On a testé : 6 rituels magiques pour devenir une sorcière

Mis à jour le 23 novembre 2020 par Isabelle Vander Heyde et Marie-Noëlle Vekemans
On a testé : 6 rituels magiques pour devenir une sorcière © Unsplash

Je vois parfois des fantômes, j'ai un mauvais pressentiment dans certaines maisons et il s’avère que j’entretiens une relation particulière avec les champignons. Récemment, j'ai perdu la clé du cadenas de mon vélo dans les bois. Le lendemain matin, j'ai ressenti une envie soudaine d'aller courir dans une autre partie de la forêt et j’y ai retrouvé ma clé sur un gros champignon rouge. Super curieuse des forces qui président à notre destinée, je suis partie à la chasse aux sorcières. Bienvenue dans le monde du tarot, de l’astrologie karmique, des philtres et potions, du yoga magique et des séances qui font froid dans le dos. On a testé pour vous 6 rituels magiques.

La spiritualité a le vent en poupe. Les sociologues expliquent cette tendance par la quête d’une alternative à la course effrénée dans laquelle sont engagées nos sociétés. Ils ont raison sur ce point. Sauf que le mot « spiritualité » m’évoque encore les mantras, les colliers de perles et la dame parfumée au patchouli qui nous parlait jadis de voix intérieures à une retraite scolaire. À l’époque, ça me faisait rire, mais aujourd’hui les choses sont différentes. Je suis plus ou moins adulte, un peu traumatisée par les événements de 2020 et comme beaucoup, je cherche une issue à ce chaos. Vais-je la trouver en prenant contact avec « l’au-delà », par le biais des étoiles ou des cartes ? À qui adresser ma requête ? À la sorcière moderne ! Exit le balai et autres
clichés. « Mes » sorcières se révèlent être des travailleuses acharnées dotées d’une formation rationnelle : avocates, psychologues, infirmières, insiders de la mode. Elles ont longtemps été plongées dans un univers professionnel très dur, et à un moment donné, se sont retrouvées face à elles-mêmes. La plupart ont fait un burn-out, avant de chercher et trouver leur salut dans le monde spirituel. Comment ? En développant les pouvoirs spéciaux que nous possédons tous et toutes au plus profond de nous-mêmes.

Heureusement, dans le cas qui nous occupe, je dispose aussi d’un lourd bagage émotionnel. En résumé, je suis mère de deux enfants et toujours fatiguée, j’ai déjà eu la chance de goûter à un burn-out et je suis souvent victime du syndrome de la page blanche. Ce serait donc super que mes tours de magie puissent arranger ça. Quelques conditions préalables avant de me lancer : je ne veux pas que l’on prévoie mon avenir (ça me fait peur), je ne veux pas évoquer de fantômes (qui sait, ils pourraient se retrouver coincés dans ce monde-ci) et, si possible, je ne veux pas risquer une amende pour atteinte à la pudeur. Pas non plus de chorégraphies nue en public. En dehors de ça, je suis prête, les pieds sur terre, le scepticisme en sourdine. C’est parti !

1. Rituels magiques de l'anti-madame soleil

 

Voir cette publication sur Instagram

 

La video ELLE du jour :
COMMENT EMPÊCHER SES CUISSARDES DE GLISSER

Une publication partagée par Micheline Biot (@micheline.astro.coaching)

