Travailler dans le secteur du vin en 2022, quèsaco ?

Mis à jour le 15 février 2022 par Clothilde Van Brussel
Travailler dans le secteur du vin en 2022, quèsaco ? © Shutterstock

De la vigne à l'oenotourisme, du vignoble au vin en ligne, les métiers du vins sont aussi variés qu'intéressants. Aujourd'hui plus que jamais, le secteur ne cesse de se développer. Zoom sur trois métiers originaux et innovants dans le secteur vitivinicole.

Vrais passionnés du vin, vous avez envie de vous lancer et d'en faire un métier ? Des plus traditionnels aux plus innovants, il existe une multitude de possibilités. Cécile De Blauwe aka @wineandkawaii est l'une de ses passionnées qui a décidé de tout quitter pour faire du vin son métier : "Après des années à chercher ma voie et ce qui faisait sens pour moi, j'ai fini par réaliser que ce qui me donnait réellement envie de me lever chaque matin avec une motivation sans égal, c'était ma passion du vin. C'est ainsi que j'ai décidé d'en faire mon métier".

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cécile I Formatrice et coach 🍷 (@wineandkawaii)

Historienne de formation, elle apporte aujourd'hui son aide à ceux qui souhaitent tenter une reconversion professionnelle dans le secteur du vin, en les soutenant à chaque étape du projet : : du lancement à la concrétisation, jusqu'au développement. "J'ai notamment créé la première communauté d'entraide et d'apprentissage pour ceux qui ont décidé de se lancer dans l'aventure de l'entreprenariat dans le secteur du vin: la Wine Shine Community." Lors de notre rencontre, elle nous a parlé de trois nouveaux métiers dans le secteur du vin.

Chargé de développement en œnotourisme

L’oenotourisme est un secteur en pleine expansion. Cette notion parfois encore peu connue se définit comme le tourisme viticole, l’œnotourisme englobant toutes les activités touristiques, de loisirs et de temps libre qui sont dédiées à la découverte du vin, des terroirs et de la culture viticole. Les métiers dans le secteur de l’œnotourisme sont assez récents et donc encore en plein essor. Il devrait générer de nombreux emplois dans les prochaines années.

secteur du vin vignoble oenotourisme
© Shutterstock

Un chargé en oenotourisme peut être employé par un domaine viticole, un négociant, une coopérative, un office de tourisme, une appellation ou encore un département ou une région viticole. Le métier de chargé en oenotourisme consiste à développer un plan d’action pour promouvoir le vin. Il a pour missions de créer et de promouvoir des activités oenotouristiques, de les structurer, de les développer et de les animer. Il gère les prestations (également en langue étrangère), mobilise des réseaux de professionnels, évalue les activités oenotouristiques existantes et propose des améliorations. Il s’occupe généralement également de la promotion des activités oenotouristiques et de la conception d’actions commerciales les concernant.

Les qualités requises sont, entre autres :

  • la gestion de projets
  • la capacité à travailler en équipe
  • la capacité à fédérer différentes personnes autour d’un projet
  • une bonne maîtrise de l’anglais
  • le sens de l’accueil
  • de l'autonomie
  • une bonne connaissance du vin

Responsable e-commerce en vente de vin

Depuis le Covid, les entreprises spécialisées dans la vente de vins et les domaines viticoles développent de plus en plus leur présence sur internet. La vente de vin en ligne est un marché en pleine ébullition, les consommateurs étant aujourd'hui moins réticents à la pratique. La part d’acheteurs de vin sur internet est passée de 31 à 46% en France (chiffres du baromètre 2021 Sowine/Dynata).

secteur du vin e commerce
© Shutterstock

Le responsable e-commerce (qui a parfois la double casquette de responsable marketing digital) a pour but d’augmenter les ventes en ligne de son entreprise. Les missions peuvent varier selon la taille de la structure. Au plus la structure sera importante, au plus on demandera au responsable e-commerce d’avoir également un rôle de manager. Les missions principales sont souvent les suivantes: définir et mettre en place une stratégie d’e-commerce, analyser le trafic sur le site de e-commerce et les ventes, assurer le bon déroulement des ventes, mettre à jour le stock, proposer des actions innovantes, fidéliser les clients, gérer la relation avec les clients, entretenir le site, créer les fiches produits, optimiser le référencement, etc.

Parmi les compétence attendues:

  • l'anticipation et la réactivité
  • la maîtrise des outils de gestion d’un site marchand
  • une capacité d’analyse
  • la rigueur
  • de bonnes notions SEO, SEA, HTML, CSS
  • une bonne connaissance du produit

Social Media Manager spécialisé dans l’industrie du vin

Les marques, négociants, domaines, appellations viticoles ou autres sont aujourd'hui conscients du potentiel des réseaux sociaux pour se faire connaître et faire connaître leurs produits. C’est pour cela qu’on voit de plus en plus émerger le métier de social media manager ou Community manager dans le monde du vin.

Ce métier peut en fait prendre plusieurs formes, allant du salarié et de ses services en entreprise qui a besoin de ses services en passant par salarié auprès d’une agence spécialisée dans le secteur du vin ou encore freelance. Le Social media manager spécialisé dans l’industrie du vin a le même objectif qu’un Social media manager “classique”, bien qu'il dispose d'une meilleure connaissance du secteur et des consommateurs. Son objectif est donc de mettre en place une stratégie social media afin d’attirer les visiteurs, de les convertir en clients et de les fidéliser.

Les compétences du Social media manager sont:

  • de la créativité
  • une bonne plume
  • des capacités analytiques et d'interprétation des données
  • une bonne connaissance du milieu viticole et des consommateurs
  • la connaissance des principaux instruments de gestion et de d'analyse des médias sociaux
  • d'excellentes capacités en terme de communication

"Pour ces trois métiers, être passionné de vin est plus qu’un avantage. La connaissance du milieu, du produit et le développement d’un bon réseau dans le secteur sont essentiels également." assure Cécile.

Plus d'infos sur le projet Wine and Kawaii par ici

À LIRE AUSSI 

On a testé : une dégustation de vins à la maison

Le vin orange, un breuvage aux origines ancestrales

Bruxelles : notre sélection des bars à vin les plus cool