Regarder 13 Reasons Why, c’est vraiment dangereux?

Mis à jour le 22 janvier 2018 par Laurence Donis
Regarder 13 Reasons Why, c’est vraiment dangereux?13 Reasons Why

Des scientifiques pressent Netflix d'arrêter la diffusion de la série... D'après une nouvelle étude, 13 Reasons Why serait liée à une explosion des recherches sur les différentes façons de suicider. 

La série est controversée et ce n'est pas nouveau, on vous en parlait déjà en mai dernier. Pour ceux qui ont passé quelques mois en mode ermite, on le rappelle: 13 Reasons Why raconte l'histoire d'Hannah Baker, une adolescente ayant décidé de se suicider. Pendant toute la première saison, elle va expliquer, grâce à des cassettes préenregistrées, les raisons de son acte...

> What's new?

Ce qui est nouveau en revanche, c'est une étude plutôt inquiétante publiée hier dans le journal de l'Association médicale américaine. D'après elle, les recherches online sur le suicide ont augmenté de 19% dans les 19 jours ayant suivi la diffusion de la série. Ce qui représente quand même entre 900.000 et 1,5 million d'investigations supplémentaires sur le web... Les mots-clés tapés dans Google? «comment se suicider» (+26%), «comment mettre fin à ses jours» (+9%) mais aussi «la prévention du suicide» (+23%).

Regarder 13 Reasons Why, c'est vraiment dangereux? - 1 >

> Pros/cons:

Eloge du suicide, vision simpliste du problème, culpabilisation des proches,... 13 Reasons Why est critiquée depuis son lancement et l'étude risque de ne rien arranger. «Nos résultats confortent les pires craintes des critiques de cette série selon lesquels elle a peut-être inspiré un grand nombre de personnes avec des idées suicidaires à passer à l'acte en recherchant des informations sur comment procéder», a expliqué l'un des chercheurs à l'AFP.

On tempère quand même, le lien de cause à effet n'est pas prouvé et le fait d'effectuer des recherches sur le suicide n'est pas forcément lié au passage à l'acte. Parmi les défenseurs de la série, certains affirment que 13 Reasons Why a justement permis de lancer un débat important et de pousser les jeunes à demander de l'aide. Au Brésil notamment, des associations d'aide aux personnes suicidaires ont expliqué que les appels avaient doublé depuis le début du show. Et certaines personnes ont indiqué que c'était clairement la série qui les avait poussées à chercher du soutien.

> What's next?

Sensible à la polémique, la série a essayé de se bouger et de prévenir les critiques. Un message d'avertissement a été ajouté avant le premier épisode, le compte twitter de 13 Reasons Why renvoie vers des numéros d'appel et des infos sur la prévention dans le monde entier... Selena Gomez, la productrice, et deux acteurs se sont même fait tatouer pour sensibiliser le public. Mais ce n'est pas suffisant pour l'OMS. Ses recommandations? Ne pas montrer le suicide en lui-même et éviter de l'évoquer longtemps dans une série. C'est raté pour 13 Reasons Why qui en parle pendant 13 heures... Les chercheurs ont demandé à Netflix d'arrêter de diffuser le show tant qu'il ne serait pas modifié. On se demande quelle tournure prendra la deuxième saison...