Petit pot ou cornet ? La saison des glaces est lancée !

Publié le 23 juin 2021 par Cellule commerciale
Petit pot ou cornet ? La saison des glaces est lancée ! ELLE x #JeCuisineLocal

Durant l’été, crèmes glacées et autres desserts givrés remplissent les tiroirs de nos congélateurs. Glace au chocolat, sorbet à la fraise ou encore yaourt glacé, nombreux sont les produits qui se cachent derrière le terme « glace ». 

La glace dans l’histoire

Déjà durant l’Antiquité, en hiver, des préparations à base de fruits, de sirops ou de miel étaient mélangées à de la neige et stockées dans des « caves à glaces », des trous creusés dans le sol. En été, lorsqu’il faisait très chaud, seules les élites pouvaient en profiter pour se rafraîchir. La glace n’est devenue « crème glacée » qu’à partir du 17e siècle, lorsqu’on a commencé à y ajouter du lait, de la crème ou des œufs. Les ustensiles utilisés lors de la préparation se sont aussi modernisés au fil du temps, permettant ainsi une production à plus grande échelle. La glace, qui était un produit de luxe réservé à la haute société, s’est alors popularisée et est progressivement devenue accessible à tous !

Un ingrédient de base

glace lait
Le lait est l’ingrédient de base de la glace.

La glace est fabriquée à partir d’un élément de base : le lait. Ce produit constitue un des fleurons de l’agriculture wallonne. Caractérisée par de vastes prairies et pâturages, la Wallonie dispose d’un climat particulièrement propice à la production d’une variété de produits laitiers. D’ailleurs, en Wallonie, c’est en partie en transformant le lait et en commercialisant leurs produits que certains éleveurs parviennent à s’assurer un revenu rémunérateur. Fromages, beurres aromatisés ou encore crèmes fraîches et crèmes glacées, le lait est à la base de nombreux produits utilisés en cuisine et consommés au quotidien. 

Disposer de filière de production de qualité, chez nous, permet  au consommateur de d'adapter d’une alimentation saine et durable, et répond également à sa demande de consommer des produits artisanaux, locaux et de qualité.

lait vaches
En Wallonie, ce sont quelques 200.000 vaches laitières qui se partagent environ 350.000 hectares d’herbe fraiche comme élément principal de leur alimentation.

Des préparations uniques

Connaissez-vous la différence entre une glace, une crème glacée et un sorbet ? Une glace est principalement composée de lait. On y ajoutera de la crème si l’on veut en faire une crème glacée et de l’eau si l’on veut en obtenir un sorbet. Du sucre est ensuite ajouté au mélange, puis des fruits ou des arômes qui donneront à la préparation le parfum souhaité.Connue pour être une gourmandise à déguster lors du goûter ou en dessert, la glace est très souvent sucrée. Cependant, il existe également des glaces aux aromates, aux légumes et même aux fromages ! Si l’on réalise aujourd’hui des glaces à partir de nombre de produits, la richesse d’une véritable glace artisanale réside principalement dans la qualité des matières premières provenant des producteurs laitiers, mais aussi dans le talent et la créativité des artisans glaciers. Ces derniers jouent avec les saveurs et les textures pour proposer un produit dont petits et grands continueront longtemps de se délecter. 

Des recettes 100% soleil et de saison à découvrir sur jecuisinelocal.be 

Facebook : @jecuisinelocal
Instagram : @jecuisinelocal.be

Cet article a été rédigé en étroite collaboration avec APAQ-W.
www.jecuisinelocal.be
apaqw.be

À lire aussi:

Consommer local : vers une alimentation plus durable

2 recettes d’entrées pour consommer autrement

Mangez local avec ces délicieuses recettes de chez nous