5 bonnes raisons d’aller au Paradise City Festival

Publié le 27 mai 2019 par Cellule commerciale
5 bonnes raisons d’aller au Paradise City Festival

S’il fallait au moins une bonne raison pour se rendre au Paradise City Festival ces 5, 6 et 7 juillet, ce serait évidemment pour aller s’éclater « comme ja-ja » au son des meilleurs DJ’s belges et internationaux du moment. Mais ce n’est pas la seule, loin de là !

Le festival le plus écoresponsable de Belgique revient dans le Brabant Flamand pour une 5e édition qui s’annonce encore plus festive et plus underground que jamais ! Voici donc 5 bonnes raisons de réserver vos places sans plus tarder.

1/

1.Pour danser et chiller dans un lieu insolite

Alors que l’on pourrait s’attendre à faire onduler son corps et à jumper sous les buildings de la capitale au vu du nom de ce festival, c’est dans le parc du Château de Ribaucourt à Perk, à 20 km de Bruxelles, que vous vous déhancherez jusqu’au bout de la nuit. Dans ce cadre prestigieux, classy et verdoyant, vous aurez le choix entre les trois scènes habituelles, dont certaines plus intimistes qui permettent aux festivaliers d’être au plus près des DJ’s, et une petite quatrième qui verra le jour à l’occasion de cette édition anniversaire. Pas n’importe où… sur le lac ! De quoi ouvrir le champ des possibles et faire place à un show qui se pressent déjà comme grandiose et haut en couleur. Vous pourrez également y manger les mets les plus raffinés, chiller dans les zones de repos ultra stylées et camper dans des tentes confortables et bien espacées.

2/

2.Pour son line-up exceptionnel

Amies et amis du bon son 100% électro, bonjour ! Pour son 5e anniversaire, le Paradise City festival nous fait le plaisir de s’offrir les services des Belges de 2ManyDJS, de L’impératrice, Blond:ish, Carista, DJ Koze, Attari ou encore Dixon ! Vous en voulez encore ? Eris Drew, John Talabot, Lola Haro, Mind Against, Motor City Drum, Ateq, MAP.ACHE, Supreems et beaucoup d’autres grosses surprises de ce genre seront de la partie. Nul doute que tout ce beau monde saura mettre l’ambiance qu’il se doit pour faire de cette année d’anniversaire une édition… très spéciale.

3/

3.Pour découvrir le Green Paradise

S’il n’est pas nouveau que ce premier festival de l’été revendique et assume son engagement en matière d’écologie, cette année, cette volonté sera plus que jamais renforcée. En effet, pour l’édition 2019, de nombreuses initiatives seront mises en place pour réduire davantage et au maximum (voire jusqu’au néant) l’empreinte écologique du festival : pas de plastique à usage unique, mais des gobelets réutilisables, des ingrédients issus de l’agriculture locale et de saison, de l’eau du robinet filtrée, un compost, des toilettes écologiques, une convention avec les différents partenaires pour limiter la consommation d’énergie grâce à des panneaux photovoltaïques, mais aussi et surtout, le végétarisme sera de mise sur l’ensemble du site ! De quoi pousser le bouchon de l’écofriendly attitude encore un peu plus loin, Maurice. Mais ce n’est pas tout : le Paradise City prônera et encouragera également l’usage des transports en commun, ainsi que celui du vélo.

4/

4. Pour vivre une expérience gastronomique hors du commun

Histoire de ne pas brusquer les esprits des festivaliers les plus carnivores et pour aller au-delà de l’idée que le végétarisme est aussi excitant que de manger des graines colorées sur des feuilles de salade, le festival durable a mis les de l’or dans les plats en confiant l’élaboration d’un menu à 5 services au chef Seppe Nobel et à son équipe du Graanmarkt 13 à Anvers. S’il n’est plus utile de le présenter en Flandres, il reste encore assez méconnu de ce côté-ci de la frontière linguistique. Pour ceux qui ne le connaîtraient donc pas, sachez qu’il est reconnu dans le monde entier comme étant un des meilleurs et des plus fins chefs de la cuisine végétarienne ! Le tout sera accompagné de délicats breuvages choisis par M. Nobel himself et se savourera dans l’environnement exceptionnel de la Comfort Zone du site. Elle se situe sur une petite ile d’où les festivaliers qui s’en sont octroyé le privilège pourront avoir une vue imprenable sur la main stage et le château.

5/

5.Pour faire le plein d’émotions

Qui dit anniversaire, dit évidemment grosse fiesta, mais aussi de nombreuses surprises et nouveautés en pagaille tout au long de ce premier week-end de juillet ! De quoi partager de good vibes et des émotions en tout genre avec un public toujours plus nombreux, histoire de laisser une foule de souvenirs impérissables à l’ensemble des festivaliers ! Cet été, les organisateurs ont donc vu les choses en grand et ambitionnent de faire passer le cru de ce Paradise City Festival 2019 à la postérité.

Tickets disponibles sur paradisecity.be/tickets au prix de 58 euros par jour ou 108 euros pour les trois jours (128 euros avec camping).
Adresse : Château de Ribaucourt, Kasteelhoekstraat 1, 1820 Steenokkerzeel.

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec le Paradise City Festival.
paradisecity.be