Le métier de nounou en pleine transformation suite à la crise sanitaire

Mis à jour le 18 juillet 2021 par ELLE Belgique
Le métier de nounou en pleine transformation suite à la crise sanitaire

Certes, la pandémie de Covid-19 tend à s'atténuer avec les beaux jours, toutefois ce virus reste difficile à cerner et nous ne sommes pas encore sortis de la crise sanitaire qui frappe notre pays comme le reste du monde. Les gestes barrières doivent être maintenus et aucun secteur d'activité n'échappe à cette règle. La garde d'enfants à domicile doit donc s'adapter à la situation, surtout après une longue période de confinement. Avec la reprise progressive des activités des parents, le quotidien reprend son cours, mais avec de nouvelles habitudes. Gros plan sur le nouveau protocole d'accueil.

Le changement des habitudes du métier de nounou à domicile face à la crise sanitaire

La pandémie n'épargne personne, il est donc primordial que chaque secteur d'activité s'adapte à la situation afin de continuer à fonctionner de façon optimale. C'est notamment le cas des nounous à domicile qui continuent d'exercer leur métier pendant la crise sanitaire et qui doivent adapter leurs gestes quotidiens au protocole sanitaire en vigueur.

Les gestes barrières et le protocole sanitaire que les nounous à domicile doivent respecter

Nous connaissons désormais par cœur les gestes barrières imposés en ces temps de pandémie. Malgré le déconfinement progressif, ils restent d'actualité. Ainsi, la nounou à domicile veille à ce que les petits pensionnaires les appliquent. Pour rappel, il est formellement interdit de se serrer la main ou de s'embrasser. Chacun doit éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche. Il faut aussi tousser ou éternuer dans le coude ou dans un mouchoir à usage unique. La recommandation la plus importante reste le lavage de mains très régulier.

Ainsi, le métier de nounou implique de plus en plus de contraintes visant à assurer la santé et le bien-être des enfants qu'elle garde à leur domicile. Le protocole sanitaire impose notamment une désinfection du logement régulièrement dans la journée. Ceci implique la désinfection des jouets, des poignées de portes, des toilettes, des draps, de la table à langer et des barreaux des lits.

Hormis les gestes barrières, la question du port du masque se pose. Concrètement, une nounou qui exerce au domicile de l'enfant n'est pas obligée de porter un masque lorsqu'elle est seule avec les enfants. Par contre, la nounou doit porter son masque lorsqu'elle est en contact avec d'autres adultes, donc lors de l'accueil ou du départ, le matin et le soir. En outre, le port du masque s'impose en présence d'enfants identifiés comme personnes à risque. Notez que l'achat des masques peut être facturé afin que les parents faisant appel à la prestation de garde en supportent les frais.

nounou à domicile Covid-19

Les horaires décalés des nounous

Certes, les activités reprennent progressivement après plus d'une année de confinements à répétition. Pour certains parents, les horaires de travail sont bien loin des traditionnelles heures de bureau "8h-18h". Par conséquent, les gardes d'enfants à domicile ont dû s'adapter aux horaires décalés. Pour certaines gardes, l'accueil des enfants débute dès 7h30, voire plus tôt à 6h. Certains enfants sont en garde jusqu'à 19h. Les horaires décalés incluent aussi les gardes d'enfants le week-end et les jours fériés.

Il faut savoir que la garde d'enfants en horaires décalés rend effectivement service à une certaine catégorie de salariés. Ces derniers travaillent notamment dans la restauration, dans l'aviation ou exercent des métiers de la santé. Une étude réalisée par le ministère du Travail affirme d'ailleurs que 63% des travailleurs doivent s'adapter aux horaires atypiques. Avec leurs plannings évolutifs, les parents ne peuvent pas se passer de la nounou. Elle doit ainsi s'organiser face à une forte demande de garde d'enfants en horaires décalés. Toutefois, elle ne doit pas enchaîner trop de journées à rallonge, au risque de prendre des risques pour sa santé. Par ailleurs, comme tout autre travailleur, la nounou doit se conformer aux contraintes légales d'heures de travail.

Comment reconnaître les signes évocateurs de Covid chez les enfants ?