« Il n’y a pas de hasard, et ce n’en est certainement pas un que ce soit vous qui écriviez cet article ! » Bam, je commence mon voyage avec quelqu’un qui n’a pas sa langue en poche. Micheline Biot est astrologue karmique et elle analyse, à partir des planètes de ma naissance, ce qu’ont été mes vies antérieures, pourquoi je suis sur cette terre et quelles forces mon âme doit utiliser pour évoluer. Résultat ? Je suis une figure spirituelle extrême, quelqu’un qui, dans une vie antérieure, était probablement un gourou. Je suis bouche bée, mon mur de scepticisme s’effondre, mon imagination ardente prend le dessus et je raconte à mon chéri via WhatsApp que j’étais l’Avatar (pour celles qui connaissent la série « Avatar, le dernier maître de l’air »). Retour à Micheline : « Nous associons l’astrologie à Madame Soleil, mais c’est n’importe quoi. Voyez-le comme un canal, un langage constitué d’étoiles et de planètes, à même de traduire ce que dit l’univers. Tout le monde peut communiquer, à condition que nos capacités intuitives soient suffisamment développées, et c’est ce qui nous manque dans ce monde. Nous n’écoutons pas assez la “voix intérieure” et nous ne nous fions qu’à la raison. Heureusement, beaucoup de jeunes redécouvrent cette part d’eux-mêmes : le côté intuitif, magique, primordial. Avec vous, c’est assez fort. » Pas de situations dignes d’« Avatar » donc, juste ma faculté à entrer facilement en contact avec ma « petite voix ». Pendant l’heure qui suit, Micheline se montre en mesure de dire des choses sur moi que personne d’autre n’aurait pu savoir. J’ai l’impression que cette étrangère me connaît mieux que je ne me connais moi-même, ce qui, soit dit en passant, devient le fil conducteur de toutes mes rencontres.

2. Rituels magiques de la fille aux fleurs

Mayke Menalda de Honey Honey Healing utilise le pouvoir de la nature pour aider les âmes perdues à retrouver l’équilibre et prépare des potions de fleurs basées sur la méthode du docteur Bach. Elle estime que souvent, quelque chose d’autre se cache derrière des maux « banals » comme les migraines ou l’insomnie. Pendant que nous parlons, elle communique aussi avec mon âme, qui serait en train de lui révéler ce qui ne va pas. Cela ressemble à une séance chez le thérapeute, parfois agrémentée d’une carte de tarot colorée. Magie ou pas, elle me propose un regard neuf sur ma propre vie et cela est bénéfique en soi. Sur la base de cette conversation, elle prépare mon élixir personnel et une semaine plus tard, je trouve une belle bouteille vert fluo dans ma boîte aux lettres. Je ne dois pas m’attendre à un effet instantané, mais c’est là toute la beauté de la chose : nous travaillons avec la nature et prenons le temps de guérir au lieu d’avaler une pilule miracle qui ne fera que refouler nos vrais problèmes. Il est temps de freiner, tout doucement.

3. Rituels magiques du devin

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par maxime oracle (@maximevossen.be)

Sur ma lancée, je rends virtuellement visite à Maxime Vossen pour une séance de tarot. Surprise : l’univers est délicieusement effronté et semble vouloir jouer à ni oui ni non. On ne doit pas s’attendre à des réponses précises immédiates. Des questions telles que « quel job dois-je accepter ? » ou « qui vais-je épouser ? » ne nous mèneront nulle part. Le véritable art réside dans notre façon de nous interroger : on est censé.e creuser au plus profond de sa propre âme pour poser les bonnes questions sur notre vie si on souhaite que les cartes délivrent leur message. Heureusement pour moi, mes trois précédentes séances ont déjà sondé mon âme et je sais exactement ce qu’il faut demander. De plus, Maxime m’aide à bien le formuler. Attention : rien n’est gravé dans la pierre, l’univers indique les énergies qui gravitent autour de certains thèmes et c’est à moi d’interpréter. Beaucoup de gens semblent trouver cela frustrant et vague, alors je n’en attends pas trop. Mais, selon moi, les cartes parlent un langage clair, et soudain je sais avec certitude quels sont les projets auxquels je vais prendre part dans l’année à venir et ceux auxquels je ne participerai pas.

