturel n'ont jamais reçu les honneurs qu'ils méritaient, de leur vivant ou de leur mort. Justice est enfin rendue.

Où ? Palace, Boulevard Anspach 85, 1000 Bruxelles

Quand ? Lundi 19 mars à 20h

Plus d'infos ? Image Création

5/

L'agenda du week-end (où l'on discute cryptozoologie, cuisine réunionnaise et art bon marché) - 9

RÉTROSPECTIVE HARRY GRUYAERT (FOMU, ANVERS)

On peut le dire : Harry Gruyaert est l'un des plus grands photographes belges. De la trempe d'un Eggleston ou d'un Saul Leiter - pour cette capacité qu'il a de sublimer toute la gamme chromatique, de magnifier ses reliefs et ses contrastes, de rendre le quotidien sublime à travers ses prodigieux tirages.  Et il y en a un certain nombre rassemblé au FotoMuseum d'Anvers, à l'occasion d'une magnifique rétrospective qui dresse un tableau plus ou moins exhaustif de son immense carrière. On arrête là tous ces superlatifs, en rappelant quand même que Gruyaert est également membre de l'agence Magnum depuis 1981 (hein, bon), et qu'il vient de sortir un livre intitulé ""East West", en bref sa vision de la "Guerre Froide", du gris de Moscou au clinquant de Las Vegas. Cerise sur l'expo : on peut y admirer ses débuts en noir et blanc et même des photos de famille. Immanquable.

Où ? FOMU - Fotomuseum provincie Antwerpen, Waalsekaai 47, 2000 Antwerpen

Quand ? Jusqu'au dimanche 10 juin

Plus d'infos ? FOMU

 

Photo(s) Une : "Shallow Hal" de Peter & Bobby Farrelly