J’ai testé : une semaine sans me laver le visage

Mis à jour le 17 mai 2018 par Marie-Noëlle Vekemans
soinvisage

Exit les produits de soin ! J’ai testé une semaine de « total skin detox ».

Journaliste beauté, je teste une quantité hors norme de cosmétiques au quotidien. Rien que pour ma routine du soir, j’applique une dizaine de produits sur mon visage. Ensuite, il y a le rituel du matin, le maquillage ainsi que les extras que je teste le week‑end. Bref, pour cette «skin detox», j’ai bouleversé mes habitudes du jour au lendemain. N’ayant aucune idée de comment ma peau réagirait à ce traitement, j’ai décidé de faire le test pendant ma semaine de vacances. Je n’ai jamais voyagé aussi léger de ma vie ! Au menu de ma trousse de toilette : une crème solaire SPF50 et un mascara. Et c'est tout !

MON PROFIL

 

  • 30 ans
  • Peau grasse avec quelques petites imperfections (rougeurs, points noirs)
  • Utilisation quotidienne d’une vingtaine de cosmétiques…
MON PROGRAMME

Considérablement simplifié. Le matin, j’applique simplement un peu de mascara et de la crème solaire. Le soir, des cotons imbibés d’eau micellaire pour retirer le maquillage et de l’eau tiède sur mon visage. Et c’est tout !

MON VERDICT

Positif. Malgré un début difficile. Les trois premiers jours, j’ai la peau qui brille et qui tiraille. La faute au soleil, à l’air salé du bord de mer, au manque de soins hydratants ? Je remarque également que mes points noirs sont plus visibles et que de petits boutons blancs apparaissent sur mon menton. J’hésite à arrêter le test. J’ai peur que la situation s’empire. Au quatrième jour, je constate une amélioration. Tout semble s’équilibrer. Au réveil, j’ai le teint « glow », moins luisant que d’habitude. L’air frais et le soleil me donnent bonne mine. Ma peau est fraîche et lumineuse. Les petits points blancs ont disparu, tout comme les tiraillements. Cette fois, j’hésite à arrêter le test car je suis ravie des résultats. Une expérience à renouveler ?

L'AVIS DE LA DERMATO

Docteur Claire Debusscher - consultation à l'hôpital Erasme ou au Brussels Skin Center.

« La peau est un organe vivant soumis à diverses influences internes (génétiques, hormonales) et externes (pollution, climat, etc.). Les soins à lui apporter sont donc un équilibre à trouver qui tienne compte de tous ces facteurs. »

Une routine plus simple…

« Il n’est pas mauvais de réduire le nombre de cosmétiques utilisés au quotidien. L’usage de multiples soins, sans être nocif, peut s’avérer inutile.
Néanmoins, l’usage de cosmétiques non adaptés au type de peau peut provoquer l’apparition d’imperfections. »

… Mais un minimum à respecter

« Il existe tout de même quelques produits de base à utiliser chaque jour. En effet, toutes les peaux ont besoin d’un minimum de soins : un produit d’hygiène (adapté à la peau et à l’environnement extérieur), un produit d’hydratation (et/ou solaire) et un médicament en cas de problème cutané spécifique. »

Un cas particulier

« Cette expérience positive ne peut pas être généralisée. Chaque peau est différente et trop de facteurs sont à prendre en compte pour expliquer ce cas précis. Par exemple : le soleil a des effets positifs (anti-inflammatoires) sur les peaux grasses et les boutons en particulier. Les résultats seront différents selon le type de peau ou le climat du pays dans lequel on se trouve. Prudence donc ! ».