7 choses à faire pour soutenir l’industrie du tourisme

Publié le 9 décembre 2020 par Fabien Morange du blog Voyageurs intrépides et Marie-Noëlle Vekemans
7 choses à faire pour soutenir l’industrie du tourisme ©Shutterstock

Saviez-vous que l’industrie du tourisme représente approximativement 1 emploi sur 10 dans le monde. Les temps sont donc durs pour beaucoup de personnes. Comment soutenir ce secteur qui nous fait d'habitude tant rêver ? Quelques astuces fournies par les globe-trotteurs de Voyageurs intrépides.

L'industrie du tourisme emploie des centaines de millions de personnes à travers un large éventail d’activités ; cela englobe, entre autres, les salariés des compagnies aériennes, le personnel des hôtels, les guides touristiques, les membres des navires de croisière et les agents de voyages. Sans oublier également le personnel des restaurants et des cafés des lieux touristiques, les propriétaires d’échoppes de souvenirs, et même les blogueurs de voyage.

Selon les prévisions du Conseil mondial du voyage et du tourisme, il y aurait à l’échelle mondiale une perte d’environ 50 millions d’emplois dans l’industrie du tourisme due à l’impact et aux séquelles du COVID-19. Rien qu’aux États-Unis, on s’attend à ce que l’impact négatif de cette pandémie sur l’industrie du voyage soit au moins 7 fois plus grave que celui du 11 septembre.

Si vous désirez soutenir l’industrie du voyage en cette période compliquée, voici une liste de suggestions que vous pouvez entreprendre dès à présent tout en appliquant avec sérieux le protocole sanitaire. 

1. Achetez des cartes-cadeaux à utiliser plus tard

Un procédé très simple pour venir en aide dès maintenant aux entreprises en difficulté consiste à acquérir des cartes-cadeaux que vous pouvez conserver et utiliser plus tard. Cela peut se faire au niveau local, bons à valoir dans des restaurants, des boutiques et les musées des environs, mais également à un niveau plus large puisque vous pourrez aussi acheter des cartes-cadeaux pour vos voyagistes, hôtels, compagnies aériennes, etc.

La video lifestyle du jour :
10 SPORTS QUI FONT UN CORPS DE BOMBE

2. Continuez à consulter vos blogs/sites web préférés

La plupart des revenus des sites web et blogs proviennent de personnes comme vous qui lisent les articles publiés, organisent des voyages et même réservent des circuits via les conseils et liens suggérés.

Or, en ces moments difficiles, comme personne ne songe vraiment à préparer des voyages, ni même à consulter les blogs de voyage, les statistiques de trafic (et donc les revenus) sont en chute libre.

En ce moment, vous pourrez donc soutenir vos créateurs de contenu préférés en passant un peu de temps sur leurs sites Internet, ou en visionnant leurs chaînes YouTube. C’est le moment parfait pour vous évader tout en étant assis dans votre salon et de rêver à l’endroit où vous aimeriez peut-être aller une fois que cette parenthèse difficile sera fermée pour toujours et que nous pourrons tous voyager à nouveau.

3. Achetez un livre numérique ou un guide

Si vous avez remis à plus tard (pas aux calendes grecques, je l’espère) l’achat de ce livre numérique rédigé par votre blogueur préféré, ou de ce guide de voyage, alors, ne tergiversez plus et achetez-le, c’est ainsi que vous pourrez soutenir les petits éditeurs et les autres entreprises de voyage qui tentent de ne pas sombrer, et de se maintenir à flot.

4. Soutenez les marques qui proposent des offres flexibles

Même s’il ne vous est pas possible pour l'instant de partir en voyage ou de vous offrir une petite escapade le temps d’un week-end, cela ne saurait vous empêcher de soutenir les marques d’une autre façon. Outre les bons cadeaux, vous pouvez aussi réserver des vols et des circuits à faire plus tard auprès de compagnies qui proposent des options de réservation assez souples et aucun frais en cas de report de date.

