La sortie insolite : visitez les égouts de Bruxelles

Mis à jour le 16 février 2018 par Elisabeth Clauss
La sortie insolite : visitez les égouts de Bruxelles

C'est abrité quand il pleut, c'est frais quand le soleil tape. C'est intrigant, et surtout, drôlement instructif.

On ne peut pas bien connaître une ville si on ne comprend pas ce qu'il se passe en dessous. Le Musée des Egouts de Bruxelles se visite toute l'année, et instruit les curieux de la face cachée de notre consommation d'eau, une fois passée l'excitation de voir filer la queue d'un rat (il y en a 2 par habitant, de quoi se sentir moins seul).

On chausse des bottes hautes parce qu'on va patauger dans la boue de ce qu'on ne veut plus voir une fois que nos saletés sont parties au siphon (font font les petites marionnettes), puis on plonge, à la fois dans les égouts, et dans l'Histoire.

Vous devez y aller, parce que des tréfonds de la ville, vous apprendrez comment bien vous comporter en surface. Quelques chiffres interpellants :

  • En Belgique, 700 millions de m³ d’eau douce sont prélevés chaque année :-          Centrales électriques 64%-           Industrie 20%-          Réseau public 11%

    -          Agriculture 0,7%

    La video ELLE du jour :
    10 BOISSONS FRAÎCHES

    -          Secteur domestique 0,003% (et ce n'est pas une raison pour laisser couler l'eau en se brossant les dents. Les petits ruisseaux de dentifrice font déborder les égouts)

  • Un Belge consomme en moyenne 130L d'eau/ jour :-          bain/douche : 39%-          sanitaires : 20%-          linge : 12%-          vaisselle : 10%

    -          voiture- jardin : 6%

    -          boisson : 1%

    -          divers : 6%

On peut encore voir couler la Senne dans le musée
On peut encore voir couler la Senne dans le musée

 

La consommation moyenne en eau des ménages bruxellois a un débit de l’ordre de 2,30 m² par seconde, c’est l’équivalent de +/- 40 piscines olympiques qui sont envoyées chaque jour à la station d’épuration.

Idéalement, un être humain devrait se contenter d'une moyenne quotidienne de 40 litres d'eau pour son alimentation et son hygiène. A titre de comparaison, un Américain consomme 380 litres, soit 20 fois plus qu'un Africain.

  • L’eau est indispensable dans le processus de production industrielle et alimentaire :-          1 automobile demande 120 000 litres (soit 1200 baignoires)-          1 paire de chaussure > 8000 litres (soit 80 baignoires) (cette partie est non négociable, la nature n'a pas à être si exigeante, à la fin)-          10 puces électroniques >320 litres (3, 5 baignoires)-          1 T-shirt en coton > 4100 litres (41 baignoires)

    -          1 hamburger > 2400 litres (24 baignoires)

    Emmenez vos enfants, vos neveux, vos filleuls. Pour les sensibiliser. Pour qu'ils apprennent que ce sont des gamins de leur âge qui ont voûté la Senne, et qu'ils auraient préféré aller à l'école, même les jours avec deux heures de maths. Et parce que parfois, si on est très sage, on rencontre une Tortue Ninja.

Infos pratiques, ici.

Voûtement de la Senne, boulevard d'Anvers
Voûtement de la Senne, boulevard d'Anvers

Enregistrer

Enregistrer