Pierre Frey & Atelier Buffile : la nouvelle collaboration de tissus et papiers peints qui sent bon le Sud

Mis à jour le 11 octobre 2021 par Aurélie Schoonjans
Pierre Frey & Atelier Buffile : la nouvelle collaboration de tissus et papiers peints qui sent bon le Sud © Pierre Frey & Atelier Buffile

Et de trois ! Pierre Frey et les céramistes de l’Atelier Buffile signent une nouvelle collaboration qui sent bon la Provence, celle des années 50 remise au goût d’aujourd’hui. Immersion en coulisses.

Pierre Frey et l’Atelier Buffile, toute une histoire

Aix-en-Provence, France. C’est ici, dans la traverse de l’Aigle d’Or, dans l’Atelier Buffile, fleuron du savoir-faire artisanal de la région, que Patrick Frey a eu le coup de foudre pour un motif d’un plat en céramique il y a une dizaine d’année. Ce motif, le président et directeur artistique de la Maison Pierre Frey en a fait un tissu et un papier peint. Et vice-versa. Les collections du célèbre éditeur de tissus ont aussi donné vie à des plats et à des assiettes. Outre la passion des motifs et l’amour du travail bien fait, les deux familles ont en commun la transmission. Chez eux, le savoir-faire se transmet de génération en génération. Il y règne un bel esprit de famille et les céramiques qui y sont exposées racontent de belles histoires. Une belle amitié naît entre les deux pères Patrick Frey et Vincent Buffile. Plus tard, ils uniront leurs talents à ceux de l’actrice française Louise Bourgoin pour une nouvelle collection. Et l’aventure se réitère aujourd’hui avec une nouvelle collection sur le thème de la Provence.

À gauche : Vincent Buffile et son fils Romain ont dessiné à quatre mains le motif "Calanques". Un graphisme léger, coloré et spontané qui traduit leur vision personnelle et artistique de la Côte d'Azur. À droite : représentant de la troisième génération de céramistes Buffile, Romain crée une assiette marquée du motif "La Sorgue".

J’avais emmené mon studio de création en Provence, faire un road trip pour visiter les musées, les brocantes, les ateliers et les églises de la région et s’immerger totalement dans cette atmosphère particulière, nous explique Patrick Frey. L’une des étapes a été la visite de l’atelier Buffile où le céramiste Vincent Buffile nous a présenté les dessins créés par son père dans les années 50”. L’équipe de création est unanime et décident d’exploiter certaines de ces archives, des calques d’origine échappés des flammes d’un incendie ravageur en 2015. Les dessins préparatoires aux décors des plats et des assiettes de Jean Buffile seront donc le point de départ pour de nouveaux papiers peints, tissus et même une moquette.

À gauche : Les calques d'origine de Jean Buffile dans les années 50 ont inspiré Patrick Frey pour une nouvelle collection de tissus, papiers peints et moquette. À droite : Considérablement agrandi, le motif "Vrilette" peut faire penser à des constellations ou des centaures de la mythologie.

Les motifs de la nouvelle collection de tissus, papiers peints et moquette

Parmi les rescapés, Patrick Frey a un véritable coup de cœur pour “La Sorgue”, un dessin abstrait créé dans les années 50 par Jean Buffile, qui illustre un cavalier et son cheval. Ensuite, “Vrillette”, semblable à un alphabet fantaisie, interprétation poétique des traces creusées dans le bois par l’insecte du même nom. Tous deux ont été surdimensionnés et leur positionnement a été revu afin qu’il puisse convenir à des tissus et papiers peints. Véritable hommage, “L’Atelier Jean” reproduit à l’identique les croquis de Jean Buffile des années 50. Un foisonnement d’oiseaux, de poissons, de silhouettes et d’assemblages géométriques qui a été positionné par le studio de création Pierre Frey de manière à créer un dessin harmonieux.

En haut à gauche : "Calanque", qui existe en tissu sur lin, papier peint et moquette. En haut à droite : le jacquard réversible "La Sorgue", décliné en trois coloris. En bas à gauche : "Atelier Jean", un papier peint qui existe en version beige et blanche et bleu de Prusse. En bas à droite : "Vrilette" qui existe sur du velours épinglé et en version papier peint.

Vincent Buffile et son fils Romain, dessinent même en exclusivité un motif, baptisé “Calanques”, qui représente la Côte d’Azur des années 50 dans toute sa modernité, décliné sur un tissu en lin, un papier peint et une moquette. Résultat ? Trois tissus, trois papiers peints et une moquette sont intégrés aux nouvelles collections de la Maison Pierre Frey sur le thème de la Provence. “Des réalisations aux motifs très stylisés par un travail de lignes, de simplification, qui frôle l’abstrait, avec des proportions et des formes fantaisistes qui se jouent de l’espace”, intervient Patrick Frey. Une audacieuse façon d’apporter de la modernité à l’esprit créatif de la Provence des années 50. Une région empreinte de joie de vivre, d’optimisme et de soleil. Une collaboration osée, comme toujours chez les Frey, et colorée, qui vient illuminer les jours à venir. On en a tous bien besoin.

Plus d'infos?

pierrefrey.com

buffile-ceramiste.com

À LIRE AUSSI

Céramiques : 5 adresses où dénicher de magnifiques céramiques

Kintsugi : l'art japonais qui sublime nos objets cassés avec de l'or

15 façons d'intégrer un papier peint dans sa déco