5 vrais/faux à propos des soins capillaires naturels

Mis à jour le 8 janvier 2021 par Malvine Sevrin
5 vrais/faux à propos des soins capillaires naturels © Shutterstock

Quel est l'intérêt d’adopter une routine capillaire plus naturelle ? Les shampoings non chimiques sont-ils vraiment aussi efficaces ? Existe-t-il une période de transition ? On démêle le vrai du faux à propos des soins capillaires naturels avec Sophie Devriese, Product Educator pour Aveda.

Un shampoing naturel respecte davantage la planète

VRAI. Lorsque l’on parle de soins capillaires naturels, cela veut dire qu'ils ne contiennent pas certaines substances chimiques (silicones, sulfate, paraben, etc). Chez Aveda, les produits sont composés à 90% d’ingrédients naturels issus de l'agriculture biologique. Cette agriculture organique fait que la terre - où les ingrédients sont cultivés par des coopérations familiales - n’est pas traitée chimiquement. L’utilisation d’énergie éolienne pour la production et un packaging recyclable permettent également de minimiser l'impact sur l'environnement. 

Le naturel ne convient pas à tous les types de cheveux.

FAUX. Qu’ils soient bouclés, lisses, frisés ou crépus, tous les types de cheveux peuvent utiliser des produits capillaires naturels. Et cela vaut également pour les cheveux colorés, dans le cas où la coloration a été réalisée par une professionnelle en salon et ne provient pas du supermarché. La seule condition est de choisir des produits adaptés aux besoins spécifiques de chaque type de cheveux. C’est la raison pour laquelle on retrouve chez Aveda une ligne personnalisée pour chaque type de cheveux.

Un shampoing naturel est moins efficace, car il produit moins de mousse.

FAUX. Dans les shampoings classiques, ce sont les sulfates qui produisent cet effet moussant. Les gens ont tendance à associer mousse et propreté, or cela n’a aucun impact positif sur la beauté du cheveu. Au contraire, la mousse obtenue grâce aux sulfates - un ingrédient très bon marché - nettoie de manière agressive et déséquilibre le cuir chevelu. Chez Aveda, les produits moussent légèrement grâce à des alternatives naturelles telles que le sulfate de coco dérivé de l’huile de coco. 

Une routine capillaire plus naturelle est meilleure pour la santé des cheveux.

VRAI. Certains shampoings ordinaires provoquent des pellicules et un déséquilibre dû à un lavage trop agressif du cuir chevelu. On observe aussi parfois l’apparition de problèmes d’acné sur le front en lisière des cheveux ou dans le dos là où le shampoing s’écoule. Ces désagréments disparaissent avec l'utilisation d’un shampoing naturel. Ceux-ci permettent également aux cheveux de conserver leur production naturelle de sébum et préservent l'équilibre de la peau. 

La video beauté du jour :
5 RECETTES DE MASQUES CHEVEUX À BASE D’ALOE VERA

Il existe une période de transition lorsqu'on passe du chimique au naturel.

VRAI. Il faut laisser le temps aux cheveux de s’adapter à ce changement, et cela est valable pour tous les produits. L’idéal est de commencer par détoxifier le cheveu avec un shampoing exfoliant pour enlever les substances chimiques qu’il a accumulées comme le silicone. Mais rassurez-vous : même sans “détox capillaire” au préalable, les cheveux s’adapteront d’eux-mêmes au fil des lavages à leur nouvelle routine naturelle.

À LIRE AUSSI

10 mauvaises habitudes qui ruinent vos cheveux

Comment se laver les cheveux dans les règles de l'art ?

La perruque : comment un objet tabou devient le nouvel it-accessoire ?