Nos conseils pour shopper durable en ligne

Mis à jour le 14 janvier 2020 par Isabelle Vander Heyde et Virginie Dupont
Nos conseils pour shopper durable en ligne Photo de Brooke Lark via Unsplash

L’e-commerce est en plein boom. Non seulement les boutiques en ligne se multiplient, mais notre comportement de consommateur évolue et nous effectuons de plus en plus de transactions en ligne. Faire du shopping sans bouger de son canapé, c’est bien, mais des achats respectueux de l'environnement, c’est carrément mieux. À quoi faut-il veiller pour shopper durable en ligne ?

Le commerce en ligne est-il durable ?

Selon de nombreuses études, le shopping en ligne est plus écologique que sa variante traditionnelle : les économies d'émissions de CO2 réalisées grâce à l’envoi d’un chargement de marchandises sur la route au lieu des déplacements d’une cinquantaine de clients individuels en voiture au magasin est énorme. Bonne nouvelle donc, mais attention aux pièges. Par exemple, l'avantage écologique est nul si vous allez essayer une pièce au préalable en magasin, ce que font de nombreux consommateurs pour être parfaitement sûrs de leur taille. Essayez donc de vous en tenir au numérique de A à Z. De plus, faire des achats durables signifie choisir un produit et une boutique dont toute la chaîne d'approvisionnement est écologique, ce qui va au-delà d'un simple coton biologique ou d'un emballage recyclé. La politique de livraison et l'origine de votre article sont également importantes.

Conseils pour des achats en ligne plus durables

  • Soyez patiente, évitez les achats de dernière minute et n’optez pas pour une livraison express. Cela permettra aux sociétés de transport d'expédier un maximum de colis en une seule fois, plutôt que d’envoyer quatre chargements à moitié pleins sur la route en peu de temps pour respecter le délai de livraison promis.
  • Consultez également les options de livraison : assurez-vous d'être chez vous pour réceptionner votre colis, ce qui évitera les allées et venues inutiles entre votre domicile et le distributeur ou le point de collecte. En effet, des études ont montré que ces allers-retours sont responsables d'une grande partie des émissions totales de CO2 des achats en ligne.
  • Essayez d'éviter ou de compenser le transport autant que possible. De plus en plus d'entreprises se targuent d'avoir une politique de transport climatiquement neutre, ce qui signifie qu'elles compensent leurs émissions de CO2 en plantant des arbres ou en soutenant des organisations protectrices de l'environnement par exemple. Un beau geste, certes, mais il serait encore préférable d'éviter ces milliers de kilomètres. En shoppant local le plus possible, auprès de marque qui fabriquent leurs produits et les distribuent au niveau national. Dans ce domaine, nous sommes gâtées en Belgique, alors profitez-en ! Via la campagne ou le site web J’achète belge ou encore l’application Cosh !, vous découvrirez une mode noire jaune rouge.
  • Une autre manière de réduire les transports inutiles est de limiter les retours. Lisez attentivement la description de chaque produit, adressez vos questions au service client ou intéressez-vous aux commentaires pour éviter les mauvais achats : la taille, mais aussi les dimensions exactes (toutes les marques ne taillent pas de la même manière, mais la plupart proposent un guide des tailles clair), les matières utilisées (en particulier les marques vantées sur Insta usent et abusent de polyester inconfortable), etc. En bref, mieux vaut prévenir que guérir pour exclure les mauvaises surprises et les renvois de colis.
  • Acheter de manière consciente, c'est être bien informé. Passez la marque au crible et checkez ses emballages, car ceux-ci produisent des tonnes de déchets inutiles. Recourt-elle au plastique ou à des alternatives ? Les matériaux utilisés sont-ils biodégradables ? Des questions qui méritent d'être posées car plus un label est éthique, plus il est transparent. Si du carton, du papier bulle ou de soie ou tout autre matériau superflu se retrouve dans votre boîte aux lettres, réutilisez-le. Découvrez sur ces comptes Instagram dédiés au home organizing que votre intérieur peut gagner en zénitude avec quelques boîtes en carton et du simple papier d'emballage.
  • Reportez vos achats de quelques jours pour éviter les achats compulsifs qui vont coûter cher à votre portefeuille et à la planète. Laissez reposer votre panier ou faites une sélection de vos favoris avant de passer commande. La nuit porte conseil.
  • Optez consciemment pour des marques qui produisent de façon écologique et n'utilisent pas de matériaux nocifs, dont la chaîne d'approvisionnement est conforme aux principes de la mode éthique, etc. De nombreuses nouvelles marques indépendantes sont du genre écolo, mais de plus en plus de plateformes en ligne établies s’y mettent également en intégrant des filtres de recherche durables dans leur gamme. Les vêtements de seconde main sont bien sûr aussi fortement recommandés. Il existe de nombreuses plateformes spécialisées telles que Vestiaire Collective, Labellov ou Farfetch Pre-Owned

À LIRE AUSSI

5 e-shops pour chiner des pépites vintage en ligne

Upcycling: les marques à garder à l’oeil

5 e-shops qui proposent des filtres de recherche durables

La video mode du jour :
QUELS SONT LES CRITÈRES PHYSIQUES POUR DEVENIR MANNEQUIN