Job insolite : colleuse de paillettes sur les produits de make-up

Publié le 13 août 2018 par Laure Vandendaele et Virginie Dupont
Job insolite : colleuse de paillettes sur les produits de make-up

On adore tout ce qui brille. Et ce n'est pas Maria Des Marais qui nous contredira. Bedazzler professionnelle (aka colleuse de petites pierres brillantes), elle apporte une touche scintillante à des objets ordinaires et moins ordinaires. À l’occasion du cinquième anniversaire de Be Creative, Maria Des Marais a récemment décoré une série de rouges à lèvres de la marque belge de make-up à coups de cristaux Swarovski.

The Diamond de Be Creative Make Up, 250 euros

Les artistes make-up, les nez de la parfumerie et les directeurs de la création attirent l'attention. Or, il existe d'autres profils intéressants dans le vaste paysage de la mode et de la beauté. ELLE s’est mis en quête de ces métiers atypiques. Chapitre 2 : la make-up bedazzler.

La video beauté du jour :
5 TRUCS POUR FAIRE POUSSER NOS CHEVEUX PLUS VITE

Du rouge à lèvres au pinceau de maquillage, Maria Des Marais a déjà customisé toutes sortes de choses à grand renfort d'une collection gigantesque de cristaux Swarovski. L’Américaine occupe la moitié de sa vie professionnelle à « pimper » des objets ordinaires et moins ordinaires. Quand la marque belge de maquillage Be Creative a souhaité parer son rouge à lèvres best-seller d’atouts éclatants, elle s’est adressée, après moult recherches, à Maria Des Marais. Une dizaine de lipsticks lui ont été expédiés en Californie, où ils ont été patiemment décorés de pierres Swarovski par celle qui est à l’œuvre derrière le nom Crystals And Caviar. Résultat : The Diamond, un rouge à lèvres en édition limitée disponible pour la bagatelle de 250 euros.

Comment devient-on bedazzler professionnelle ?
« Au départ, c’était surtout un passe-temps. J’adore le brillant et le girly, et je trouvais ça sympa de coller des petits cristaux sur mes chaussures et mes porte-clés. Chaque fois que je sortais, on me complimentait sur mes chaussures. Quand j’expliquais que je faisais ça moi-même, on me demandait si j'avais un site Internet pour passer commande. C’est ainsi que m’est venue l’idée d’en faire un petit business. Ça peut paraître idiot, mais je ne vois pas ce job comme un travail. Je le considère plutôt comme un hobby qui me rapporte de l’argent. Je réfléchis en permanence aux nouveaux objets que je pourrais décorer de cristaux pour les ajouter à mon portfolio. »

Qui sont vos clients ?
« Globalement, il s’agit de femmes entre 18 et 40 ans qui m'ont découverte sur Etsy et Instagram ou par le bouche-à-oreille. Mais je reçois aussi de temps en temps des commandes d’hommes qui souhaitent faire un cadeau à leur femme ou petite amie. Et j’ai déjà travaillé pour des célébrités. C’était fun ! »

Quel est le premier objet que vous avez décoré ?
« Une paire de sneakers beiges Nike à imprimé léopard. »

Pourquoi aime-t-on ce qui brille ?
« C’est dans notre instinct. Inconsciemment, la brillance nous fait penser aux rayons du soleil sur l’eau. Trouver de l’eau était nécessaire pour survivre. Nous sommes donc programmés pour être attirés par les objets scintillants. Par ailleurs, il est tout simplement difficile de détacher son regard de quelque chose qui brille. Quand des cristaux captent la lumière, ils reflètent de magnifiques couleurs qui créent une sorte de magie. »

Combien de temps faut-il pour décorer un rouge à lèvres comme The Diamond de Be Creative ?
« Il faut compter une heure à une heure et demie par rouge à lèvres. Le premier est toujours plus compliqué, mais une fois qu’on sait où il faut placer telle ou telle pierre, on peut suivre le même schéma et ça va beaucoup plus vite. »

Quelle est l'aspect le plus compliqué de votre travail ?
« C’est un job très exigeant pour le haut du corps. Pour les gros projets, je reste parfois le dos courbé et la tête baissée pendant des heures. Après un certain temps, je le paie. Je suis tellement absorbée par mon travail qu'il m'arrive d'oublier de me lever pour me dégourdir les jambes. Quand j’attrape mal au dos et à la tête, je sais qu’il est temps de faire une pause et de relâcher tous les muscles. »

Que faut-il pour être une bonne bedazzler ?
« Énormément de patience. Il m'est déjà arrivé de découvrir un petit endroit où aucune pierre ne rentrait alors que j'avais presque terminé. Chaque projet relève du défi. Il faut veiller à ce que le tout dernier cristal s’imbrique parmi les autres, il ne peut y avoir aucun trou entre les pierres. Tout doit être parfait. Je dois parfois décoller l'une ou l'autre pierre pour la replacer différemment jusqu’à ce que tout soit parfaitement en place. De plus, il faut avoir l’œil pour le design et les couleurs. Il est également important de bien visualiser ce qu’on fait afin d’avoir la meilleure idée possible du résultat final. Je dois avoir une image claire en tête avant de commencer à coller. »

Avec des cristaux, on peut tout décorer ?
« Il est important de savoir qu’une pierre n’est pas l’autre. Je travaille exclusivement avec des cristaux Swarovski parce qu’ils conservent longtemps leur éclat. D'autres pierres s’abîment rapidement, mais les cristaux de qualité peuvent durer des années. Mais effectivement, on peut coller des cristaux sur presque tout. Dès qu’un objet présente une belle assise et que la colle adhère bien, il peut être décoré. La colle industrielle que j’utilise reste fixée sur des chaussures de sport qui font l’objet d’un usage intensif. Cela en dit long sur son efficacité. »

Outre des chaussures, des rouges à lèvres et des pinceaux de maquillage, qu’aimeriez-vous décorer de cristaux ?
« Si je trouvais le temps nécessaire, j’aimerais décorer un mannequin d'étalage. Cela pourrait être une vraie œuvre d'art dans ma décoration intérieure. Un mannequin argenté vêtu d’un body recouvert de cristaux, ce serait sublime chez moi. »

Plus d’infos sur le travail de Maria Des Marais sur Instagram et Etsy.com.

D'AUTRES ARTICLES

16 questions à la mannequin mains la mieux payée au monde

La fille du vendredi : Amanda de Jungle Society

On a testé : le seul salon de beauté Slow Cosmétique de Belgique