Comment bien attacher son chien en voiture ?

Mis à jour le 21 février 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
Comment bien attacher son chien en voiture ?

Bientôt l'heure du grand départ ? Pas question pour vous de laisser votre fidèle compagnon en pension ou chez un proche ? Le chanceux ! Mais avant de partir, soyez sûr de pouvoir l'emmener en voyage en toute sécurité. 

Les chiens sont très attachés à leur maître. L'idéal, si la destination le permet, c'est d'emmener votre mini membre de la famille avec vous en week-end ou en vacances. Mais attention : voyager avec un chien ne s'improvise pas ! Il a des besoins spécifiques et il vous faudra respecter quelques règles et vous munir d'un peu de matériel pour assurer son bien-être et sa sécurité pendant le transport.

Pour ce test, la ELLE Team s'est rendue pour quelques jours à la mer du Nord en Volkswagen Caddy. Une voiture spacieuse et fonctionnelle dans laquelle on peut voyager confortablement en emmenant Chloé, notre collègue à quatre pattes, et nos bagages sans aucun problème.

Pour répondre à nos questions, nous avons fait appel à un expert de SantéVet, une compagnie d'assurance spécialisée dans les animaux de compagnie (chien, chat et NAC).

Comment bien attacher son chien en voiture ? - 1

CE QU'IL FAUT SAVOIR
  1. LA GRANDE REGLE : faites des pauses régulières, idéalement toutes les deux heures. Comme pour nous, en somme.
  2. Durant ces pauses, sortez l'animal pour qu'il puisse se dégourdir les pattes et faire ses besoins.
  3. Attention à la sortie du véhicule ! Attachez le chien au préalable pour éviter qu'il ne sorte en courant, qu'il ne fugue ou qu'il se fasse renverser par un autre véhicule.
  4. Faites-le boire en suffisance. C'est très important ! De préférence, donnez-lui de l'eau fraîche mais évitez les glaçons avec lesquels il pourrait se blesser ou avaler de travers. Il existe des abreuvoirs pour chien qui permettent de lui donner à boire aussi bien dans la voiture qu'en dehors.
  5. Question nourriture, ne changez pas ses habitudes. La nourriture sèche est bien évidemment plus facile à conserver et à transporter. Si votre chien a le mal des transports, évitez de le nourrir dans les deux heures précédant le départ.
  6. Pour le rafraîchir, vous pouvez utiliser un brumisateur. Pulvérisez à vingt centimètres du chien. Il existe aussi des mini ventilateurs que vous pouvez accrocher à la cage de transport de l'animal. Cependant, ces astuces ne sont pas suffisantes. Il faut tout de même sortir le chien pour qu'il prenne l'air.
  7. Pendant le trajet, le chien doit être attaché. Absolument ! Selon la taille du chien et l'espace disponible dans votre véhicule, choisissez l'option qui convient le mieux. Soit une cage de transport déposée dans le coffre ou à l'arrière du véhicule, il existe également des grilles de séparation à fixer entre les rangées de sièges, soit un harnais attaché à une ceinture de sécurité spécialement conçue pour les animaux. En aucun cas, le chien ne peut circuler en liberté dans l'habitacle ou se trouver à l'avant du véhicule. Il en va de sa sécurité mais aussi de la vôtre ! Il risquerait de se glisser à vos pieds ou sous les pédales et de vous gêner dans votre conduite ou pire, en cas d'accident, passer à travers les vitres ou vous blesser. En cas d'impact à 55km/h, le poids de l'animal est multiplié par cinquante !
  8. Lorsque vous roulez, pensez à ventiler la voiture. En utilisant l'air conditionné ou en entrouvrant les fenêtres. Ne laissez jamais la tête du chien sortir complètement par la vitre. Il pourrait attraper une otite, une conjonctivite ou être victime d'un projectile.
  9. On ne le répètera jamais assez : NE LAISSEZ JAMAIS VOTRE CHIEN SEUL DANS LA VOITURE. Même pour dix minutes, même avec une fenêtre ouverte, même à l'ombre. Chaque année, des chiens décèdent à cause d'un coup de chaleur. Dans un véhicule à l'arrêt, il suffit de quelques minutes pour que la température dépasse les 40 degrés et que l'animal se retrouve en souffrance. Il s'agit d'une véritable urgence vétérinaire qui peut entraîner la mort. Le chien ne possède pas le même système de régulation de sa température que nous. Il ne transpire pas. Son seul moyen de se rafraîchir est d'haleter et si ce n'est pas suffisant, son coeur s'emballe.
  10. Certains chiens ont le mal des transports. Les chiots y sont particulièrement sensibles. Il existe des médicaments pour contrer l'anxiété que peut provoquer un voyage ou les symptômes du mal des transports. Consultez votre vétérinaire.
  11. Soyez prévoyants, si vous voyagez avec votre animal, assurez-vous qu'il est en ordre de vaccination et emmenez ses papiers d'identification avec vous. Renseignez-vous également sur les formalités vétérinaires propres au pays où vous vous rendez. Chacun possède ses propres règles en la matière.
  12. Il existe des assurances pour les animaux, les conditions d'adhésion et de prise en charge dépendent du chien (taille, race, âge, etc.). SantéVet couvre les frais liés aux maladies et aux accidents. Plus d'infos : www.santevet.be/fr/assurance-mutuelle-chien

Merci à Volkswagen pour le prêt de la voiture et à Tom&Co pour tous les accessoires destinés au transport de Chloé.

A LIRE AUSSI : Assurer son animal, à quoi ça sert ? 

A LIRE AUSSI : Que faire avec votre chat ou votre chien pendant les vacances ?