Stream Art Gallery : un carnet de voyage artistique

Publié le 2 mai 2022 par ELLE Partenaire
Stream Art Gallery : un carnet de voyage artistique ©Luc Viatour

La toute jeune Stream Art Gallery à Bruxelles n’a rien d’une galerie tapageuse. Ici, pas d'ostentation, on profite d’un espace à vivre où seuls le souci du beau, la charge créative et la qualité de l’instant importent.

Un rendez-vous à ne pas manquer !

Du 18 mai (vernissage le 14 mai sur réservation) au 11 juin, la Stream Art Gallery fait honneur à travers une exposition très personnelle des tableaux détonants de l’artiste tchèque Milan Houser : un rendez-vous exclusif qui nous empresse à découvrir la puissance de cet art liquide et gourmand, aux vitamines toutes printanières.

Galerie à vivre

C’est au cœur d’un quartier chic et confidentiel, à la frontière entre Ixelles et Saint-Gilles, que nous nous dirigeons d’un pas enthousiaste. Le regard happé par les vitrines du 28A de la rue Faider, on meurt d’envie de pousser la porte de cette nouvelle galerie aux accents prometteurs. Français, à l'origine antiquaire décorateur, Fabrice nous accueille dès l’entrée dans un univers où l’enchantement est roi. Lassé du tumulte parisien et féru d’art contemporain, il saisit, en plein confinement, l’opportunité de cette adresse pour ouvrir sa propre galerie en Belgique.

À proximité immédiate de la Patinoire Royale et de la Galerie Templon, le quartier dépasse ses attentes et déclenche en lui un véritable coup de foudre. Partant d’une page blanche, foncièrement inspiré, il se lance dans ce projet un peu fou, stimulé par cet horizon de tous les possibles. Dynamique et intimiste, la Stream Art Gallery se présente comme un espace de partage et de découverte, où l’on peut déguster, en terrasse, un thé rouge de Sichuan, un crémant de Bourgogne rosé ou un simple ristretto 100 % italien, tout en mûrissant sa prochaine collection.

©Luc Viatour

Peps et palette

Ses trois crédos : beauté, dextérité et exclusivité. Visionnaire et intuitive, sa sélection d’artistes émergents s’affranchit de toutes tendances ou d’origines culturelles. Sans aucun tabou, il exploite son flair et sa curiosité pour repérer l’artiste qui lui provoquera cette émotion instantanée. « Ma sélection se veut curieuse et exigeante à travers une palette d’œuvres accessibles, allant du tableau abstrait à la sculpture cinétique, mais toujours avec cette dimension décorative, noble et pointue », nous confie Fabrice. Au travers d’artistes des cinq continents, la Stream Art Gallery nous transporte dans un véritable carnet de voyage artistique.

La ligne directrice ? Bien souvent la couleur, mais aussi la lumière. Le galeriste n’en démord pas. Pour lui, un intérieur sans une touche artistique ou historique lui laisse un goût d’inachevé. C’est cette pointe de couleur subtile et éclatante qui incarne l’audace et rehaussera un intérieur trop sage. C’est « ce kick qui nous donne la niaque », s’amuse Fabrice.

Parmi les œuvres exposées, on retrouve les tableaux détonants de l’artiste tchèque Milan Houser. Ni palette ni pinceaux, grand coloriste devant l’Éternel, Milan verse directement ses résines sur la toile, telles des affluents de lave qui s’entremêlent. Entre faux-imprévus et aléas complices, ses « flaques » de couleurs prennent forme entre fusion et glaçage, provoquant des résultats aussi improbables que pluriels, jusqu’à évoquer les vapeurs d’un corail ou la délicatesse d’un pétale.

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Stream Art Gallery.
streamart.net

À lire aussi :
Agence immobilière : bien choisir son partenaire de vie
On aime : la collab futuriste Samsung Galaxy S22 Ultra x Arte
Agenda : 4 évènements où se rendre au mois de mai à Bruxelles