Comment se débarrasser vraiment des poils incarnés ?

Mis à jour le 2 août 2021 par Camille Vernin
Comment se débarrasser vraiment des poils incarnés ? © Unsplash

Fini de se triturer les jambes et de faire pire que mieux ! Pour se débarrasser des poils incarnés, il y a des règles à respecter et des astuces à connaître.

L'été, on rêve d'exposer ses guibolles bronzées et parfaitement épilées en jupe, en robe ou en maillot. Pour les adeptes du no-shave, laisser blondir au soleil son duvet de jambes est une alternative qu'on plussoie. Mais si avoir les mollets poilus n'est vraiment pas votre came, vous êtes sûrement déjà passée par la case "poils incarnés" après un rasage ou une épilation. Pour certaines, c'est même un véritable calvaire, au point de redouter d'exposer ses jambes en été. Voici nos solutions pour en venir à bout.

Qu'est-ce qu'un poil incarné ?

Un poil incarné est un poil qui ne perce pas le derme. Cela soit parce qu'il a poussé dans la mauvaise direction, soit parce que la peau est déshydratée et pas suffisamment exfoliée. Par conséquent, les peaux mortes s'accumulent et empêchent le poil de traverser la peau. La principale cause des poils incarnés ? L'épilation au rasoir, à la cire ou à l'épilateur électrique. Ils concernent particulièrement les personnes dont les poils sont crépus ou frisés.

À quoi est-il dû ?

Pourquoi le fait de se raser ou s'épiler entraîne-t-il des poils incarnés ?

En ce qui concerne le rasage, l'utilisation d'une lame double ou triple à la place d'une seule lame a tendance à faciliter leur apparition. Car la première lame va tirer le poil pendant que les autres vont le couper à ras sous la peau. Le poil coupé sous la peau va alors avoir tendance à s'incarner. Le fait de raser à rebrousse-poil est également mauvais pour la repousse du poil, car ce dernier va être influencé dans sa pousse et va tendre à se développer sous la peau.

Côté épilation, le principe est le même, que ce soit avec la cire ou l'épilateur électrique. Le fait d'opérer dans le sens contraire de la pousse du poil va tendre à ce que celui-ci s'incarne.

poils incarnés
© Unsplash

Comment l'éviter ?

La première étape consiste à exfolier régulièrement la peau pour retirer les cellules mortes, que ce soit avec un gommage ou un gant exfoliant. On réalise ce geste avant de s'épiler de préférence. Après l'épilation ou le rasage, il s'agit cette fois de bien hydrater sa peau. Les huiles essentielles sont de bonnes alliées pour minimiser les rougeurs, on les mélange donc à notre soin de jour. On peut également opter pour des crèmes et lotions naturelles à base d'amande douce, d'argan ou d'aloe vera. Après l'épilation, on évite également les vêtements trop serrés qui vont entraîner des frictions contre la peau et favoriser les poils incarnés.

Si un poil incarné se manifeste malgré tout, le mieux est de le laisser disparaître tout seul. En cas de rougeur, il est possible d'appliquer une crème topique ou une compresse d'eau chaude pour aider le poil incarné à remonter à la surface de la peau. Si le poil est visible à la surface de la peau, il est conseillé de le retirer proprement avec une aiguille ou une pince à épiler. Pour dilater le pore du poil, on applique une compresse d'eau chaude préalablement. Si le poil est toujours sous la peau, il est important de ne pas pincer ou creuser la peau pour tenter de le déloger. Cela risquerait de provoquer des cicatrices et des marques brunes durables.

L'épilation laser

L'épilation laser reste la meilleure solution pour se débarrasser une bonne fois pour toute des poils incarnés. "Le laser médical est très efficace sur les poils incarnés car il fragilise dans un premier temps le bulbe et le poil pour le détruire ensuite. Les résultats sont impressionnants sur les poils incarnés", explique Nathalie De Bondt, infirmière et spécialiste de l'épilation laser.

"Le laser produit une chaleur intense qui va détruire le follicule pileux et donc le poil", ajoute-t-elle. "Il faut compter en moyenne 6 à 8 séances selon la partie du corps à traiter, réparties sur un an. Si vous décidez de faire appel à l'épilation laser, il est important de ne plus arracher les poils 4 à 6 semaines avant la première séance puis pendant tout le traitement afin de ne pas arracher le bulbe, car cela empêchera le laser de le détruire".

Infos : email. nathaliedebondt@gmail.com, tel. 0477 98 30 58

Shopping

À LIRE AUSSI 

Épilation et « body confidence » : immersion dans la routine de Vanessa alias @thewildgirlblog

3 raisons de préférer l’épilation au fil pour vos sourcils

7 conseils malins pour avoir de beaux sourcils