La fille du vendredi: Emmanuelle Adam, fondatrice des sacs Lilu

Mis à jour le 1 juin 2019 par ELLE Belgique
La fille du vendredi: Emmanuelle Adam, fondatrice des sacs Lilu

Connaissez-vous les sacs Lilu, la marque de maroquinerie belge ? Nous avons rencontré Emmanuelle Adam, la fondatrice de la griffe.

 

Emmanuelle Adam Lilu
(c) Ganaëlle Glume

Zoom sur l'univers de la créatrice

Quelle est la philosophie de Lilu ?

“On est clairement dans la slow fashion. Tous les gens qui travaillent à l'atelier sont des passionnés, des amoureux des belles matières et du travail manuel. On a déjà eu des propositions pour travailler en mass production donc ça voulait dire changer notre manière de produire et ça, c'est quelque chose qui ne m'intéresse pas du tout. Certaines de nos peausseries sont issues de tanneries qui utilisent le tannage végétal, cette technique fait beaucoup moins de dégâts au niveau de l'environnement. J'essaye également de faire attention à l'usage du plastique dans mes packagings."

Vos sources d'inspiration ?

“J'en ai beaucoup. Il y a ce fameux sac Games of Thrones qui s'appelle Arya. C'est mon personnage préféré dans cette série, la toute jeune qui se bat et qui a du caractère. La femme guerrière qui ne va pas se laisser faire. En ce qui concerne le sac banane, il revenait à la mode, mais on a décidé de choisir des matières qui ne vont pas du tout avec le style très sportif. Les gens ont adoré."

sac Arya Lilu
Arya

Votre dernière collection ?

“Celle qui va arriver, c'est la collection hiver. Un des trois nouveaux modèles est un grand cabas classique pour lequel on a trouvé un petit twist afin de le porter de deux manières différentes. Il y a une réelle réflexion au niveau de nos modèles, sur l'aspect esthétique, mais aussi pratique. Une autre pièce de la collection hiver est un mélange entre un sac de sport très souple et quelque chose de très rigide. J'aime les contradictions, je trouve que les contraires donnent de très belles choses."

Les matières avec lesquelles vous travaillez ?

“Toutes nos peausseries proviennent d'Europe, c'est important pour nous. Nous travaillons avec des tanneries françaises et italiennes. Direction Milan deux fois par an pour la Lineapelle où nous choisissons tous nos cuirs. Dans notre manière de travailler, nous sommes clairement sur du long terme. J'aime instaurer des relations avec nos fournisseurs, la plupart de nos cuirs sont travaillés durant une période de trois saisons et pas de six mois. Nous changeons par exemple les coloris: le noir sera là pendant trois saisons tandis qu'en été, nous avons souvent un moutarde ou un ocre. Nous prenons du poudre aussi et nous sommes dingues de vert de manière générale donc il y en a toujours dans nos collections."

Atelier LILU

Le it-bag de Lilu ?

“Nous avons un best of toutes les saisons, il y a souvent un sac qui sort du lot. Je dirais que nos sacs iconiques sont le Lucia et le Leyla, ce sont deux modèles qui plaisent beaucoup."

View this post on Instagram

 

A post shared by LILU (@lilu_bag) on

Le sac idéal selon vous ?

“J'aime quelque chose de sobre, de bien coupé et dans une belle matière. Je pense que je suis vraiment dans les extrêmes: soit dans le XXL, soit dans le mini. Mais si je regarde dans ma garde-robe, je suis plutôt dans les XXL."

Votre style ?

“Un blazer oversized avec une paire de boots. Et on peut probablement y ajouter un t-shirt shoppé à un concert. Chaque fois que je vais voir un artiste, j'achète le t-shirt. C'est ma façon de les soutenir."

Votre marque belge favorite ?

“Pour le moment, j'achète pas mal de pièces chez Conni Kaminski. J'aime sa philosophie et j'adore les matières qu'elle travaille. Dernièrement, j'ai découvert Sarah De Saint Hubert. J'ai retrouvé chez elle ce que j'appelle des pièces iconiques. Et puis, Martin Margiela. Je trouve qu'il a toujours de belles créations."

LILU: Rue du Bailli 9 - 1000 Bruxelles

Esther Gerard (stagiaire)