Une journée à Tournai, on fait quoi ?

Mis à jour le 21 février 2018 par ELLE Belgique
Une journée à Tournai, on fait quoi ?

Une journée à Tournai, on fait quoi ? - 1On continue notre petit tour de la Belgique en passant par Tournai. Alors y'a qui, y'a quoi dans cette petite ville pas si paisible que ça.

Dans la foulée de nos city trips à Anvers ou Charleroi, Tournai se distinguait plutôt comme une ville tranquille et paisible. Un peu trop paisible ? Pas si sûr. Notre curiosité nous a donc poussées à arpenter son quartier médiéval semi-piéton et ses petites rues pavées. Et s'il est vrai que cette jolie ville de Wallonie respire la sérénité, elle réserve également quelques belles surprises à celles et ceux qui en font la tournée.

1 Eva Cosy (4) bis

11h15 : on débarque en douceur

Une heure de train aura suffit à creuser notre estomac. Pourquoi une envie de boire ou manger nous assaillit-elle à chaque arrivée en terre inconnue ? Un peu comme des bébés, nos papilles ont besoin de tout tester. Du coup, nous fonçons tout droit sur le centre historique, à la recherche d'un petit coin cosy où déguster un thé à la violette. C'est alors qu'au détour d'une petite rue, nous passons devant une vitrine décorée de gâteaux au chocolat, de tartes à la cassonade et de cookies. Bienvenue chez Eva Cosy ! L'adresse est bien connue des habitants, et même des voisins Flamands et Français, qui viennent y prendre un café, un morceau de gâteau, une crêpe ou un lunch bio.

Eva Cosy
Rue Piquet, 6

1/

Carl Melton + El Tucano, samedi 18 avril au Water Moulin
Carl Melton + El Tucano, samedi 18 avril au Water Moulin

12h45 : on flâne dans un autre espace-temps

Maintenant qu'on s'est enfilé une bonne part de tarte à la poire et au spéculoos, il va falloir se bouger... L’avantage ici, c’est la taille de la ville, à dimension humaine. Le centre historique semi-piéton permet une visite pittoresque et intimiste à l'ombre de son beffroi et de sa très belle cathédrale, tous deux classés au patrimoine mondial. Notre balade est donc ponctuée de monuments classés, d'une véritable Grand-Place, de pavés, de fontaines, de statuettes à l’effigie de personnages historiques et même d'un quai du Marché au Poisson, comme avant. Et si on est en manque d'idées pour le soir, on fait un tour du côté du Water Moulin et de sa programmation déjantée !

Water Moulin
Boulevard Eisenhower, 207 (derrière la gare)

2/

2 Bad Taste (12)bis

14h20 : Bad Taste, living without design

À quelques pas de la Grand-Place, une enseigne tranche totalement avec le style des environs. Un chien Puppy Magis monte même la garde devant des vitres aux décors graphiques et fluo. Il y a comme une odeur de design par ici... Du design au nom de Bad Taste. Curieux, ingénieux même. Notre curiosité nous entraîne dans cet antre de l’avant-garde : des objets pour le moins farfelus, utiles ou originaux, choisis avec goût par une jeune architecte d’intérieur un peu globe-trotter. C’est frais, moderne et dynamique.

Bad Taste Design
Rue des Maux, 14

3/
3 Fanfulla (3)bis

15h30 : Fanfulla, la bande dessinée et nous

Tournai la médiévale, la douce mais aussi l’artistique. La boutique Bad Taste en est une preuve, tout comme son école supérieure des arts Saint-Luc. Une référence en la matière, qui enseigne notamment la BD. Discipline qu’un passionné a décidé de mettre à l’honneur dans sa boutique Fanfulla, la seule du genre dans la région. Au contraire des grosses enseignes qui se contentent de vendre, Christophe Declève choisit toutes ses BD avec soin et nous conseille selon nos affinités. Il propose aussi de nouveaux talents, de Saint-Luc et d’ailleurs. De cette adresse pour amateurs de BD ou non, nous sommes ressorties avec petite liste de lecture : « Mauvais Genre » de Chloé Cruchaudet, « Voyage aux îles de la désolation » d’Emmanuel Lepage, « La Mondaine » de Zidrou et Lafebre, « Come Prima » d’Alfred...

 

Fanfulla
Rue de la Cordonnerie, 9

4/
4 La vie est belge (3)bis

16h10 : il pleut, et si on prenait un verre ?

Celle que l’on nomme Doornik en Flandre abrite un nombre assez surprenant de restaurants, mais aussi de bars et de cafés qui, le soir tombé, s’éveillent au rythme de la jeunesse tournaisienne. Une bonne partie de ces spots se trouve dans le quartier des quais. Pratique, pour les barathons ! C’est là que nous tombons sur La Vie est Belge. Le concept ? On a déjà pu le découvrir à Mons (et récemment, à Charleroi) : des produits bien de chez nous, dans un cadre cosy et contemporain. Sans oublier les bars à cocktails et à rhums, ainsi que les vieux cafés des environs.

La Vie est Belge
Quai du Marché au Poisson, 17

Ô-Rhum
Quai du Marché au Poisson, 16

Le Quai des Bananes
Rue Saint Brice, 12

Caves Saint Jacques
Rue Piquet, 21

Aux Amis Réunis
Rue Saint Martin, 89

5/
La petite Madeleinee (1) bis

19h10 : l'heure de la Petite Madeleine

Un Daïkiri fraise (ou 2, ou 3...) plus tard, nous clôturons cette escapade tournaisienne la tête dans les nuages et l’estomac dans les talons. Heureusement qu’une table nous attend dans l’un des restaurants les plus prisés de la ville ! La Petite Madeleine est une adresse gastronomique pour des menus relativement accessibles composés de ris de veau, de langoustine, de poisson ou encore d’agneau. Avec sa belle terrasse, une carte réduite pour garantir la fraîcheur, des produits de la région et de saison... La Petite Madeleine a tout bon !

La Petite Madeleine
Rue de la Madeleine, 19

En cas de Faim
Rue des Chapeliers, 50

Bistro des Traboules
Quai Notre Dame, 33

L'Épicerie
Rue du Cygne, 27

Soupe & Yop
Rue des Orfèvres, 23

Ayla Kardas