Des frissons, de la fièvre, un mal de tête… et si c’était la grippe ?

Mis à jour le 15 février 2018 par ELLE Belgique
Des frissons, de la fièvre, un mal de tête… et si c’était la grippe ?

La grippe est à nos portes ! L’occasion de se rappeler que cette infection fréquente (elle touche 5 à 10 % de la population en période d’épidémie) n’est pourtant pas banale ! 

La grippe est une infection causée par un virus qui s'attaque en première ligne au système respiratoire et se répercute sur tout l'organisme. A ne pas confondre avec un rhume ou un état grippal. En général, bénigne, cette infection peut provoquer des complications graves chez les personnes âgées ou les personnes souffrant de maladies chroniques (pulmonaires, cardiaques, rénales ou métaboliques) ou de déficits immunitaires. La meilleure prévention reste la vaccination à renouveler chaque année.

Comment reconnaître la grippe 

- Un début brutal : courbatures, douleurs articulaires, maux de tête, toux, sensation de mal être général.

- Une fièvre élevée supérieure à 39 degrés accompagnée de frissons

La video beauté du jour :
POURQUOI VOUS DEVRIEZ BANNIR LES ÉLASTIQUES ET LES BARRETTES DE VOS CHEVEUX

- Le V grippal : la fièvre baisse transitoirement vers le 4ème jour, remonte entre le 5ème et le 6ème jour, puis disparaît ensuite

- Une fatigue importante- Une diarrhée ou des vomissements, peuvent apparaître

Quelques conseils pour éviter la grippe

Les virus de la grippe sont très contagieux, la personne est contaminée au moins un jour avant l’apparition des symptômes et elle le reste entre 5 à 10 jours (davantage encore chez les enfants). La grippe se transmet de plusieurs manières, par la salive, en éternuant, en donnant une poignée de main ou en touchant des objets que tout le monde touche (même une poignée de porte). Dès le début des symptômes grippaux, il est recommandé de :

- Se laver régulièrement les mains au savon ou avec une solution hydro-alcoolique

- Tousser et se moucher dans un mouchoir en papier jeté ensuite.

- Se couvrir la bouche et le nez avec le coude ou un mouchoir en cas de toux et d’éternuement.

- Manger équilibré et coloré, une alimentation riche en anti-oxydant permet de mieux lutter contre les infections.

Quel traitement ?

- Rester au chaud

- Bien s’hydrater avec de l’eau, des tisanes, …

- Faire baisser la fièvre quand elle dépasse 38,5°C. Demander conseil à votre pharmacien

- Dormir car la grippe fatigue !

Le réflexe homéo !

« L’homéopathie agit rapidement sur la grippe, surtout si les médicaments sont pris dès l’apparition des premiers symptômes. Lorsque l’épidémie est installée, je conseille de prendre une dose d’Oscillococcinum par semaine » nous explique le Docteur Siciliano. « Oscillococcinum est un médicament homéopathique, biothérapique, qui nous aide à réagir ou à prévenir la maladie, en stimulant les défenses de l'organisme. Dès les premiers frissons, prenez une dose d’Oscillococcinum le plus tôt possible, à renouveler 2 à 3 fois à 6 heures d’intervalle. Pour doper l’immunité et lutter contre l’infection, l’échinacée est la plante par excellence, elle s’utilise 10 jours par mois pendant toute la période à risque. Associé à l’échinacée, je conseille aussi des oligoéléments Cuivre, Or, Argent. ». « La grippe est une affection virale, et ne nécessite généralement pas d'antibiotique » insiste le spécialiste. « Les antibiotiques ne peuvent être pris que sous prescription médicale, et dans le cas de la grippe, ils ne sont réservés que pour les cas sévères de surinfections comme la pneumonie. »