4. Rituels magiques du médium

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Place (@the_______place)

Saviez-vous que les femmes sont particulièrement sujettes aux traumatismes et que chaque événement marquant s’étend sur sept (!) générations ! Nous transmettons la peur, la douleur et la colère non traitées à nos filles et petites-filles, mais nous troublons aussi la tranquillité d’esprit de nos aïeules. En bref, il faut garder notre aura aussi propre que possible. C’est faisable avec l’aide de Sophie Jongejan, qui utilise ses pouvoirs de médium pour analyser les auras et communiquer avec les esprits. En fait, nous avons tous et toutes nos fantômes personnels, une équipe de guides spirituels qui essaient de faire ressortir le meilleur de nous-mêmes. Ils nous ont accompagné.e.s dans des vies antérieures, peuvent être les esprits de proches décédés ou parfois des entités anonymes et cosmiques. Pendant ma session, mon médium reçoit surtout des messages concernant un enfant intérieur enfermé dans une cage dorée. Elle voit aussi un guide spirituel qui insiste sur le repos mental. Même si je ne vois ni n’entends rien, je ne ressens rien de flippant non plus. Parmi toutes ces images, je lis entre les lignes des informations qui auraient pu sortir de la bouche de ma mère, même si je parle à une femme qui ne me connaissait pas hier soir.

5. Rituels magiques du yogi

Ensuite vient le tour du cosmos. Lies Osaer me fait découvrir le kundalini yoga, une discipline qui nous connecte au Soi Supérieur, et à travers laquelle on sent les forces de l’univers et l’énergie vitale circuler dans le corps. Très relaxant sur le moment, mais j’ai dû faire quelque chose de mal, car le résultat spectaculaire se fait attendre. Quelques heures plus tard, le voici : ma dent éclate ! Vraiment : ma dent se fend en deux ! Simple coup du sort, ou est-ce l’univers qui hurle un peu trop fort à travers mon corps ? Heureusement, un dentiste peut me recevoir en urgence. Fun fact : normalement, il me faudrait plusieurs jours pour me remettre d’une histoire aussi horrible, mais cet après-midi-là, même avec une bouche paralysée et pâteuse, j’écris avec fluidité. Il faudra plus qu’une anesthésie et une rage de dents pour m’arrêter ! Alors, n’ai-je pas fait le bon choix ?

6. Rituels magiques de l'hypnotiseur

Isabelle Gray combine l’hypnothérapie, la méditation et le reiki pour équilibrer nos flux d’énergie personnels. Elle aide à démêler les nœuds émotionnels et à éliminer les maux physiques. Pour cette séance, qui a lieu le soir, je m’allonge dans mon propre lit. Isabelle m’accompagne par téléphone. Elle me demande de formuler ce que je vois, entends et ressens. Au début, rien du tout, mais après un certain temps, des images commencent à se former.  Difficile de savoir où s’arrête l’hypnose et où commence mon imagination, mais je décide de persévérer et commence à parler. Avant de m’en rendre compte, je raconte une histoire pleine de gens qui flottent, de ballons, de couleurs, et même ma fille s’invite dans la narration. Où vais-je chercher tout ça ? À en croire Isabelle, dans mon monde spirituel. Elle est très enthousiaste à propos de mon troisième œil, même si je ne sais toujours pas si tout cela était réel. Les conclusions que nous tirons de l’histoire dans la foulée font écho à celles des autres séances. L’univers veut littéralement me faire comprendre la même chose dans toutes les langues, et je trouve ça fascinant.  

Notre bilan : sommes-nous devenue une sorcière ?

Et maintenant, après m'être essayée à tous ces rituels magiques, suis-je une sorcière ? Est-ce que je parle aux fantômes ? Est-ce que je brille dans le noir ? Est-ce que mes problèmes ont tous disparu ? Loin de là, mais cette expérience m’a fait beaucoup de bien. La magie et les rituels ne sont pas à la portée de tout le monde, mais ils vous invitent à réfléchir à qui vous êtes et à ce que vous faites. Ils n’offrent pas de solutions toutes faites, mais on peut trouver des réponses dans la nature et selon sa propre intuition : le « slow living » dans toute sa splendeur. L’intuition relève ou non de la magie ? À nous de décider.

À LIRE AUSSI 

Les livres à lire pour devenir incollable sur l’astrologie

Shopping : les plus beaux bijoux astrologiques du moment

Self-care : 10 challenges bien-être à réaliser à la maison