EXCLU : Maison Éole des cosmétiques belges issus de la vigne

Publié le 3 décembre 2021 par Marie-Noëlle Vekemans Photos: Presse ©Maison Éole
EXCLU : Maison Éole des cosmétiques belges issus de la vigne

Une nouvelle gamme de cosmétiques belges débarque sur le marché. Maison Éole, fondée par Anne-Sophie Charle, propose une ligne de soins pour le visage et le corps qui s'adresse tant aux femmes qu'aux hommes. Tous les produits sont confectionnés à partir d'ingrédients issus de la vigne. Interview exclusive sur cette nouveauté qui nous a tout de suite séduite.

Tout commence avec le Domaine viticole familial du Chant d'Éole, installé au sud de Mons, et dont on a beaucoup entendu parler durant l'été 2021 notamment grâce à l'installation d'un restaurant éphémère au coeur du vignoble mais aussi, et surtout, par les nombreuses récompenses qu'il a reçues. En effet, pour la quatrième fois, le Domaine a acquis une reconnaissance internationale. En 2020, son Blanc de Blancs a été désigné meilleur vin mousseux du monde lors du célèbre concours international de Londres.  La liste des trophées s'allonge donc de plus en plus. Au Meilleur Chardonnay du Monde en France et au Frankfurt International Trophy en Allemagne, le Chant d'Éole a remporté l'or et au Concours Mondial de Bruxelles en Suisse, les bulles belges se sont distinguées, parmi pas moins de 900 champagnes et vins mousseux. Une réalisation sans précédent, cette quadruple reconnaissance lors de 4 grands concours internationaux de vin.

Chant d'Éole c'est du vin mais depuis décembre 2021 les parcelles de terrain ont aussi donné naissance à des cosmétiques. Il y a un an environ, Anne-Sophie Charle, qui est la femme du propriétaire du domaine, décide de quitter sa brillante carrière dans l'administration publique pour se lancer dans un projet qui l'anime vraiment, à savoir la création de cosmétiques confectionnés avec des d'ingrédients issus de la vigne. Un projet ambitieux qui voit finalement le jour fin 2021.

ELLE : Maison Éole, parlez-nous de ce nouveau projet.

C'est tout simplement mon rêve. Je voulais créer ma marque, je voulais commercialiser des cosmétiques dont les formules contiennent des ingrédients issus des vignes. D'autres marques l'ont fait avant moi, c'est vrai, mais pas en Belgique, je suis la première, et pas avec les ingrédients innovants que j'utilise. Comme les vignobles belges ont de plus en plus le vent en poupe, on est pratiquement à 200 aujourd'hui, j'avais la volonté de mener à bien mon projet et pour être crédible, je voulais être la première à le faire. Je voulais mener un processus d'analyses et de recherches nouveau et trouver la molécule, le principe actif que les concurrents n'ont pas. Je voulais aussi et surtout m'engager dans une démarche d'éco-responsabilité car je voulais amener une nouvelle façon de consommer les produits cosmétique avec une réutilisation des contenants une fois le produit terminé. J'ai trouvé mes partenaires assez vite, en région wallonne, je voulais que tous les prestataires soient belges donc Maison Éole c'est vraiment une marque belge, à 100%. Nos formulateurs sont wallons de la région de Liège, on collabore avec un atelier protégé wallon de la région de Charleroi également pour la confection de nos lingettes bi-face avec le coton pour l'oeil et le bambou pour le visage, on a vraiment joué le jeu jusqu'au bout.

ELLE : Et parmi vos collaborateurs, on retrouve le talentueux designer belge Charles Kaizin.

Tout à fait. J'étais en pleine réflexion autour de mes contenants et très vite, j'ai été à la recherche d'une collaboration artistique et j'ai eu l'occasion de rencontrer Charles Kaizin dont je suis complètement fan (rires) et je lui ai proposé de se lancer avec moi dans l'aventure. Il a accepté à la condition de prendre la direction artistique du projet. Il voulait s'impliquer sur la marque, l'univers, le logo, les codes, les valeurs. Sa proposition, à laquelle j'ai tout de suite adhéré, est que mes flacons en verre soient emballés dans des coffrets de bois qui, une fois le produit retiré, il vous reste une belle boîte. On peut les utiliser comme contenants en cuisine ou dans la salle de bain par exemple, ou comme petits vases, ou bougeoirs, tout est possible. Je voulais leur donner une seconde vie, une seconde utilité dans une optique de limitation des déchets. En faire des objets qu'on garde et qu'on collectionne.

