Refugee food festival : quand la cuisine n’a pas de frontière

Publié le 13 juin 2018 par Eloïse Pirard
Refugee food festival : quand la cuisine n’a pas de frontière

Du 17 au 21 juin, le refugee food festival revient à Bruxelles pour une 2e édition qui s’annonce aussi gourmande que surprenante. Au programme : 7 restaurants ouvriront leurs cuisines à des chefs réfugiés et composeront ensemble des menus cartes blanches aux saveurs d’ailleurs.

Parce que la cuisine ça se partage, parce que la cuisine ça rapproche, parce que la cuisine ça rassemble, le refugee food festival est peut-être l’idée la plus alléchante et probante pour faciliter l’intégration socioprofessionnelle des réfugiés.

Sharing is caring

Refugee food festival : quand la cuisine n’a pas de frontière - 1

Cette année, c’est la première édition internationale de cet événement fédérateur. En tout, l’association Food Sweet Food et l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont réussi à mobiliser plus de 100 restaurants dans près de 14 villes différentes réparties sur 3 continents pour partager la diversité autour de la table et célébrer ensemble la Journée mondiale du réfugié le 20 juin.

Grâce à son pouvoir rassembleur, la gastronomie contribue à faire évoluer l’image et le regard que nous portons sur les personnes venues trouver l’asile en Europe. Sans oublier que le passage à table a toujours été un moment rassembleur où les convives échangent en toute tranquillité. Bref, c’est le combo parfait pour ouvrir quelque peu son esprit sur cette question humaine et sociétale qu’est l’immigration.

Le Refugee Food Festival mobilise des citoyens, des autorités locales, des ONG, des restaurants, des réfugiés et le HCR pour travailler ensemble à changer le regard sur les réfugiés, faciliter leur intégration au sein des sociétés qui les accueillent et créer une expérience partagée autour du festival”, souligne Céline Schmitt, Porte-parole du HCR.

Welcome in Belgium

Refugee food festival : quand la cuisine n’a pas de frontière - 3

Côté plat pays, du brunch au dîner, sept restaurants accueilleront des chefs réfugiés pour créer des menus à quatre mains ou leur donneront carrément carte blanche pour réinventer leur carte. Parmi ces établissements engagés, on retrouve Le Caberdouche, Chez Franz, Le Mess, Hortense & Humus, Racines, Le Local et Chez Richard. Mais ne vous attendez pas à retrouver vos petits plats traditionnels ce jour-là. Au contraire, laissez-vous surprendre par les saveurs de la cuisine syrienne ou encore par la générosité des préparations iraniennes.

En pratique

Date : du 17 au 21 juin à Bruxelles

Restaurants participants : vous trouverez toutes les infos sur la page Facebook de l’événement

Autres articles : 

World meat free week : réduire sa consommation de viande sans pression

Le Local, le resto éthique et atypique à Bruxelles

Mosto: le dîner italien parfait pour les fans de vin