Ishioma : la mannequin belge dont il faut retenir le nom

Mis à jour le 22 mars 2018 par ELLE Belgique
Ishioma : la mannequin belge dont il faut retenir le nom

Mannequin depuis trois ans et repérée dernièrement à Londres - par l'agence qui a révélé au monde Kate Moss et Claudia Schiffer - Ishioma, se retrouve aujourd'hui sur de nombreuses affiches de campagnes publicitaires (Hunkemoller, Xandrès, Coco de mer, New Look, Clio Goldbrenner ou encore Niwell).

Une chevelure bouclée volumineuse couleur miel, des jambes longilignes qui donnent l’impression de faire les ¾ de son corps, on vous présente Ishioma ! Celle qui ne se voyait pas du tout en haut de l’affiche mais plutôt en brillante avocate. Retour sur son parcours digne d'une success story.

Du droit au mannequinat

Ishioma a commencé à faire des shootings photos pour le fun, lors d’une rencontre avec le photographe Jan de Bruselas. Ce dernier saisi directement tout le potentiel de la jolie métisse de 18 ans.

Durant leur rencontre, il l'a motive à plusieurs reprises de se présenter dans une agence. Pourtant, elle ne projette pas du tout dans le milieu du mannequinat et elle décide de poursuivre ses études d'avocate.

Deux ans plus tard, et avec un cran hors du commun, le photographe décide d’envoyer les photos dans une agence à Bruxelles. Après de multiples rendez-vous, la jolie femme entre dans l’univers du mannequinat.

Elle raconte: « Je n'étais pas plus stressée que ça parce que je n'ai jamais prétendu vouloir devenir mannequin, donc je n'avais rien à perdre. » Très terre à terre, la belgo-nigériane ne délaisse pas pour autant ses études : « Signer dans une agence de mannequin ne signifie pas forcément vivre du mannequinat! » Les bookers, très vite séduits par la personnalité et le potentiel que dégage Ishioma, lui proposent des collaborations. Depuis, elle enchaîne les voyages: New York, Miami et Afrique du Sud, accompagnée d'une équipe qui l'encourage à poursuivre sur sa lancée. Par manque de temps pour gérer ses études et son nouveau travail de mannequin, elle décide finalement de se consacrer à sa jeune carrière de modèle.

La route vers le succès

Ishioma, motivée par de nouveaux objectifs et à la découverte d'horizons jusqu'ici inconnus, décide de partir s'installer à Londres.

Pendant sa première année à Londres, Ishioma travaille dans un restaurant italien tous les week-ends. C'est lors du Wireless Festival, que quelqu'un la repére. Il la prend en photo et cette fois, elle décide de suivre ses envies et de saisir l'opportunité qui s'offre à elle : celle d'intégrer une grande agence londonienne.

Aujourd'hui Ishioma travaille pour Storm à Londres et IMM en Belgique, une agence qui a notamment découvert et lancé la carrière de Leila Nda, qui vient de faire un show pour Victoria's Secret lors des dernières fashion weeks et qui travaille également avec Lais Ribero et Alecia Morais, deux autres mannequins de Victoria's secret.

Encore loin de se prétendre mannequin, elle reste dubitative quant aux propositions de casting qu'elle reçoit pour la fashion week de Londres: « Je pensais que je n’allais avoir aucun show, je me disais que je n'allais jamais être prise! » raconte-t-elle. Pourtant, après des files d'attentes interminables et des castings dans tous les recoins de la ville, la jeune mannequin se retrouve bel et bien sur les podiums en septembre 2017.

L'importance de l'entourage

Le mannequinat a aussi des désavantages. Derrière ces grandes silhouettes fines, se cache une compétition sans nom. Ishioma nous livre ses impressions. « Il ne faut jamais perdre confiance en soi, si on n'est pas pris à un casting, ce n'est pas la fin du monde. Il faut rester positif, ne jamais baisser les bras et être bien entouré. Rien ne sert de se laisser affecter par tous les jugements sur la beauté, la façon de s'habiller,...» Elle croit fermement que le positif attire le positif.

Bénéficier d'un entourage solide dépend bien évidemment des gens que l'on rencontre. Pour Ishioma, ses repères sont son bookeur et son agence ainsi que ses amis, sa famille, et plus spécialement sa mère qui l'encourageait à poursuivre ses études. Elle explique: « Quand elle a vu que ça devenait sérieux, c’est devenu bien plus qu'une simple mère, une amie, parfois même une ennemie (rires). Elle m’a toujours appris à accepter toutes les cultures et à s’intéresser à ce que les gens peuvent t’apporter. » Sa maman reste néanmoins très fière de ce que sa fille accomplit et l'incite à poursuivre sur sa lancée. Toutes ces personnes sont essentielles pour Ishioma qui sait exactement où elle veut aller.

Son crédo? "Embrace the diversity" (Accepter toute la diversité).

Des futur(s) projet(s) ?

« Partir à New York. Mais dans un futur lointain, j’espère investir dans l’immobilier aussi ou créer une marque de vêtements sur Internet. »raconte-t-elle. Mais au-delà de sa carrière de mannequin et si l'opportunité se présente, elle ne dirait pas non à se lancer dans le cinéma ou la musique.

Ses conseils pour une chevelure de star:

  • Faire beaucoup de masques, surtout si vos cheveux sont secs. Mon petit secret : dormir avec des masques sur cheveux secs et non pas humides.
  • Utiliser de l'huile de ricin mélangée à de l'huile d’olive, ou tout ce qui est à base d'huile d'argan. Même de l'huile d'olive pure, ça fonctionne !
  • Mon truc à moi c'est le masque-soin conditionner. J'utilise au quotidien un masque comme un gel qui va sécher et faire du bien aux cheveux.
  • Ne pas faire de coloration avec de l’ammoniac, misez sur votre beauté naturelle.

 

Il est important de ne jamais baisser les bras et de toujours croire en vous si vous voulez devenir mannequin. Mettez vous en tête que rien n'est impossible. (Ishioma)

  • Agence IMM (International model management) - Instagram : @immbxl
  • Instagram Ishioma : @ishioma

AUTRES ARTICLES :

La fille du vendredi: Elodie Wilmès de Love & Tralala

Chiara Ferragni nouvelle égérie Lancôme

Les Hadid ont-ils le mannequinat dans le sang?

Lorena Ferro