Anne-Sophie Charle, fondatrice, et Charles Kaizin, directeur artistique de Maison Éole.
Anne-Sophie Charle, fondatrice, et Charles Kaizin, directeur artistique de Maison Éole.

ELLE : À qui s'adressent les produits Maison Éole ?

J'ai développé 3 gammes qui regroupent au total 14 produits, plus une bougie, plus un parfum : ELLE, ELLE & LUI et LUI. Donc mes produits s'adressent tant aux femmes, qu'aux hommes. Pour les hommes, j'ai imaginé des produits pour prendre soin de la barbe et du contour de l'oeil, dans la gamme mixte, on retrouve une huile de douche à 70% composée d'huile de pépins de raisin, un parfum (qu'on retrouve dans certains produits de soin) et une bougie. La gamme ELLE se compose de crèmes de jour et de nuit dans des versions légèrement parfumée ou neutre. La couleur légèrement brune disparait une fois appliquée sur la peau. Elle est due à la molécule exclusive découverte dans les sarments (bouts de bois issus des vignes) et utilisée dans des cosmétiques pour la première fois en Europe. On l'a baptisée Wine Extracts 3 (en raison de la présence de polyphénols à 3 cycles) et on la retrouve un peu partout dans nos produits. La gamme est Natural Certified, vegan évidemment, et donc je voulais laisser le principe actif dans sa couleur naturelle. On le retrouve aussi dans le masque et la crème corpsLe pouvoir anti-oxydant de notre molécule est 10 fois plus puissant que ceux généralement utilisés. Ils ont donc un grand pouvoir hydratant et anti-âge, anti-stress, anti-pollution et s'adressent aux peaux de tous les âges.

L'huile de pépins de raisins est le nectar des huiles végétales.

Un autre produit original est le gommage réalisé à partir de sel tartrique c'est à dire le tartre qui se dépose sur les parois des cuves qui ont contenu du vin. On le fait sécher, on le récupère, on le traite et on obtient un gommage tout à fait naturel qu'on mélange avec de l'huile de pépins de raisins. J'ai vraiment voulu me démarquer de la concurrence en utilisant des ingrédients inédits issus de la vigne. Un gros travail a été également fait sur toutes les textures pointues pour maximiser les sensations.

Gommage corps à base de sel tartrique et d'huile de pépins de raisins.
Gommage corps à base de sel tartrique et d'huile de pépins de raisins.

ELLE : Quelle est l'histoire du parfum Maison Éole ?

Le parfum est le seul produit qui n'est pas made in Belgium parce que grâce à Charles Kaizin, j'ai pu obtenir un contact dans la région de Grasse, en France, et j'ai eu la chance de rencontrer un des meilleurs parfumeurs de la région qui nous a fait des propositions de bougies et de parfums. Le parfum est mixte, c'était toute la difficulté. C'est un parfum pointu en terme de conception, on retrouve des notes de vétiver pour la fraîcheur, un petit peu de patchouli mais très subtil, des feuilles de vignes, du bois cendré et de la fleur d'Angélique. Il est très agréable et se retrouve dans la quasi totalité des cosmétiques homme et femme. Dans la bougie, on retrouve un peu de figue, de vétiver, de bergamote, de bois cendré.

La bougie Volupté de Maison Éole.
La bougie Volupté de Maison Éole.

ELLE : Et quelle est la suite ?

Évidemment, l'idée est de continuer à développer la gamme avec de nouveaux produits. Mais aussi de rendre les packagings rechargeables. Ce n'est pas encore le cas, parce que c'est extrêmement compliqué de faire des contenants rechargeables en raison des mesures imposées pour la conservation des produits. Je rêve de développer un déodorant, une gamme solaire, une gamme pour peaux mûres, une autre pour teenagers. J'ai encore des tas d'idées, de projets et de recherches en cours. Donc work in progress comme on dit !

ELLE : Où retrouver les cosmétiques Maison Éole ?

En pharmacie et chez les cavistes. Pour le parfum et la bougie, ils seront dans certaines boutiques un peu pointue de décoration, de maroquinerie. Et bien sûr l'eshop. J'ai beaucoup d'ambition pour cette gamme et je veux en faire un acteur qui comptera dans le secteur de l'industrie cosmétique belge.

Et c'est tout le bien qu'on lui souhaite !

À LIRE AUSSI 

Pourquoi nettoyer sa peau est le geste indispensable à toutes les routines beauté ?

Peau zéro défaut : quel est le soin visage à ne jamais oublier ?

Mahalo la boutique de cosmétiques naturels débarque à Bruxelles

Tags: Is.