Comment limiter le surpoids chez le chien ?

Mis à jour le 15 avril 2019 par Marie-Noëlle Vekemans
Comment limiter le surpoids chez le chien ?

Bonne nouvelle, les beaux jours sont (bientôt) de retour ! Prendre un bon bol d'air frais lors d'une promenade est un excellent moyen de vous maintenir en forme. Vous ... et votre chien. Les animaux sont, eux aussi, confrontés à des problèmes d'obésité avec toutes les conséquences négatives qui en découlent. Comment garder son chien en bonne santé ?

Il est un membre de la famille à part entière. Il partage tout avec vous. Le quotidien, les vacances, les repas et même les kilos en trop à la sortie de l'hiver.

Pourtant, un chien en bonne santé est un chien heureux qui peut profiter à fond de chaque moment de sa vie. Il est donc important de faire attention à sa forme physique et de rectifier le tir si besoin.

Comment limiter le surpoids chez le chien ? - 1
Illustration : @Tom&Co

Faites le test : lorsque les côtes sont détectables au toucher sans pour autant être visibles, le chien a la ligne. S’il n’est plus possible de sentir ses côtes au toucher, le chien dépasse son poids idéal d’environ 10% et si sa taille n’est plus visible, il dépasse son poids idéal d’au moins 20% et est atteint d’obésité.

Comment vous débarassez des poignées d'amour de votre meilleur ami à quatre pattes ?

Les raisons du surpoids

Les propriétaires d'animaux sont souvent faibles fasse aux grands yeux tristes et aux petits gémissements de leurs petits protégés qui rôdent autour de la table tels de pauvres petites choses n'ayant jamais rien eu à manger que des cailloux.

Repas trop fréquents, portions trop généreuses, nourriture non adaptée (non, le reste de gratin dauphinois n'est pas la gamelle saine dont votre chien à besoin mais oui, on sait qu'il adore ça !), manque d'activité physique, les conséquences de la stérilisation, le stress (eux aussi sont touchés par le mal du siècle) etc. sont autant de raisons qui provoquent une prise de poids chez le chien. Et en un rien de temps, le valeureux Rex est en forme ... de rond !

Selon Tom&Co, l’obésité guette 30% des chiens. Et tout comme pour l’être humain, le surpoids risque d’engendrer chez le chien divers problèmes de santé qui peuvent se révéler graves : troubles articulaires, problèmes respiratoires, diabète, etc.

Les solution au surpoids

1. L'alimentation doit être adaptée à sa condition et équilibrée. Veillez à lui fournir des croquettes de qualité et en quantité raisonnable. L’étiquette renseigne sur la composition des croquettes, de préférence faibles en glucides si le chien est en surpoids, et sur les rations journalières recommandées.

Certains préfèrent cuisiner pour leur animal, le conseil du vétérinaire sera utile dans ce cas pour calculer les rations qui apporteront la cinquantaine de nutriments dont le chien a quotidiennement besoin.

Il existe aussi une nourriture allégée adaptée aux animaux en surpoids. Un propriétaire sur dix en achète occasionnellement pour son chien.

Quelle que soit la formule choisie, mieux vaut effectuer tout changement en douceur et, de manière progressive, afin d’éviter les problèmes de digestion. Une transition réussie prendra une dizaine de jours : tous les 3 jours, on diminue la ration d’un quart de l’ancien aliment en compensant d’autant avec le nouvel aliment.

Rappel important : un chien qui reçoit une alimentation adaptée à son âge, son poids, sa santé et son style de vie n’a pas faim. Même s’il est difficile de résister à ces yeux implorants, à cette truffe frémissante, à ce coup de patte discret ou à ce grognement étouffé quand il est l’heure de passer à table, une bonne hygiène de vie s’impose, un seul mot d’ordre : ne pas céder. Allez, courage ! On sait à quel point c'est difficile ! L’amour du chien pour son maître est inconditionnel, il n’est donc pas lié au nombre de friandises distribuées.

2. La promenade est nécessaire à tous les chiens, qu’il souffre ou non de problèmes de poids. Avec l’arrivée des beaux jours, c’est l’occasion de prendre de bonnes habitudes. Les balades en compagnie de son animal constituent autant de moments agréables qui bénéficient tant au maître qu'à son chien. La durée et la fréquence des promenades sont élevées : plus de deux sorties de près de 30 minutes sont quotidiennement au programme des maîtres qui n’hésitent pas durant le week-end à allonger les promenades jusqu’à atteindre 40 minutes en moyenne pour chaque sortie. (Chiffres issus d’une étuderéalisée par Dedicated Research en 2017 sur ‘Les belges et leur animal de compagnie’ à la demande de Tom&Co auprès de 1004 belges possédant au moins un animal)

Pour bien préparer ces balades, il y a quelques incontournables, comme traiter son animal contre les parasites que sont les tiques et les puces. Certains propriétaires optent pour les colliers, d’autres préfèrent appliquer le produit avec une pipette, les deux formules ont leurs avantages, mais surtout elles ne se combinent pas. Et puis, quand il fait chaud, le chien a besoin de boire beaucoup d’eau. Tout comme son maître, il aura aussi sa gourde.

A lire aussi : Ce qu'il ne faut surtout pas faire avec son animal en cas de fortes chaleurs