(M)anasi7, le label de beauté suédois naturel et durable

Mis à jour le 9 octobre 2018 par Malvine Sevrin
(M)anasi7, le label de beauté suédois naturel et durable

Des produits multifonctionnels aux pigments audacieux, une production à petite échelle et une démarche durable. Focus sur (M)anasi7, le label suédois qui déconstruit le cliché de la cosmétique naturelle “boring”.

L'engagement de (M)anasi7

Le concept de (M)anasi7 repose sur une série de sept engagements appelée la déclaration des (7). Cette sorte de manifeste - que l'on retrouve notamment sur le packaging des produits - énumère les valeurs auxquelles la marque adhère pour une beauté propre.

À l’heure où de nombreuses marques de cosmétiques élargissent leurs gammes de fond de teint à l’infini, cette marque venue de Suède décide d’aller à contre-courant en proposant seulement 4 teintes à mixer soi-même. L'idée ? Limiter son impact environnemental tout en permettant à chacune de trouver la nuance parfaite pour sa carnation. Le reste de la collection comprend une série de produits polyvalents, aux pigments forts, qui s'appliquent aussi bien sur les joues, les lèvres ou les yeux. À découvrir en exclusivité en Belgique chez Labelchic.

Rencontre avec Susanne Manasi, créatrice du label

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La video beauté du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

Une publication partagée par MANASI7 (@officialmanasi7) le

Qu’est-ce que signifie la “durabilité” pour une marque de cosmétiques ? Comment procédez-vous ?

Nous produisons tout à un rythme lent et en très petites quantités. Cela nous permet déjà de réduire considérablement nos déchets. La collection en elle-même est assez petite, il y  a seulement 10 produits et 23 nuances. C’est important pour nous de continuer de la sorte et de ne pas sortir de nouvelles nuances chaque saison. Nous utilisons principalement des ingrédients naturels et organiques comme le beurre de karité, l’huile d’amande douce ou la cire d’abeille. Ils ne sont pas produits en laboratoires et, par conséquent, meilleurs pour l’environnement. Du côté du packaging, les contenants ne sont pas issus de l’industrie pétrolière. Ils sont faits de cellulose et confectionnés à partir de sources renouvelables.

Pourquoi est-ce important pour vous ?

C’est une extension de moi-même. Sur le plan personnel, je m’intéresse beaucoup à la durabilité et à la santé. Je voulais que cela se reflète aussi à travers ma marque, car ce qui est important pour moi l’est également pour ma marque. À l’heure actuelle, il est primordial de penser à l’environnement, à ce que vous mangez et à ce que vous mettez sur votre peau...

Vous avez travaillé dans le secteur de la beauté pendant plus de 20 ans. Qu’est-ce que cela vous a appris ?

Je me suis rendu compte que lorsque vous êtes une grande compagnie vous êtes obligée de produire de gros volumes. Vous n’avez donc pas de contrôle sur la qualité des produits et sur les déchets que vous produisez.

Aussi, lorsque je travaillais en tant que makeup artist, je ne prêtais pas attention aux ingrédients des produits que je mettais sur la peau. Cela m’est venu plus tard quand j’ai commencé à m’intéresser à la santé. J’ai alors changé quelques-uns de mes produits mais je n’étais jamais satisfaite de leur finition ou des couleurs.  

Pourquoi avoir décidé de lancer votre propre marque ?

L’idée m’était venue il y a des années, mais je n’arrivais pas à trouver les fournisseurs qui acceptaient de travailler avec moi en raison des petites quantités que je voulais produire. Je pense qu’aujourd’hui l’industrie de la beauté est prête à adopter une démarche différente. Lorsque j’achetais des cosmétiques naturels, je n’arrivais jamais à trouver du maquillage contemporain, avec des pigments forts. J’ai donc voulu créer une collection de produits basiques et multifonctionnels. Je ne veux pas proposer 20 nuances différentes pour le teint car chaque nuance peut être mélangée pour créer votre propre couleur.

Quelle est votre routine beauté ?

Je réalise moi-même mon propre baume pour le visage. Je mélange du beurre de karité, de la cire d’abeille, de l’huile de coco et de l’huile d’amande douce. Je les fais fondre et je laisse ma préparation au frigo. Je l’utilise aussi bien comme soin visage que comme démaquillant.

Pour le maquillage, je mets quelques gouttes d’huile dans mon fond de teint car je ne cherche pas à avoir un aspect couvrant. Je mets un peu de Bronzelighter pour me donner une peau lumineuse. Je mets ensuite sur mes lèvres le “All over colour” dans la nuance Alizarin, qui est un rouge profond. Un peu de mascara et voilà !

Les produits de maquillage (M)anasi7 sont disponibles en exclusivité chez Labelchic à Bruxelles, 95 rue Antoine Dansaert.

D'AUTRES ARTICLES

On a testé: le seul salon slow cosmétique de Belgique

12 marques de cosmétiques belges à découvrir

Tout ce qu'il faut savoir pour créer ses cosmétiques soi-même