Monoki : le label qui fait rimer mode avec spiritualité

Mis à jour le 21 janvier 2021 par Anna Venet et ELLE Belgique
Monoki : le label qui fait rimer mode avec spiritualité © Monoki - Instagram

Kimonos brodés, bijoux gris-gris ou encore sweats astro… Monoki se définit comme une marque aux accents mystiques assumés la plus incontournable du moment. Rencontre avec Diane Goldstein, une créatrice inspirée pour qui mode rime avec spiritualité.

Quelle est votre histoire, votre formation et votre vie professionnelle avant Monoki ?  

J’ai étudié à la Central St Martins School à Londres puis j’ai créé une marque de vêtements nommée Aprilmay. Au bout de 10 ans, j’ai eu envie de changer de modèle commercial et de faire des quantités plus limitées et des pièces uniques, alors j’ai créé Monoki en 2017.

Quel est le concept de Monoki ? 

De l’artisanal, des petites éditions et une distribution triée sur le volet. J’aime pouvoir proposer un vestiaire unique, de la veste de kimono au sweat doudou, du pantalon taille unique aux bijoux gris-gris qui s’enroulent autour du cou et des poignets. Un peu de moi partout ! 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monoki (@monoki_la)

Quelles ont été vos inspirations ? 

Tout ce qui touche à la spiritualité me fascine. Je suis moi -même étudiante en astrologie. Je tire les cartes de tarot. J’ai donc tout naturellement voulu transmettre ces passions à travers les vêtements Monoki. Les vestes de kimonos sont d’ailleurs bénies par un shaman.

En quoi l’astrologie et la spiritualité ont-elles un impact sur vos créations ? 

Chaque planète et chaque signe présentent des caractéristiques bien particulières, qui parlent à tout le monde et qui sont des outils de bien-être au quotidien. Nous sommes influencés par les lunes, les transits et par les forces et les faiblesses de nos signes astrologiques. J’ai voulu qu’on puisse tous revendiquer notre individualité à travers la communauté de l’astrologie. Et mieux se connaître, c’est mieux s’accepter et les autres par la même occasion ! 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monoki (@monoki_la)

Y’a t’il un message que vous souhaitez faire passer à travers Monoki ? 

Que chaque pensée est créatrice et que l’univers a beaucoup plus d’imagination que nous.

Pourquoi le kimono en particulier ? 

C’est une veste que j’ai toujours aimé travailler dans mes collections. Je la considère comme une force, un bouclier et en même temps un « statement ». Intemporelle et inter-saisons, cette veste vient nous habiller et nous protéger, grâce aux incantations et aux bénédictions de mon shaman.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monoki (@monoki_la)

D'où viennent les matières de vos kimonos ? 

De plusieurs endroits : les toiles viennent de Californie et les soies et boutis viennent d’Inde. Et tout est assemblé à Paris.

3 mots pour définir le style Monoki ? 

Intemporel, unique et nomade. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Monoki (@monoki_la)

Les essentiels mode à avoir selon vous ? 

J’aime avoir des basiques ou des pièces d’anciennes saisons. Je dirai donc une belle paire de santiags Jessie Western, un jean R13, une grande étole brodée en cachemire, une chemise d’homme, une accumulation de bijoux sautoirs et un kimono bien sûr. 

Avez-vous d’autres aspirations ou d’autres projets qui verront le jour prochainement ? 

Je travaille sur un pop-up au Bon Marché, sur des nouvelles éditions ultra-limitées qui seront sur mon e-shop et aussi sur un nouveau bijou.

A LIRE AUSSI 

Mode : rituels, défilés, collections et superstitions

Les bijoux nineties font leur grand retour sur Instagram

La fille du vendredi : Gloria Barudy Vasquez, directrice générale de la maison Natan