Mahalo la boutique de cosmétiques naturels débarque à Bruxelles

Mis à jour le 9 octobre 2021 par Juliette Maes et ELLE Belgique
Mahalo la boutique de cosmétiques naturels débarque à Bruxelles © Sophie Carrée

Mahalo c'est quoi ? Une boutique lumineuse regroupant des produits cosmétiques qualitatifs, efficaces, naturels, bio, éthiques, respectueux de l'environnement, qui allient jolis packaging et sensorialité tout en restant accessibles à toutes les bourses. C'est aussi avant tout la promesse d'un accueil chaleureux, où le conseil est bienveillant et la relation humaine centrale. Tel es le pari de Smahane et son équipe quand ils ont décidé d'ouvrir une seconde boutique à Bruxelles. Un pari relevé haut la main !

Le monde de la cosmétique est vaste et parfois compliqué à décrypter pour les non-initiés. À moins d'avoir des connaissances poussées dans le domaine, il est facile de se perdre dans les listes de produits, pas toujours exhaustives, et les informations contradictoires trouvées sur Internet. Du moins, c'était le constat de Smahane, 38 ans et ingénieure commerciale de formation, lorsqu'elle a ouvert sa première boutique en 2016. "On est beaucoup sensibilisé à ce que l'on mange, mais pas tellement à ce que l'on met sur sa peau," déplore-t-elle, "et quand on commence à s'intéresser à ce que l'on consomme, pour sa santé mais aussi pour l'environnement, on se demande rapidement ce qu'il en est de nos cosmétiques."

Mahalo
Dans la boutique bruxelloise © Jehanne Moll

En 2016, Smahane ouvre donc sa première boutique à Liège, avec une volonté de rendre la cosmétique naturelle, respectueuse du corps et de l'environnement,  plus accessible, sans compromis. "Mahalo" signifie "merci" en hawaïen. Un terme à l'image de ce qu'elle voulait créer, "merci, c'est très large," poursuit l'entrepreneuse, "c'est la reconnaissance envers la nature, envers son prochain, l'expression d'une grande positivité."

Des produits et des marques sélectionnés avec soin

Le secteur de la cosmétique naturelle est encore très peu régulé. Les labels biologiques ne sont pas assez contraignants et les marques offrent encore trop peu de transparence dans la liste des ingrédients utilisés et la fabrication des produits. Tout cela participe à compliquer le choix du consommateur lorsqu'il cherche à acheter de façon plus responsable.

Chez Mahalo, chaque marque qui intègre le magasin est sélectionnée avec soin sur base de critères plus stricts que ceux des labels existants. Ils commencent par la liste d'ingrédients, pour vérifier que tout ce qui peut être bio le soit. "De nombreuses marques décident simplement de ne pas acheter le label, qui coûte très cher," explique Smahane, "mais respectent toutes ces valeurs, parfois même plus que ce qu'un label impose." La philosophie de la boutique, c'est de rester cohérent. Le bio est important, mais ce n'est pas un impératif.

Tout est passé au peigne fin : processus de production, transparence du fournisseur, la manière dont les ingrédients sont sourcés, l'impact environnemental, l'éthique (aucun test sur les animaux et pas de produits d'origine animale non-justifiés). Même la cohérence dans les campagnes marketing sont évaluées, "si une marque fait trop de publicité sur ses produits, cela rentre en désaccord avec nos valeurs qui sont de diminuer notre consommation," poursuit Smahane.

Le caractère local est, par contre, plus compliqué à analyser. La grande majorité des marques proposées dans la boutique sont européennes, mais l'Europe ne dispose pas de produits couramment utilisés en cosmétique, comme l'huile de jojoba ou la noix de coco. Tout cela est donc pris en considération. C'est pour cela qu'une marque néo-zélandaise comme Antipodes est proposée dans la boutique, car les produits sont fabriqués dans le pays à partir d'ingrédients sourcés localement. Leur empreinte écologique est donc moindre que certaines marques européennes qui doivent aller chercher leurs ingrédients dans différents pays.

Mahalo
© Atelier Préface

La cosmétique accessible à toutes les peaux et à tous les budgets

En continuation de la philosophie de démocratisation de l'univers des cosmétiques, il est essentiel que tout le monde y trouve son compte : homme, femme, enfant, jeune et moins jeune, peu importe leurs moyens. "Pour nous, il est important d'être le plus exhaustif possible," confirme Smahane, "et on continue d'y travailler."

Pour le maquillage, l'équipe travaille avec des marques qui s'assurent que les peaux les plus claires aux plus foncées puissent s'y retrouver. Il en est de même pour des produits adaptés aux cheveux crépus, frisés, ou encore aux allergies, qui présentent des besoins auxquels l'équipe tente de répondre.

La relation humaine au centre de Mahalo

Le plus important pour Smahane est de se montrer à l'écoute des besoins de ses clients, quels qu'ils soient. "Il arrive qu’une personne passe 15, 30 minutes dans la boutique et finalement ressorte sans rien acheter, mais contente" illustre-t-elle, "on a discuté de son rituel beauté, de ses besoins, et on a réussi à trouver des choses qui lui conviennent avec ce qu’elles ont déjà à la maison, pas besoin d’acheter autre chose." 

Cette relation avec le client est une des raisons principales qui a poussé Smahane a ouvrir une boutique physique. Les e-shops offrent un confort certain mais en cosmétique, il est essentiel de pouvoir toucher, sentir un produit avant de l'acheter. Chez Mahalo, le contact avec les clients, et celui des clients avec les produits,  est mis au premier plan.

Retrouvez les boutiques Mahalo à Liège, à Bruxelles et en ligne.

À LIRE AUSSI 

10 marques de cosmétiques bio qu'on adore

Marinette Beauty : des cosmétiques naturels adaptés pour les 40 ans et plus

Mady : des cosmétiques 100% naturels à imaginer soi-même