Vabbing : Quelle est cette méthode étrange censée attirer les hommes ?

Mis à jour le 13 septembre 2022 par Camille Vernin
Vabbing : Quelle est cette méthode étrange censée attirer les hommes ? © Shutterstock

C'est sans doute l'une des tendances TikTok les plus étranges de cette année 2022 : le vabbing. Cette pratique consiste à se parfumer avec ses sécrétions vaginales. Une technique qui permettrait de faire tomber les hommes comme des mouches. Mais en quoi ça consiste au juste ?

Le vabbing, c’est quoi ?

Après la bougie senteur vagin de Gwyneth Paltrow ou l'influenceuse Ruby Nikara qui vend l'eau de son bain pour 1 500€, on vous présente le vabbing. Ce terme est en réalité la contraction des deux mots anglais: "vagina" (vagin) et "dabbing" (tamponner). À partir de là, plus besoin de vous faire un dessin. Le vabbing consiste bien à se parfumer à l'aide de ses fluides vaginaux. Son but ? Séduire grâce aux phéromones présents dans nos fluides, qui sont en fait des composants chimiques censés agir sur le comportement sexuel.

D’où ça vient ?

C'est l'influenceuse Mandy Lee, suivie par plus de 400 000 abonnés, qui a relancé la tendance sur son compte TikTok. Dans une vidéo enregistrée près d'un million de fois et qui a été supprimée depuis, elle vantait tous les mérites de ce "philtre d'amour" naturel : "Je le jure, avec le vabbing, tu vas attirer des gens. Tu vas avoir des dates, des coups d’un soir ou juste des boissons gratuites toute la nuit". Elle explique également comment procéder : frotter l'intérieur du vagin avec deux doigts, tamponner ensuite la zone que l'on souhaite parfumer (arrière des oreilles, poignet, cou...) et laisser le charme opérer.

En 2019, déjà, cette pratique était détaillée dans le livre The Game of Desire de Shan Boodram. La sexologue indiquait utiliser cette méthode avec succès depuis plus d'une quinzaine d'années maintenant. Aujourd'hui, il suffit de taper #vabbing sur TikTok pour tomber sur des milliers de vidéos montrant des jeunes femmes vantant les mérites du parfum à base de leur propre cyprine pour reconquérir leur ex, se faire remarquer en boîte, aller à la salle ou même réussir son entretien d'embauche...

@aprilbasi #vabbingtrend #vabbingtiktok #vabbingexplained #vabb ♬ Running For The Hills - The Darcys

@keni.mov ♬ Top Off - Gunna

Est-ce que ça fonctionne ?

Le vabbing est assurément une habitude très louche, mais a-t-elle au moins une base scientifique solide ? Dans une interview accordée au magazine Allure, la dermatologue Rosemarie Ingleton exprime sa réserve : "Il y a peu de preuves scientifiques pour soutenir que les phéromones fonctionnent pour l’attraction humaine comme elles le font pour certains animaux, et le "vabbing" en tant que pratique n’a pas vraiment été étudié".

De plus, le vabbing, bien que globalement inoffensif n'est pas totalement sans risques pour autant. Dans une interview accordée au New York Post, la dermatologue Blair Murphy-Rose explique que "les fluides vaginaux peuvent transmettre certains microbes à une autre personne par contact physique, y compris des IST comme la gonorrhée, la chlamydia et la trichomonase, bien que le risque de transmission soit évidemment beaucoup plus élevé lors des rapports sexuels".

La théorie la plus probable pour expliquer l'engouement autour des résultats miracles du vabbing est donc sans doute à trouver dans l'effet placebo de cette méthode. Comme Ron Weasley qui pense avoir bu de la "chance liquide" et devient une bête au Quidditch, les jeunes femmes qui pensent que leurs phéromones ont un effet sur les hommes voient leur confiance en elle boostée et attirent indirectement plus de conquêtes.

À LIRE AUSSI

Bain vaginal et faux cancer : Quand les codes promo des influenceuses vous mettent en danger

WTF : Gwyneth Paltrow vend une bougie qui sent « comme son vagin »

Confession : nos 10 fantasmes sexuels préférés