Dans la plupart des cas, les enfants sont des porteurs sains du virus de la Covid-19. Depuis le début de la pandémie, il incombe toutefois à la nounou de reconnaître les signes qui laissent envisager une éventuelle infection chez les petits qu'elle garde. Parmi les symptômes les plus courants figure l'infection respiratoire aiguë, accompagnée ou non d'une fièvre. La nounou devra également tenir compte des cas d'asthénie soudaine (fatigue générale), de myalgie (douleurs musculaires), d'hyposmie sans rhinite (perte de l'odorat). L'agueusie, la perte de l'odorat, la diarrhée et une fièvre isolée constituent également des signes d'infection à la Covid-19.

Si l'un de ces symptômes se présente, la nounou doit contacter les parents. En règle générale, une consultation médicale s'impose lorsque les symptômes persistent au bout de trois jours. En revanche, si les signes évocateurs de la Covid-19 disparaissent en moins de trois jours, l'enfant peut de nouveau être gardé. Il ne faut pas oublier que certains signes cliniques se rapportent tout simplement à une banale infection automno-hivernale.

garde d'enfants nounou à domicile

Pourquoi faire appel à une agence spécialisée dans la garde d'enfants à domicile ?

Faire appel à un réseau d'agences de nounous, c'est avoir le choix parmi différentes formules de garde d'enfants. Selon les besoins, la nounou est amenée à récupérer les enfants à la sortie de l'école. Elle en prendra soin jusqu'au retour des parents. Une agence propose aussi des baby-sitters le mercredi ou le samedi, lorsqu'il faut amener les enfants aux activités extrascolaires. Faire appel à une agence, c'est aussi la certitude de trouver une garde d'enfants disponibles en horaires décalés ou à temps plein dès la naissance du bébé. Les parents peuvent ainsi vaquer à leurs activités professionnelles en toute sérénité.

De son côté, la nounou qui travaille pour le compte d'une agence bénéficie de paiements réguliers en fonction des heures travaillées dans le mois. Les missions font l'objet d'un suivi régulier pour garantir la bonne entente entre la nounou, les parents et les enfants. En outre, un accompagnement est régulièrement proposé à la nounou à domicile pour qu'elle ne soit jamais à court d'idées.

Garde d'enfants à domicile : quelles sont les aides disponibles ?

Les parents qui doivent faire garder leurs enfants peuvent aspirer au Complément de libre choix du mode de garde (CMG). Il s'agit d'une prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) qui prend partiellement en charge la rémunération de la nounou. L'octroi de cette aide se fait sous deux conditions principales : avoir un enfant de moins de 6 ans (né, adopté ou recueilli en vue d'une adoption) et le faire garder au moins 16 heures par mois.

Outre le CMG, la famille bénéficie de 50% de crédit d'impôt, déduction faite des aides de la CAF/MSA. Notez également que l'ensemble des dépenses sera retenu dans la limite d'un plafond de 12 000 euros/an/foyer fiscal, avec une augmentation de 1500 euros par enfant à charge. Pour les dépenses réalisées dans le cadre des services à la personne, le plafond prédéfini est de 15 000 euros. De ce fait, on peut compter sur un montant de crédit d'impôt déductible de 7500 euros au maximum.

nounou à domicile garde d'enfants

Nounou : que recherchent les parents ?

Pour le bien-être et la sécurité de leurs enfants, les parents recherchent un prestataire qui prend à cœur les besoins précis de chaque famille. Il est donc préférable de confier cette tâche délicate à une agence qui dispose de la certification Qualicert et qui adopte un processus de recrutement rigoureux de nounous. En effet, les enfants, notamment ceux de moins de 3 ans, doivent être pris en charge par des nounous diplômées ou possédant une solide expérience.

Quoi qu'il en soit, la majorité des parents recherchent également la souplesse chez une garde d'enfants à domicile. Elle doit pouvoir s'adapter à leurs attentes et adopter un rythme convenable pour le bien-être des enfants. Les parents souhaitent aussi confier leurs enfants à une nounou clairvoyante et qui fait preuve de bon sens.

Garde d'enfants à domicile : quel est le bon profil ?

