Kama: l’app pour redoubler de plaisir dont tout le monde parle

Mis à jour le 8 mars 2021 par Camille Vernin
Kama: l’app pour redoubler de plaisir dont tout le monde parle Instagram @kama.lab

Sur l'App Store, on retrouve pléthore d'apps consacrées à la sexualité et au bien-être. Leur objectif ? Proposer une autre approche de la sexualité pour prendre son pied différemment et mieux ! Parmi elles, Kama est la petite nouvelle dont tout le monde parle en ce moment, de Vogue à Forbes. Elle a été créée par la française Chloé Macintosh (cofondatrice de Made.com et qui a passé 12 ans à réaliser des recherches sur le bien-être sexuel) fin de l'année dernière et vient de lever pour 3,2 milliards de fonds. On a donc décidé de s'y intéresser de plus près.

Kama

D'abord qu'est-ce que le kama ? Cette notion signifie "désir, souhait, envie" en sanskrit. Kama est une application gratuite qui vous propose "des pratiques sexuelles conscientes pour tous les corps, indépendamment de l'âge, de la sexualité ou du sexe". Sa mission assumée ? "Améliorer la façon dont vous vivez l'amour, le sexe et l'intimité". Avec ses petits personnages anthropomorphes dont les corps se lient et se délient dans une danse sensuelle, l'app est une invitation à redécouvrir son plaisir à travers des séances variées et pour le moins originales élaborées par des groupes d'experts. À travers des vidéos exploratives, des podcasts éducatifs et des séances méditatives, l'app tente de nous faire reprendre possession de notre sensualité et de nos sensations. Devenir un.e meilleur.e amant.e quoi.

Renouer avec son plaisir

L'app se concentre non seulement sur l'orgasme en tant que tel, mais aussi plus globalement sur différentes composantes sous-estimées : le souffle, la souplesse, le mouvement, le toucher... On oscille entre méditation et plaisir tantrique qui relie le coeur et les autres organes du corps au sexe. Et cela à travers des courtes leçons quotidiennes, des moments brefs que l'on consacrerait habituellement à une bonne séance de yoga ou à méditer. Il y a à boire et à manger. On retrouve par exemple un guide de la masturbation clitoridienne, des vidéos tutos réalisées par des femmes en leggings moulants pour relâcher la pression à deux avant l'acte, des introductions au plaisir anal ou encore des conseils pour les hommes pour durer plus longtemps au lit.

"Le sexe est probablement la seule chose dans la vie dans laquelle nous voulons vraiment être bons, et pourtant nous ne pratiquons pas. Pourquoi n'abordons-nous pas notre sexualité de la même façon que pour les autres choses qui nous tiennent à cœur ?", interroge sa fondatrice, Chloé Macintosh, au magazine de mode britannique Dazed.

Bon, on ne vous cache pas qu'il faut accepter de se prêter au jeu. Toutes les séances ne conviendront pas à tout le monde. On conseillerait son utilisation à ceux qui sont déjà réceptifs à la méditation, la pleine conscience, ou encore ceux pour qui une séance d'ASMR constitue un véritable kiff. Mais si l'appli Kama peut sembler parfois too much, elle a le mérite de nous sortir des carcans vieillots qui entourent l'éducation sexuelle, et même de nous faire nous poser des questions auxquelles nous n'aurions pas pensées ou auxquelles nous ne pensions plus. Comment renouer la connexion à deux par exemple, grâce à un contact entre nos poitrines, nos estomacs et nos yeux. De plus, même si le contenu peut sembler extrêmement ludique, il a été élaboré par des universitaires et praticiens parmi les plus respectés dans le monde dans les domaines de la neuroscience, de la psychologie ou encore de la thérapie somatique.

Zéro tabou

Finalement, le gros atout de Kama, c'est qu'il s'attaque à notre intimité sexuelle en profondeur, pas seulement à nos pratiques. Dans un cercle vicieux causé par les réseaux sociaux et l'impact du porno, l'app se présente aussi comme une façon de retrouver une estime de soi et relâcher le stress, vecteur de dépression et de "blocages" sexuels. Kama n'hésite pas à s'attaquer à des sujets tabous ou trop peu abordés tels que les douleurs génitales ou les traumatismes du corps et les moyens de s'en libérer grâce aux conseils avisés de docteurs et spécialistes. Et avez-vous déjà entendu parler de dissociation ou de désensibilisation ? C'est ce que l'appli vous propose aussi de découvrir.

Derrière son expérience utilisateur facile et esthétique aux tons pastels, Kama n'est donc pas qu'un divertissement, mais une expérience à tester quotidiennement. "La majorité des gens ont encore une relation sexuelle inconfortable. Pour vraiment le comprendre, il est essentiel de s'engager réellement dans cette pratique, d'utiliser l'application quotidiennement pendant au moins 30 minutes", déclare Chloé Macintosh à ce propos à Forbes. En plus, chaque mois est dédié à un thème. En mars, la recherche du plaisir comme cure au stress ambiant. Alors on se lance ?

Kama n'est disponible pour l'instant que sur l'App Store, les autres plateformes suivront prochainement.

À LIRE AUSSI

Que faire contre les douleurs sexuelles ?

Sexe : où toucher un homme pour qu'il décolle ?

Sexe vanille : faut-il culpabiliser d’être ennuyeux au lit ?