Consommer local : vers une alimentation plus durable

Mis à jour le 17 juin 2021 par Cellule commerciale
Consommer local : vers une alimentation plus durable APAQ-W

De nos jours, consommer des produits locaux est devenu une priorité pour bon nombre de belges, dont les habitudes de consommation ont été bouleversées durant la crise sanitaire. Zoom sur la consommation locale et ses enjeux !

Saviez-vous qu’une personne sur deux consomme des produits locaux de façon hebdomadaire ? C’est ce que révèle une étude réalisée pour l’APAQ-W par le bureau Listen, fin 2020*. L’engouement et l’attention portés aux produits locaux ne sont plus à démontrer, la crise sanitaire ayant aussi contribué à faire naître de nouvelles habitudes chez les Belges. Ainsi, ceux-ci avouent se rendre plus régulièrement dans des magasins à la ferme ou dans des magasins spécialisés. D’autre part, environ 92 % de la population francophone souhaiteraient consommer davantage de produits wallons à l’avenir. Mais qu’est-ce la consommation locale à proprement parler et qu’implique-t-elle réellement ?
* Etude réalisée en novembre 2020, sur un échantillon de 1500 personnes en Wallonie et à Bruxelles.

Les dessous de l’agriculture locale wallonne

 En Wallonie, 20.000 agriculteurs travaillent au sein de 12.500 fermes familiales pour produire selon on a besoin et ce, quand on en a besoin dans le respect de l'environnement. Chez nous, plus d'une ferme wallonne sur 7 est certifiée bio et  90% de la surface bio belge est située en Wallonie. Outre la production de nourriture, l’agriculture locale constitue également le point de départ de nombreux produits du quotidien (comme les textiles ou même certaines énergies). Elle entretient aussi les paysages de notre plat pays, tout en préservant une  biodiversité spécifique. Enfin, les producteurs locaux incarnent un secteur important de notre économie, ce dernier résultant du travail de familles au savoir-faire s’étant transmis de génération en génération.

#jecuisinelocal : s’engager, soutenir et agir 

Derrière tous ses efforts se cache un seul et même enjeu : garantir à chacun une alimentation de qualité en quantité suffisante et proposée à un prix accessible pour le consommateur et rémunérateur pour l'agriculteur. En effet, consommer local, c’est avant tout s’inscrire dans une dynamique de consommation durable en contribuant à préserver l’emploi et le savoir-faire des producteurs et artisans. Un régime alimentaire durable se veut ainsi sûr et sain d’un point de vue nutritionnel, mais pas seulement. Il se veut aussi sans danger pour l’environnement, qu’il contribuera à protéger et à respecter, mais également accessible et abordable. Et parce que la consommation de produits locaux découle avant tout d’une démarche personnelle adaptée à ses priorités et possibilités, les agriculteurs wallons et l’APAQ-W (Agence Wallonne en charge de la Promotion d'une Agriculture de Qualité) ont voulu encourager les consommateurs à devenir acteurs de leur consommation. Comment ? À travers la Charte #jecuisinelocal regroupant quatre principes pour une consommation responsable.

  1. Être acteur de sa consommation en décidant de manière responsable et réfléchie les produits consommés.
  2. Être l’artisan de son alimentation en composant son assiette avec des produits correspondant à ses préférences et à ses attentes
  3. Privilégier la proximité et la confiance en associant un visage, un nom et un lieu à des produits dont on connaît l’origine.
  4. Consommer en protégeant l’environnement en choisissant de manière consciente des produits qui préservent son cadre de vie.

Signez la charte

Le mouvement invite ainsi toute personne qui partage ces valeurs à s’engager à son tour, en signant symboliquement la charte mais aussi et surtout en privilégiant l’achat de produits locaux et le circuit court. Pour les y aider, le site référence et géo-localise près de 800 points de vente en Wallonie et à Bruxelles. La liste de producteurs, magasins de terroir, artisans boulangers-pâtissiers, bouchers, crémiers, glaciers et autres horticulteurs sera d’ailleurs prochainement complétée de tables et bistrots de terroir. Une web application mobile, téléchargeable gratuitement, permet aux consommateurs curieux de créer un lien avec les producteurs et artisans tout en veillant à leur juste rémunération en privilégiant l’achat des produits locaux. De quoi en motiver plus d’un à s’engager !

Facebook : @jecuisinelocal
Instagram : @jecuisinelocal.be

Cet article a été rédigé en étroite collaboration avec APAQ-W.
www.jecuisinelocal.be
apaqw.be

À LIRE AUSSI:

5 cocktails sans alcool pour profiter de l’été sans culpabiliser

Nos astuces pour mieux dormir quand il fait trop chaud

On regarde quoi sur Netflix ce mois-ci ?