On a testé une balance connectée

Publié le 11 avril 2016 par Emilie Mascia
On a testé une balance connectée

J-3 mois avant la plage. Bonnes résolutions, retour au sport : notre nouvelle routine est en marche. Mais comment voir clairement nos résultats ? La balance d’analyse corporelle connectée est le nouvel outil pour nous guider. Test et verdict.

iHealth-IHHS6-2C’est quoi ?

Tout le monde c’est ce qu’est une balance : un truc carré qui nous fait perdre des gouttes à chaque fois qu’on y met l’orteil. Meilleure ennemie, vraiment ? Il est vrai qu’il est parfois difficile de se confronter à la réalité de notre poids, mais cette donnée est-elle vraiment la plus importante ? Avec la balance connectée iHealth Core, on a beaucoup plus d’indicateurs sur notre santé : masse maigre (ça existe !), masse grasse, masse musculaire, masse osseuse, masse hydrique… Un tas de données utiles pour fixer des objectifs plus réalisables, car, on le sait, on peut peser « lourd » et être pourtant bien dans sa peau et avoir un corps musclé. Voilà pourquoi c’est intéressant d’avoir une mesure complète de notre poids.

iHealth résultats

Comment ça marche ?

Connectée au Wi-Fi et à notre smartphone, la balance synchronise toutes les données sur l’application gratuite iHealth MyVitals (disponible sur IOS et Android). Une fois allumée, on peut y définir jusqu’à 10 utilisateurs. Grâce aux quatre électrodes visibles, elle mesure nos paramètres et définit, à l’aide d’un algorithme, une estimation de notre apport calorique quotidien. Ne faites pas comme moi la première fois qui grimpe sur la balance, iPhone à la main, pour voir tout de suite les résultats… Outch : j’avais pris 132 g !

On aime ?

Oui, car c’est motivant d’avoir plus d’informations sur notre santé, mais il faut pouvoir comprendre ces indications. Pour cela, un peu d’aide s’impose. En effet, la marque me communique que « pour toute interprétation des données, il est recommandé à l’utilisateur de consulter un professionnel de la santé afin d’avoir un diagnostic adapté à sa situation ». Même si vous pouvez vous renseigner sur le web, c’est toujours mieux de partager ces infos (pourquoi pas par mail) avec un pro. En tout cas, voir sa masse grasse se transformer en masse musculaire, c’est une motivation pour continuer le sport... Bienvenue dans l’ère du « quantified self »*.

Balance iHealth Core, 129,95 euros. Disponible début juin dans les magasins Fnac, Media Markt et Vanden Borre. Infos : www.ihealthlabs.eu

* Le quantified self (fr. mesure de soi) est un mouvement qui regroupe les outils, les principes et les méthodes permettant à chacun de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager. Les outils du quantified self peuvent être des objets connectés, des applications mobiles ou des applications Web (merci Wikipédia).