Pourquoi le manque de contact physique nous déprime ?

Mis à jour le 23 février 2021 par Marie-Noëlle Vekemans
Pourquoi le manque de contact physique nous déprime ? ©Shutterstock

Une étude à l’échelle mondiale menée par Nivea révèle que le contact humain serait la clé du bonheur et de la santé. Toutefois,  les avantages avérés du contact humain pour la santé sont largement méconnus.

1 personne sur 2 déclare ne s’être jamais sentie aussi seule et isolée depuis le confinement lié à pandémie actuelle. Une véritable problématique sociétale qui a poussé Nivea à contribuer au bien-être de plus de 150 000 personnes au travers de projets visant à promouvoir le contact humain, soutenus par un engagement financier de 20 millions d'euros.

Les études publiées par la marque de soins corporelsmettent en exergue un niveau inquiétant de solitude et de privation de contact humain, largement aggravé par la pandémie. Un lien a également été clairement établi entre le sentiment de solitude et le manque de contact, qu’il soit physique ou émotionnel avec son entourage.

Sur la base de ces résultats, Nivea vient de dévoiler aujourd’hui sa nouvelle initiative sous le slogan «Les contacts humains sont essentiels pour vivre ensemble ». Elle s’engage à investir dans des projets locaux qui auront pour objectif de prendre soin de 150 000 personnes parmi 3 populations : les nouveau-nés prématurés, les malvoyants et les personnes âgées isolées.

9 personnes sur 10 interrogées avant et pendant la crise de COVID-19 ont déclaré que le contact humain était la clé d’une vie heureuse et épanouie. Pour autant, ce besoin universel reste souvent insatisfait

4 personnes sur 5 vivant seules déclarent ne pas avoir de contact humain quotidiennement. Près de 2 répondants sur 3 souhaiteraient qu’on les serre plus souvent dans les bras. Les personnes vivant seules, les parents isolés, les adolescents et les millenials sont les groupes les plus isolés : 23% des parents célibataires et 24% des adolescents déclarent se sentir seuls, alors que la moyenne mondiale se situe à 16%.

Les bienfaits physiques et psychologiques du contact humain sont scientifiquement prouvés

7 personnes sur 10 considèrent que le contact humain n’est pas une priorité.  Modes de vie actifs, essor des technologies, méconnaissance… Autant d’éléments qui entravent la satisfaction des besoins de chacun en termes de contact peau à peau. Une meilleure connaissance des bénéfices du contact humain inciterait 86% des personnes interrogées à davantage l’intégrer dans leur vie quotidienne.

Le contexte sanitaire actuel a globalement fait comprendre la nécessité de la distanciation sociale ce qui a entrainé une adaptation des comportements. Cette étude révèle que, dans le monde entier, le contact physique et humain a été sacrifié pendant cette crise, ce qui a engendré un sentiment de solitude généralisé : 75% des personnes interrogées ont déclaré avoir pris conscience de l’importance du contact humain pour la santé à la suite de cet isolement.

#LeContactHumainEstUneForce : campagne solidaire

Avec cette nouvelle campagne, Nivea va soutenir des projets visant à favoriser le contact humain pour améliorer le quotidien de nouveau-nés prématurés, de personnes malvoyantes et de personnes âgées isolées. La marque souhaite également sensibiliser 150 millions de personnes aux bienfaits avérés du contact humain.

Le coup d’envoi de cette initiative d’envergure dans un film qui relate l’histoire vraie de jumelles nées prématurément à Hambourg et placées en couveuse, dont l’une a pu être sauvée grâce au contact peau à peau avec sa sœur.

L'avis du psy

La psychothérapeute belge Patricia Meyntjens a procédé à une analyse des 3 études et a été interrogée sur leurs résultats et sur l’importance du contact humain pour notre santé physique et mentale.

La COVID-19 va-t-elle définitivement modifier les contacts physiques ?

Notre pays n’ayant pas de véritable « culture tactile », le lien entre solitude et absence de contact s’en trouve renforcé. Depuis la pandémie, je travaille chaque jour en première ligne pour proposer des mécanismes pertinents pour nous aider à nous adapter à cette situation difficile et inconnue. En tant que psychologue-psychothérapeute, je ne cesse, depuis des années, d’exprimer mon inquiétude face à la montée en puissance de la solitude, au manque de relations solides et de contacts physiques chaleureux. Si la pandémie réussit à nous sensibiliser à cette problématique, elle aura au moins un effet positif. Le fait que l’étude scientifique exhaustive menée par NIVEA confirme les constatations de mon expérience clinique est un véritable soutien. Les chiffres de l’étude nous rappellent que saluer chaque jour un collègue en lui serrant la main, ou, en cette période de coronavirus, en lui souriant chaleureusement ou en échangeant quelques mots de réconfort accompagnés d’un geste sympa à distance, ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre la solitude.

Une fois la pandémie passée, pourrons-nous et oserons-nous rattraper tout ce temps perdu en termes de proximité et de contacts physiques ?

L’étude indique que 3 répondants sur 5 entendent compenser par la suite l’absence actuelle de contacts humains. J’invite chaleureusement chacun à réapprendre dès que possible le contact humain en tant que marque d’estime et d’appréciation envers leur entourage. Les répondants déclarent que les contacts humains seront plus sélectifs, davantage axés sur la qualité que sur la quantité. En d’autres mots, nous nous recentrerons sur notre cercle restreint (famille et amis proches). Pour (ré)apprendre le contact humain, nous aurons besoin d’une période de réadaptation et d’une relation de qualité partagée avec des personnes capables de nous faire sentir qu’elles tiennent à nous et s’inquiètent de savoir comment nous allons, à qui nous pouvons parler sans crainte d’être jugés. En quelques mots, le contact humain est un vecteur de santé !

Quelles solutions concrètes envisagez-vous pour encourager #LeContactHumainEstUneForce ?
La psychoéducation, le travail corporel et les massages sont des voies de connaissance et d’expérience pour aider les gens à mieux prendre conscience de leur corps et à ressentir l’impact du contact humain sur leur santé. Ceux qui sont en mesure de partager ces expériences les multiplieront et pourront ainsi briser une des barrières de la solitude. La mission de Nivea, ses produits de soin disponibles dans le monde entier et surtout ses projets innovants liés au contact humain s’inscrivent parfaitement dans cette optique.

A LIRE AUSSI 

Quels sont les bienfaits d'un massage facial ?

Quelles sont les conséquences psychologiques de la pandémie Covid-19 ?

Comment le confinement a perturbé notre sommeil ?