Un bébé sous régime vegan, c’est dangereux?

Mis à jour le 12 février 2018 par Laurence Donis
Un bébé sous régime vegan, c’est dangereux?

A Milan, un enfant vient d'être hospitalisé d'urgence pour malnutrition. Ses parents, vegans, ont temporairement perdu sa garde. 

Il a 14 mois mais son poids n'est que légèrement supérieur à celui d'un nouveau-né. Un bébé italien sous régime vegan a dû être emmené d'urgence à l'hôpital. Les tests sanguins ont révélé qu'il souffrait d'une maladie cardiaque congénitale mais aussi d'une grave malnutrition et que son niveau de calcium était à peine suffisant pour vivre. L'enfant a été retiré à ses parents, la justice doit maintenant décider si sa garde sera accordée à ses grands-parents. C'est la quatrième fois en dix-huit mois qu'un tel cas de figure se produit en Italie.

Etre vegan, c'est quoi ? A Milan ou à Bruxelles, être vegan est devenu trendy. Mais ça consiste en quoi au juste ? C'est avant tout un style de vie. Les vegans sont contre l'exploitation et la souffrance des animaux. Exit les pulls en laine, les boots en cuir et le make-up testé sur les lapins. Au niveau de l'alimentation, la viande, le poisson mais aussi les produits laitiers, les oeufs ou encore le miel sont proscrits.

C'est dangereux pour un bébé? L'idée n'est pas de montrer les parents vegans du doigt mais de les alerter sur les risques de carences. « Cette situation nous force à réfléchir aux régimes alimentaires peu communs, même si ce cas a été compliqué par une malformation cardiaque », a expliqué au Telegraph Luca Bernardo, directeur du service pédiatrie à l'hôpital où a été emmené l'enfant. « Ce n'est pas un problème de choisir des modes de nutrition différents ou inhabituels. Mais depuis sa naissance, ce bébé aurait dû recevoir plus de calcium et de fer ». Alors on s'informe, avec le nouveau livre d'Ophélie Véron par exemple, « Bébé veggie », ou encore avec le « Guide Nutritionnel Vegan » de Sonja Reifenhäuser. Tous les deux aux éditions La Plage.

L'avis des filles de la rédac >>

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT UN CORPS DE BOMBE

1/

baby

ELLE en pense quoi ?

Marie, journaliste mode : « Je ne suis pas vegan mais si je l'étais, je crois que je me renseignerais à fond sur la question et je ferais appel à une nutritionniste pour être sûre que mon enfant ne manque de rien. Si un bébé n'est pas bien, il ne peut pas parler. J'ai aussi l'impression que certaines personnes s'improvisent vegans. Adopter ce mode de vie, ce n'est pas juste manger du tofu. Il ne faut pas prendre ça à la légère, c'est important de se former et de savoir quels aliments consommer pour ne pas avoir de carences. »

Emilie, journaliste déco : « Je suis végétarienne et je trouve ça dommage qu'un cas particulier diabolise un mode d'alimentation qui pourrait peut-être convenir aux jeunes enfants (mais je ne me suis pas particulièrement renseignée sur le sujet). Les gens critiquent beaucoup les parents vegans ou végétariens alors qu'eux aussi imposent des choix à leurs enfants. Manger de la viande, c'est également un choix. Evidemment, je suis atterrée d'apprendre qu'un enfant se retrouve entre la vie et la mort à cause du manque de connaissance des parents. Lorsque l'on adopte un tel régime alimentaire, il faut se renseigner. »

EnregistrerEnregistrer