Tout ce qu’il faut savoir sur le shampoing solide

Mis à jour le 30 décembre 2019 par Isabelle Vander Heyde et Virginie Dupont
Tout ce qu’il faut savoir sur le shampoing solide Lush

Le shampoing solide est la solution pour tirer un trait sur le plastique superflu et les produits chimiques dans notre salle de bains. Ses avantages sont indéniables, tant pour l'environnement que pour notre santé, mais il faut compter un temps d’adaptation. Focus.

Quels sont les avantages du shampooing solide ?

  • Qui dit shampooing solide dit zéro déchet : exception faite du packaging durable - le plus souvent en carton -, il s’agit d'un produit "nu". En moyenne, nous utilisons 20 bouteilles de shampoing par an, alors que six pains de shampoing solide permettent de tenir une période équivalente. Le compte est vite fait : en se lavant les cheveux avec un shampoing solide, on réalise des économies pour la planète et son portefeuille.
  • Il s'agit aussi d'un produit qui réduit le gaspillage. Il est composé de moins d'eau que sa variante liquide et sa formule est donc beaucoup plus concentrée. Bien qu'il contienne moins d'agents conservateurs chimiques qu’un shampoing classique, sa concentration élevée en ingrédients naturels possède un effet antibactérien qui garantit sa durée de conservation (deux à trois mois). Le saviez-vous ? Il ressort d’une étude que les jeunes enfants en particulier l'utilisent avec parcimonie.
  • La taille compacte et économique du pain de shampooing en fait également un accessoire de voyage idéal. Il ne prend pas beaucoup de place, se glisse facilement dans un bagage à main et ne se renverse pas sur les vêtements.
  • Il faut veiller à conserver le shampoing solide dans un endroit sec. Ne le laissez donc pas traîner dans la douche, mais déposez-le sur une soucoupe percée (pour permettre à l'excès d'eau de s'évacuer) à côté de l'évier, ou dans une boîte en fer.
  • Les ingrédients chimiques des shampoings classiques, et leur effet néfaste sur la nature (ils se déversent dans nos égouts lors du rinçage) et nos cheveux ont déjà fait couler beaucoup d'encre : ils nettoient le cuir chevelu en profondeur, certes, mais en plus de la saleté, ils s’attaquent aux couches protectrices. C'est la raison pour laquelle le "no poo" (comprenez : pas de shampoing, c'est-à-dire ne pas se laver les cheveux) a eu le vent en poupe ces dernières années. Après un temps d’adaptation, nos cheveux peuvent en effet s'entretenir et se nettoyer d'eux-mêmes. Résultat : une crinière saine et brillante. Super, mais il faut passer par une période de transition très difficile... Or, la plupart des shampooings solides sont 100% naturels : ils lavent, hydratent et démêlent les cheveux en douceur. L’effet "no poo" donc, l’hygiène en plus.

Comment utiliser un shampoing solide ?

Les avantages sont nombreux, mais quelques recommandations s'imposent. Conservez le shampoing solide au sec et à température ambiante. Mouillez vos cheveux (évitez l'eau trop chaude) et essorez-les soigneusement. Frottez le produit délicatement sur votre tête ou entre vos mains pour créer de la mousse (important). Répartissez le produit puis massez-le sur les cheveux. Rincez abondamment.

Attention : passer d'un shampoing hyper-chimique à un produit hyper-naturel ne se fait pas sans heurt. Après toutes ces années, le cuir chevelu est en quelque sorte accro aux ingrédients chimiques et ne réagira pas immédiatement bien à leur absence. C'est pourquoi la plupart des "débutants" se plaignent de cheveux raides et gras les premières semaines, voire les premiers mois. La solution ? Après le lavage, appliquez un après-shampoing à base d'un mélange d'eau et de vinaigre de cidre pour obtenir des cheveux doux et brillants. Mélangez ces deux ingrédients dans un flacon pulvérisateur et vaporisez le produit sur les cheveux après avoir rincé le shampoing solide. Commencez avec un ratio 50/50 et augmentez la quantité de vinaigre de cidre au fil des semaines.

Quel shampoing solide choisir ?

Il existe un shampoing solide pour chaque type de cheveux. La plupart des marques vous guideront à travers leur offre selon vos besoins. Comme nous l'avons précisé plus haut, vous aurez besoin d’un temps d'adaptation. Ne jugez donc pas un produit trop vite.

Après une rapide analyse de l'offre disponible, il s'avère que Lush propose les produits de transition parfaits. Ses shampoings solides sont riches en ingrédients naturels, mais on y retrouve aussi une petite quantité (bien moindre que dans les shampoings traditionnels) de laurylsulfate de sodium (SLS). Il s'agit d'une substance chimique communément utilisée comme ingrédient dans les shampoings et d'un agent moussant efficace qui encouragera les débutants. Mais il dessèche les cheveux. La prochaine étape ? Une variante 100% naturelle !

Comment créer un shampoing solide ?

Il existe de nombreuses recettes en ligne pour assembler vous-même des barres de shampoing.

Super idée, mais lisez d'abord ces choses à faire et à ne pas faire avant de vous lancer les DIY beauté et retrouvez des recettes pour fabriquer ses propres cosmétiques ici.

Notre shopping

 

LIRE AUSSI :

Secret de beauté : à quoi ressemble le rituel du bain parfait ?

C’est nouveau : un pansement biodégradable en bambou 100% naturel

Cheveux, visage, corps: 10 masques à l’avocat à faire soi-même