Comment réussir les soldes ?

Mis à jour le 17 novembre 2018 par ELLE Belgique
Comment réussir les soldes ?

Bien shopper, ça s'apprend. Pour ne pas se louper, on révise sa méthode avec 10 tips pratico-pratiques.

1. Réviser le système métrique

On mesure une bonne fois pour toutes sa pointure avec et sans chaussettes, sa taille de soutien-gorge en version française et européenne, sa taille de pantalon slim et de pantalon chino, son tour de taille… On essaye les basiques dans ses marques préférées et on note : chez Bellerose, je fais du 38 en pantalon, chez Maje… Et si on shoppe à l’étranger, rendez-vous sur labonnetaille.com

1/

large_353095-1

2. Cartonner en géométrie

On trace son parcours pour éviter de zigzaguer entre les boutiques et les quartiers. On procède en triangle, chaque pointe correspondant à un quartier ou une ville. A l’extrémité de chaque pointe, on colle un rectangle représentant deux rues principales et deux rues adjacentes. Trois quartiers fois quatre rues, soit douze occasions de se ruiner, c’est bien suffisant !

2/

confessions_of_a_shopaholic30

3. Prendre des notes

On ne le répètera jamais assez : il faut re-pé-rer ! Et au besoin noter, photographier, essayer avant la cohue.

3/

extrait_confessions-of-a-shopaholic_4

4. Replacer les événements sur une ligne du temps

On y va quand ? Le premier jour ? Le dernier ? Peu importe, selon Jean-Paul Knott. L’essentiel est de miser sur la qualité et la pérennité : « Il faut choisir de vrais vêtements, ceux qui vont nous accompagner et nous rendre heureux durant de nombreuses années. »

Le conseil de Béa Ercolini : « Osez franchir la porte des créateurs et ne craignez pas d’acheter des pièces qui semblent un peu bizarres. Ils sont toujours en avance sur les tendances des prochaines saisons. Ce qui semble décalé aujourd’hui sera pile dans l’air du temps demain matin. »

4/

confessions_of_a_shopaholic13

5. Enfiler son uniforme

Robe en col V, sans pressions, sans boutons, sans encolure à agrafer. Pas de ceinture. Des bottillons avec un petit talon confortable. Le tout doit pouvoir s’ôter et se réenfiler en moins d’une minute sans décoiffer, sans faire suer. Pas de baskets, qui donnent un air piteux à n’importe quelle merveille bien coupée.

Pour se faire une idée plus précise: Je mets quoi pour faire les soldes ?

5/

2009_confessions_of_a_shopaholic_013

6. Copier sur sa voisine

Une des règles de base consiste à opérer son shopping seule, sans personne pour nous ralentir. Mais rien n’interdit la technologie ! Avec le site et l’application iPhone Looknbe, le « réseau du look et du shopping communautaire », on consulte en ligne d’autres mordues avant de craquer pour une pièce. On se photographie dans la cabine, on recueille les commentaires et on suit (ou pas) les conseils dans le plus parfait anonymat.

Sur streetpeeper.com, on découvre des streestyles shootés dans les rues de New York, Sydney, Tokyo, Shanghai, Londres et Milan.

6/

b7a5e88994e7cc00_Shopaholic-1

7. Calculer les pourcentages

L’application Soldes Faciles pour iPhone et Android est simplissime : on insère le prix de départ, on fait rouler la gâchette virtuelle pour obtenir le pourcentage de rabais et on obtient le prix après remise.

7/

kinopoisk.ru

8. Passer un oral d’anglais

Les soldes British commencent dès le Boxing Day, soit le lendemain de Noël. Comme on a encore deux ou trois bricoles familiales à faire ce jour-là, on ne part pas en voyage mais on shoppe de chez soi. Sur orlakiely.com, l’une des créatrices préférées d’Alexa Chung, pour des robes désuètes et des accessoires pétillants. Sur temperleylondon.com pour se la jouer Pippa Middleton. Sur liberty.co.uk pour pénétrer virtuellement la légendaire maison et en ressortir avec des pièces signées A.P.C., Acne…Sur harrods.com parce qu’ils osent dès le premier jour des démarques jusqu’à -75%, même sur les articles de luxe. Sur fortnumandmason.com pour leur épicerie à rendre dingue les gourmandes-gourmets et leurs paniers garnis fabuleux…

8/

CONFESSIONS OF A SHOPAHOLIC

9. Résoudre des problèmes

Si un chemisier en soie à jabots coûte 150 euros moins 30% et une paire d’escarpins pailletés 330 euros moins 40%, de combien sera débitée ma carte Visa à la fin du mois ? Combien de temps vais-je profiter des ces beaux achats, sachant que la température moyenne de mon bureau est de 19°C et mon ratio de sorties festives de un sur douze jours ? On ne sait pas ? On n’achète pas !

9/

confessions_of_a_shopaholic05

10. Faire une pause à la cantine

Prévoir dans son sac une boisson rafraichissante et un quatre heures pour éviter inanition et déshydratation, c’est bien. S’accorder un vrai moment pour souffler et faire le point, c’est mieux.

On se logge sur yelp.be, le site communautaire qui rassemble les bonnes adresses de Bruxelles et d’Anvers. C’est là qu’on apprend que le café est meilleur ici qu’ailleurs, là aussi qu’on déniche le petit salon de thé où l’on pourra se déchausser.

On profite de ce moment pour dégainer son matériel de calcul (cerveau, stylo, téléphone ou iPhone suivant l’âge et le degré d’épuisement) et évaluer l’opportunité de repartir pour un dernier tour ou de repartir…tout court.