Chouette collaboration: Mustela® x ecoBirdy® recyclent les emballages pour en faire du mobilier pour enfants

Publié le 2 mars 2021 par Cellule commerciale
 Chouette collaboration: Mustela® x ecoBirdy® recyclent les emballages pour en faire du mobilier pour enfants ©Ulrika Nihlén

Mustela®, la célèbre marque de soins pour bébés et enfants, s’associe au label belge branché ecoBirdy® pour transformer ses emballages recyclables en chaises et lampes pour enfants.

Il est essentiel de prendre soin de notre planète si nous voulons profiter encore longtemps de notre belle nature. C’est pourquoi il faut privilégier un mode de vie durable et pratiquer le recyclage autant que possible. Mustela®, spécialiste de la peau des bébés, contribue à rendre le monde plus vert et plus vertueux en collaborant avec la société belge ecoBirdy® pour transformer ses emballages recyclés en mobilier design et ludique pour les petits. Les bénéfices de cette collection exclusive sont reversés à diverses organisations caritatives travaillant avec les enfants, dont la Villa Rozerood et SOS Villages d’Enfants.

Hilde Weckx, directrice générale des Laboratoires Expanscience, dont Mustela® fait partie, explique l'importance du recyclage du plastique : « Aujourd’hui, le plastique est le troisième matériau le plus produit dans le monde, après le ciment et l'acier. Il en résulte des milliards de tonnes de déchets plastiques chaque année, dont à peine 10% sont recyclés. Le reste est brûlé ou finit dans des décharges, quand ce n’est pas dans la nature. Nous devons de toute urgence changer la façon dont nous utilisons les matériaux et gérons nos déchets. À travers cette démarche de recyclage, Mustela® veut contribuer à un monde meilleur et impliquer de manière ludique les consommateurs dans l'économie circulaire. »

Mustela® ecoBirdy®
Action de recyclage, ©ecoBirdy

Une collecte réussie

En 2020, Mustela® a lancé un appel à ses clients pour qu'ils rapportent leurs emballages recyclables dans l'une des 250 pharmacies participantes. Ainsi, de nombreux flacons ont été collectés, pour être ensuite transformés en objets design et colorés pour les plus petits : une édition spéciale de la populaire chaise Charlie et de la mignonne lampe Rhino, qui attire l'attention sur les espèces menacées. Au total, pas moins de 130 articles ont été produits à partir des emballages recyclés de Mustela®.

Collaboration avec la marque de design durable ecoBirdy®

Mustela® s'est tournée vers ecoBirdy®, une jeune entreprise belge devenue rapidement incontournable dans le domaine du design circulaire. ecoBirdy® a démarré son activité avec une collection réalisée à partir de jouets en plastique recyclé, et a depuis lors remporté de nombreux prix internationaux pour ses créations écologiques et fonctionnelles destinées aux enfants. Pour la collaboration avec Mustela®, la société a mis en place une ligne de recyclage distincte et travaillé avec une entreprise de travail adapté pour mettre en lumière le rôle social de l'entreprise.

Une vision écologique et circulaire

Cette action de recyclage n'est qu'une des nombreuses initiatives prises par Mustela® pour rendre sa production aussi durable que possible. Par exemple, tous les produits sont 100% écoconçus, contiennent en moyenne 95% d'ingrédients d’origine naturelle, et sont conditionnés dans des flacons et des étuis entièrement recyclables. En outre, les Laboratoires Expanscience ont pour objectif d'être totalement neutres en CO2 d'ici 2030. Cette vision circulaire est déjà visible aujourd'hui dans de nombreux domaines, comme ses filières 100% végétales et sa politique de lutte contre les déchets. Mustela® opte également pour des ingrédients d’origine biologique dans ses soins. L’enseigne a ainsi lancé une ligne de produits certifiés bios à base d’huile olive biologique et d'ingrédients vegan, pour laisser la peau des bébés toute douce.

Cet article a été rédigé en étroite collaboration avec Mustela®.
Mustela.be

À lire aussi:

Kids: 5 accessoires pour un lunch zéro déchet

Comment réussir le télétravail avec ses enfants? 

Kids: 5 petits labels découverts pendant le confinement