Buzz: Selena Gomez en cover du Time, top ou flop?

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Buzz: Selena Gomez en cover du Time, top ou flop?Selena Gomez

La star a été choisie pour faire la Une du Time dédié aux «femmes qui sont en train de changer le monde». Mais elle est loin de faire l'unanimité... 

Pas de doute, être la cover girl du Time, c'est la classe. Et pour son numéro consacré aux femmes badass qui font bouger le monde, le magazine a décidé de mettre Selena Gomez en valeur. La raison? La productrice de 13 Reasons Why est la première personnalité à avoir atteint les 100 millions de followers sur Instagram. Mais sur les réseaux sociaux, le choix du Time ne plaît pas à tout le monde...

Sometimes it's incredibly difficult to wake up every day knowing there is so much going on in the world. At times I feel selfish, I ask why, I ask how can this change? Will it actually ever change? I try to contribute my heart before anything because it can be so easy to lose the desire to have hope when sometimes all I want to be is angry. When I read about the beautiful women who wake up consciously every day to make a change, it inspires me to want to do so much more. Not really sure how I got so lucky @time but thank you for highlighting the power of what we can and will always strive to be. I believe in the goodness in the land of the living. I hope this is just the beginning of more change.

Une publication partagée par Selena Gomez (@selenagomez) le

Les contre: A côté de Selena Gomez, le magazine américain a aussi épinglé Hillary Clinton («la première femme a avoir remporté la nomination à la présidentielle d'un parti politique majeur»), Ellen Degeneres («la première femme à avoir incarné une héroïne ouvertement lesbienne à la télé») ou encore Ava Duvernay («la première femme noire à avoir réalisé un film nommé pour le meilleur film aux Oscars»). Bref, des accomplissements qui en jettent et qui font avancer la cause des femmes. Il faut avouer qu'en comparaison, accumuler les selfies en petite culotte et les followers paraît dérisoire.

Les pour: Les fans de la petite protégée de Disney ont évidemment rapidement réagi en rappelant que la chanteuse était impliquée dans plusieurs associations. Elle est notamment ambassadrice de l'Unicef et se bat contre le lupus, une maladie dont elle est elle-même atteinte. On pense aussi à sa série 13 Reasons Why qui, même si elle est critiquée, a le mérite d'avoir ouvert le débat sur le suicide des adolescents. Mais dans un monde ultra-digitalisé, être une star des réseaux, c'est surtout avoir du pouvoir. Et pas qu'un peu. Selena Gomez a la capacité de toucher, d'influencer des millions de personnes. Pas seulement sur le nouveau lipstick mat à tester absolument, mais aussi sur des causes et des sujets un poil plus importants.