Britney Spears: son parcours du sommet à la loose

Mis à jour le 21 février 2018 par Juliette Debruxelles
Britney Spears: son parcours du sommet à la loose

2001

C’est l’icône de la dernière décennie. Son dernier album est sorti le 3 décembre. Elle est l’incarnation de la star maudite, sacrifiée et vénérée. Du sommet à la lose, elle a tout touché. Extraits. 

  •  1999 

Les débuts : « Oh baby baby, je n’aurais pas dû te laisser partir. » Elle a 17 ans, porte des tresses, sort officieusement avec Justin Timberlake et chante une déchirante rupture d’ado.

« Baby One More Time »

1999

1/

La video actu du jour :
HALLOWEEN 5 COCKTAILS TERRIFIANTS À DÉGUSTER SANS TREMBLER

2000

  • 2000 

L’ascension« Oops ! Je l’ai encore fait ! J’ai joué avec ton cœur. » Elle brise son image de petite fille de l’Amérique et devient une garce. Miley n’a rien inventé…

« Oops !... I Did It Again »

2/
2001

  • 2001 

Le tournant: « Je suis une esclave pour toi. Je ne vais pas le nier... » Un step de plus dans la vulgarité. Le clip, torride, est interdit dans plusieurs pays.

« I’m A Slave 4 U »

3/
2003

  • 2003 

Le top« Je suis accro à toi. Tu ne sais pas que tu es toxique. Et j’aime ce que tu fais. » Bribri roule une grosse galoche à Madonna en direct à la télé. C’est la version moderne de l’adoubement.

« Toxic »

4/
 2007

  • 2007

Le flop: « C’est Britney-chienne. Je te vois. Et je veux juste danser avec toi. » Dans la vraie vie, la pauvre avale plus d’anxiolytiques qu’il est humainement possible d’en digérer et se rase le crâne. L’album s’appelle « Blackout ». Bien sûr.

« Gimme More »

5/
2008

  • 2008

L’enlisement : « Superstar, d’où viens-tu, comment ça va ? » Le grand retour de la powerista… Sauf que personne n’y croit. Les tabloïds, déchaînés, préparent sa nécrologie.

« Womanizer »

6/
2011

  • 2011 

Le retour« Je ne peux pas en prendre plus. Je n’ai jamais senti quelque chose comme ça avant. Viens me chercher sur le sol. » Avec l’album « Femme Fatale », Brit-Brit reprend du poil de la bête (et des cheveux synthétiques) et crie son addiction au sexe.

Le single devient la chanson type de générique de télé-réalité.

« Till The World Ends »

7/
2013

  • 2013

La renaissance : « Tu veux un corps sexy. Tu veux une Bugatti. Tu veux une Maserati. Tu ferais mieux de travailler, chienne. » Posture de donneuse de leçons, elle s’impose comme l’une des dernières machines de guerre de l’industrie du disque. Mais, le disque même pas sorti, Britney  annonce déjà une très longue pause-carrière...

« Work B**ch »