La bonne nouvelle du jour: Bernard Gavilan ouvre une nouvelle boutique

Publié le 4 décembre 2018 par Marie Guérin
La bonne nouvelle du jour: Bernard Gavilan ouvre une nouvelle boutique

On ne présente plus le prince du vintage bruxellois. Propriétaires de friperies le jour, DJ la nuit, c'est une personnalité incontournable de la mode à Bruxelles. Bonne nouvelle pour les chineurs, son empire s'agrandit. Quatre boutiques aux Marolles, presque 400 mètres carrés, il est désormais impossible de passer à côté.

Création et customisation

Il est de ces personnages qui ne passent pas inaperçus. Mais qu'on ne s'y trompe pas, dans tout ce mélange bariolé et décalé, Barnard Gavilan a toujours l'oeil (et le bon). Du genre pointu. Après des dizaines d'années dans le métier, la mode vintage a fait de lui un gourou, chineur invétéré, entrepreneur assidu. On le connaît également pour "Customisez-moi", le concours international qu'il a créé et qui permet à de jeunes créateurs, inspirés par l'up-cycling, de se lancer. Son défilé est toujours un momentum dans le calendrier mode de la capitale. Un espace rafraîchissant de création pure qui célèbre la mode dans ce qu'elle a de ludique et déjanté. C'est l'esprit Gavilan, celui que l'on retrouve dans ses boutiques.

Bientôt une rue à son nom ?

C'est une blague, bien sûr. Mais avec cette expansion fulgurante, on ne peut que se réjouir de voir l'iconique enseigne "Bernard Gavilan since 1994" sur de nouvelles façades.

Faisons le décompte.

bernard gavilan

Nous connaissons déjà le numéro 162 de la rue Blaes, le rendez-vous des érudits, puisqu'on y trouve des pièces rares dès 1900. Robes en soie, chapeaux, bibis et gants de grande dame: le grenier d'une grand-mère chic qui a eu mille et une vies. Ensuite, on descend un peu la rue sur la place du jeu de balle (plus près du sujet, tu meures) au numéro six. 200 m2 sont dédiés à la femme et à l'enfant des années 60 à 90."Tout cet espace me permet de donner plus de visibilité à mon stock, c'est un avantage. Avec cette météo instable, il n'y a plus vraiment de saison, c'est donc difficile de faire un choix lorsqu'il s'agit de présenter les pièces !" explique Bernard Gavilan. Une visibilité essentielle pour cet entrepreneur chez qui les grandes maisons viennent chercher l'inspiration.

bernard gavilan

On poursuit la visite au numéro 137 de la rue Blaes (pile en face du 162) avec la boutique dédiée à l'homme. "C'est un véritable concours de circonstances, les bâtiments étaient libres et j'ai pu investir." Et ce qu'il ne dit pas, c'est qu'il a aussi créé de l'emploi il est d'ailleurs à la recherche de personnel ! ) De quoi dynamiser ce quartier historique, plein de vie, mais toujours à la limite de l'essoufflement. Le bâtiment contigu à la boutique masculine offre 50m2 consacrés aux vestes et manteaux, hommes et femmes.

bernard gavilan

"Nous proposons toujours notre service de retouches pour les pièces de la boutique." On reconnaît bien là le pape de la customisation qui ne lésine pas sur la finition. Vous voulez une autre bonne nouvelle ? Pour célébrer cette conquête des Marolles, tout le stock est à -30% !

C'est fête.