C’est peut-être l’occasion de découvrir aussi comment vos marques préférées s’adaptent pour proposer des choses nouvelles et inédites à leurs clients. Un bel exemple est celui de Walks, qui offre des circuits pédestres inégalés dans le monde entier. Bien que l’entreprise ne puisse pas planifier de visites pour le moment, elle a créé une batterie d’excursions guidées, où vous pourrez suivre des cours virtuels de cuisine ou faire le tour des musées depuis chez vous en compagnie de guides locaux chevronnés.

Vous pourrez aussi découvrir l’art, l’histoire, la musique et la série télévisée Downton Abbey sur Viking TV (grâce à la collaboration des responsables de l’agence de croisières Viking Cruises), ou bien vous inscrire à une dégustation virtuelle de vin en direct et à une visite de château avec l’agence Luxe Adventure Traveler.

Il est important de soutenir les marques qui font simplement de l’excellent travail durant cette période critique.

5. Faites un don à des organisations 

Si vous en avez les moyens, pensez à faire un don à une organisation à laquelle vous tenez. Il peut être question d’une organisation caritative locale qui contribue à aider les enfants ou les personnes âgées, d’un refuge pour animaux ou de toute autre organisation en difficulté à cause la crise qui sévit.

Vous pourrez aussi envisager de faire un don à votre musée ou autre attraction préférée (localement ou ailleurs dans le monde), surtout si l’on sait que plusieurs d’entre eux proposent une programmation en ligne gratuite, des visites virtuelles pour nous aider à égayer notre quotidien alors que nous sommes tous confinés à la maison.

6. Laissez des commentaires en ligne

La chose la plus simple à faire depuis votre fauteuil pour témoigner de votre soutien à l'industrie du tourisme est de rédiger quelques commentaires positifs en ligne. Si vous n’avez jamais posté un avis sur Yelp à propos de votre restaurant préféré, ni discuté avec les gens de TripAdvisor au sujet du meilleur hôtel où vous avez résidé, ni publié une appréciation à propos de votre attraction préférée sur Google, ni laissé de note à votre guide touristique préféré, c’est le moment propice pour concrétiser tout cela.

Si les nouveaux commentaires n’aident pas les entreprises à gagner de l’argent dans l’immédiat, ils pourront sans doute les aider ultérieurement, quand les voyages seront de nouveaux possibles. De plus, les retours positifs sont vraiment d’une grande importance pour le moral et qui ne vous coûtera pas un centime !

7. Reportez, n’annulez pas

Enfin, si vous avez des projets de voyage pour 2021, songez plutôt à reporter ou à reprogrammer votre voyage au lieu de l’annuler définitivement.

Cela ne fait pas une grande différence, mais pour plusieurs petites entreprises de voyage, la différence est immense. Les remboursements indiquent qu’il n’y a pas de rentrées d’argent, or elles ont souvent besoin de cet argent pour rémunérer leur personnel ou pour payer l’équipe locale. Trop de remboursements signifient que les petites entreprises seront peut-être acculées sous les dettes et obligées de déposer le bilan.

Si vous pouviez choisir de reporter votre voyage ou d’obtenir un voucher de votre séjour à l’hôtel pour pouvoir l’utiliser ultérieurement, optez pour cette solution plus solidaire.

En outre, le fait de programmer et d’attendre impatiemment un voyage pourrait être tout simplement thérapeutique, autrement dit, bon pour la santé mentale, tout comme le fait d’y aller.

Nous vivons une époque chaotique et sans précédent ; l’économie mondiale ne s’était jamais trouvée dans telle situation et l’industrie du tourisme non plus.

Pour le moment, nous ne devons pas quitter la maison. Mais bientôt nous pourrons à nouveau voyager et découvrir les merveilles du monde ! En attendant, soyez patient et restez prudent.

A LIRE AUSSI 

Voyager en van : ce qu'il faut savoir avant le départ

Ce qu'il faut savoir avant de voyager seule

Netflix : 7 docus qui nous font voyager sans sortir de chez nous