Le métier de nounou requiert du dynamisme et une bonne dose de motivation. Et bien évidemment, la candidate idéale doit aimer travailler avec des enfants. Elle doit ainsi les accompagner au quotidien, ce qui nécessite de la patience, de la douceur et une once de fermeté. Une garde d'enfants à domicile doit permettre aux petits de se développer à leur rythme. Par conséquent, elle doit être responsable, organisée et autonome.

Même si légalement, aucun diplôme ni agrément n'est exigé pour exercer en tant que nounou, plusieurs formations, diplômes et titres ministériels permettent de se qualifier pour devenir garde d'enfants à domicile. Il s'agit notamment du Baccalauréat professionnel Services aux personnes et aux territoires, du Baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne – option A, à domicile (ASSP). Le Titre professionnel Assistant de vie aux familles ou le Diplôme d'État Accompagnant éducatif et social permettent aussi d'accéder au métier de garde d'enfants à domicile. Mieux encore, vous pouvez confier vos enfants à une nounou disposant d'un CAP Accompagnant éducatif petite enfance.

Quant aux évolutions de carrière, la nounou à domicile ayant une solide expérience, mais ne disposant pas de diplôme officiel, a la possibilité de passer le CAP Petite enfance par la VAE (validation des acquis de l'expérience) ou encore le concours d'auxiliaire de puériculture.

garde d'enfants à domicile

Quels sont les avantages d'avoir une garde d'enfants au domicile des parents ?

La nounou à domicile, parfois appelée auxiliaire parentale, est là pour seconder les parents au quotidien.

Que gère la nounou à domicile ?

Elle s'occupe généralement des enfants de 3 mois à 10 ans chez eux. Elle est souvent amenée à leur préparer et à leur donner les repas. Elle peut être amenée à faire leur toilette et à les emmener à l'école ou au sport. En d'autres termes, la nounou contribue au bon développement des enfants. Elle se doit de leur proposer des jeux et activités ludiques et épanouissantes. Notez que la garde d'enfants au domicile des parents intervient dans le respect des consignes parentales. Elle se conforme aux principes éducatifs prédéfinis ensemble.

Outre les activités éducatives, les parentes peuvent demander à la nounou d'effectuer des tâches ménagères. Il s'agit entre autres du rangement de la chambre de l'enfant. Elle peut aussi être responsable du maintien en ordre du reste de la maison. Quoi qu'il en soit, la nounou noue une relation de confiance avec les parents. Elle leur fait part de ses observations, donne son avis et propose des solutions visant au bien-être des enfants.

C'est une profession qui nécessite de la personnalité, de la passion et un esprit rigoureux. Il faut en effet savoir que les tâches confiées à la nounou à domicile sont souvent bien plus nombreuses que celles de la baby-sitter. En plus de son professionnalisme, la garde d'enfants au domicile des parents doit être disponible, attentionnée, bienveillante, et sérieuse. Il convient aussi de connaître les réflexes sécuritaires indispensables pour exercer cette activité. Plus encore, l'amour de la nounou pour les enfants en général doit primer.

Garde simple ou garde partagée ?

Dans le cas d'une garde simple, la nounou s'occupe exclusivement des enfants d'une famille. En revanche, plusieurs parents peuvent convenir d'une garde partagée. Autrement dit, elle s'occupera des enfants de deux ou de plusieurs familles différentes. Les petits seront ainsi gardés au même moment. Rappelons que la garde des enfants peut très bien être effectuée en présence de la famille. Dans l'idéal, les domiciles des familles devraient être proches. La garde partagée présente de nombreux avantages, notamment le partage des coûts.

Si deux familles conviennent d'une nounou partagée, chacune des familles doit lui remettre un contrat de travail qui stipule le lien avec l'autre famille. Il faudra surtout spécifier que la garde des enfants sera réalisée alternativement au domicile de l'une ou de l'autre famille. Ces mentions obligatoires permettent de bénéficier des aides octroyées par les caisses d'allocations familiales. Malgré ces quelques contraintes, les parents respectifs s'organisent librement sur le processus de garde alternée. Il est vivement conseillé de détailler dans le contrat les tâches que la garde à domicile des parents devra effectuer.