3 conseils pour aider son bébé à s’endormir

Mis à jour le 21 février 2022 par Alexandra Teklak et ELLE Belgique
3 conseils pour aider son bébé à s’endormir Getty Images

Avis aux jeunes parents. L’heure du coucher peut parfois vite tourner au cauchemar si bébé en a décidé autrement. Même s’il n’existe pas de recette miracle pour endormir son petit bout, certaines solutions peuvent être mises en place. Une coach du sommeil nous livre ses conseils pour favoriser le sommeil des enfants.

Tétine, biberon, poussette, berceuse… Vous pensez avoir tout essayé pour réussir à endormir votre bébé et pourtant rien ne fonctionne ? Avoir un enfant en bas-âge qui refuse de dormir peut être très épuisant pour les jeunes parents. Selon une étude, les mamans perdent environ 40 minutes de sommeil par nuit l’année suivant l’accouchement, soit 10 jours par an. Eline Van Parys, coach du sommeil pour The mini coaches, nous livre 3 conseils pour aider les parents en détresse.

1. Reconnaître les signaux de fatigue

La première étape, c’est pouvoir repérer le bon moment pour aller coucher son enfant. Et quand un nouveau-né est fatigué, il y a des signes qui ne trompent pas : bâillements, regards vagues, pleurs, ses petits poings qui frottent les yeux ou encore le fait que l'enfant chipotent à ses oreilles. Il est important de prêter attention à ces différents signes au risque de louper son cycle de sommeil et de devoir attendre l'arrivée du suivant ... Si ces retards de sommeil s’accumulent, l’enfant s’expose à des troubles du sommeil qui peuvent se traduire par des réveils nocturnes ou des endormissements difficiles. Adopter de bonnes habitudes de sommeil dès le plus jeune âge est primordial car les troubles du sommeil peuvent se poursuivre à l’âge adulte.

2. Favoriser un bon environnement de sommeil

Pour que bébé dorme le mieux possible, son environnement doit être pensé pour. Certains accessoires peuvent aider à instituer un bon environnement de sommeil. À titre d’exemple, les émetteurs de bruits blancs permettent d’exclure tous les autres sons parasites. Ce sont, par exemple, des bruits continus d’aspirateurs ou de ventilateurs. Cela peut paraitre étonnant mais les bébés en raffolent pour s’endormir. L’emmaillotage dans une couverture agit également positivement sur le sommeil du nouveau-né. Cette technique lui rappelle sa vie dans le ventre de sa maman et lui permet de se calmer.

Il existe également des objets électroniques pour aider les parents à contrôler les périodes de sommeil de leur petit. La marque Owlet Baby Care a notamment créé plusieurs accessoires intelligents, telles qu’une chaussette permettant de contrôler le rythme cardiaque, le niveau d'oxygène et les tendances du sommeil du bébé, ainsi qu’une caméra vidéo permettant de garder toujours un oeil sur lui.

Notre shopping :

3. De la régularité

Dernier conseil et pas des moindres : instaurer un rituel du coucher et le respecter. Pour bien s’endormir, le nouveau-né - petit être extrêmement routinier - a besoin de se sentir en sécurité. Et pour cela, il doit pouvoir reconnaitre des rites, des décors ou encore des objets familiers. Par exemple, vous pouvez lui lire un livre juste avant l’heure du coucher, lui faire de gros câlins, lui chanter une chanson, … Quelle que soit la formule adoptée, l’important est de la tenir chaque soir pour instaurer un véritable rituel.

N’oubliez pas : comme chez les adultes, il y a des grands et des petits dormeurs. Il est donc inutile de comparer son enfant avec celui des autres. Si votre bébé est en pleine forme lorsqu’il est réveillé, alors ses besoins de sommeil sont respectés. Et dans le doute, n'hésitez jamais à consulter un professionnel de la santé des enfants tel qu'un pédiatre ou une infirmière sage-femme.

À LIRE AUSSI 

De la seconde main pour bébés et enfants

Bienfaits du massage bébé : comment s'y prendre ?

YOYO connect : l'accessoire innovant pour parents et bébés zens