Coloration à domicile : pourquoi vous devriez y réfléchir à 2 fois

Mis à jour le 27 août 2020 par Noemi Dell'aira
Coloration à domicile : pourquoi vous devriez y réfléchir à 2 fois © Fezbot2000 - Unsplash

Les semaines de confinement ont été très compliquées pour tout le monde et nos cheveux en ont pris un (gros) coup. Fini nos rendez-vous hebdo ou mensuels chez le coiffeur, il fallait se débrouiller avec ce qu'on avait à portée de main. Certaines se sont lancées dans la coloration à domicile. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Quelles sont les dangers de cette pratique ? LeoHairArtist, la coiffeuse adoptée et approuvée par les blogueuses belges, fait le point avec nous sur tout ce qu'il faut savoir sur la colo à la maison.

Leonora Isufi, 26 ans, est à la tête du salon LeoHairArtist. Situé à Wemmel et spécialisé en transformations capillaires, le salon de coiffure a lancé il y a peu son e-shop leohairartist.be où les clientes peuvent retrouver tous les produits de soins capillaires en livraison ou en retrait au salon. Cette professionnelle du cheveu nous explique en détails pourquoi la coloration à domicile, ce n'est peut-être pas une si bonne idée que ça !

La coloration à domicile : on se lance ou on se rétracte ?

"On se rétracte. Pourquoi ? Parce qu'on ne s’improvise pas coiffeur. Tout d’abord, un professionnel est, en quelques sortes, un chimiste et doit avoir une connaissance de la colorimétrie. Il ne s’agit pas simplement de choisir une boîte sur base d’une couleur indiquée pour avoir ce rendu. Il faut savoir que, pour obtenir un certain résultat, il faut parfois utiliser trois voire quatre tubes de couleurs différents. En venant au salon, vous n’aurez pas la crainte de sortir avec une couleur totalement différente de celle escomptée. Ensuite, lorsqu’on vient se colorer les cheveux au salon, nous procédons toujours à un diagnostic du cheveu. Nous prenons une mèche sur laquelle nous testons le produit afin d’examiner les éventuelles réactions allergiques. Une réaction allergique peut intervenir dans les 48h. Le diagnostic permet également de déterminer quels produits et couleurs appliquer en fonction du résultat attendu. Le processus de coloration ne sera pas le même sur des cheveux précédemment colorés que sur des cheveux vierges. L’utilisation d’une boîte contenant des produits et doses standards ne permet donc pas de tenir compte de la particularité et des besoins du cheveu."

La coloration à la maison pendant le confinement : alternative ou cata ?

"J’ai du réagir face à la crainte de certaines clientes de se retrouver sans coiffeur pendant un long moment. Les premières semaines, certaines clientes me demandaient de leur livrer un pack avec des doses de coloration préparées afin qu’elles puissent faire elles-mêmes leur coloration. Bien évidemment, il m’était inconcevable de satisfaire cette demande. Même en préparant les doses pour les clientes, celles-ci n’obtiendront jamais le résultat attendu. Un professionnel dispose d’une longue formation et d’une expérience qui n’est pas à négliger. Outre les produits à utiliser, les doses, le temps de pause et également la technique d’application sont importants.

Afin de dissuader le do it yourselfj’ai expliqué le danger de la coloration à domicile en vidéo sur ma page InstagramComme alternative, j’ai proposé différents sprays camouflants de racines. Ces sprays sont temporaires et inoffensifs pour les cheveux. Il s’agit d’une bonne alternative en attendant de passer sous les mains d’un expert. Aussi, j’ai encouragé les clientes de prendre le confinement comme quelque chose de positif. J’ai partagé mes conseils pour prendre davantage soin des cheveux. Comment ? En massant le cuir chevelu durant son shampoing pour le stimuler ou en laissant davantage reposer son masque par exemple. En définitive, j’ai pu constater que seulement une infime minorité de mes clientes s’est lancée dans la coloration à domicile !"

La video beauté du jour :
5 RECETTES DE MASQUES CHEVEUX À BASE D’ALOE VERA

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L E O H A I R A R T I S T (@leohairartist) le

Quels sont les dangers liés à la coloration à domicile ?

"Le principal danger est de se retrouver face à une réaction allergique, d’où l’importance d’effectuer une mèche test en salon. C’est d’autant plus important lorsque vous n’avez jamais fait de coloration et que vous décidez de vous lancer pour la première fois. L’autre danger est celui de se retrouver avec un résultat totalement différent de celui indiqué sur la boîte. Comme je l'ai dit, une dose standard ne peut tenir compte des particularités de vos cheveux. Vous pouvez vous retrouver avec des tâches ou aussi brûler vos cheveux. En salon, nous examinons le cheveu et utilisons des produits beaucoup moins agressifs. De plus, les techniques d’application des colorations sont nombreuses. Un professionnel est formé pour ces différentes techniques et choisira celle qui permettra au mieux d’atteindre le résultat souhaité. À domicile, vous ne bénéficiez donc pas de ce savoir-faire décisif. Vous ne disposez pas non plus d’un matériel professionnel. Or, le matériel, tout comme les mains de l’expert, ont leur importance !"

Quelles sont les grandes différences entre la colo à domicile et celle effectuée chez un professionnel ?

"La première différence (et la plus importante) est la présence d’un professionnel lorsque vous vous rendez en salon. Il procèdera au diagnostic et adaptera ses produits et son processus en fonction des besoins personnels de chaque cliente. Le dosage, le matériel, l’application, les séparations, tout est décisif et sera personnalisé en fonction du cheveu de chacun ! Grâce à tous ces facteurs et ce service personnalisé, vous n’aurez également pas la crainte de vous retrouver avec un résultat totalement différent de celui affiché sur la boîte."

Tout est à bannir dans la colo à domicile ?

"Sur cette question mon avis est clair : oui. LeoHairArtist est un salon spécialisé en transformations. Face à une cliente, nous commençons toujours par demander les antécédents capillaires.  Pourquoi ? Les colorations maison peuvent venir altérer nos colorations professionnelles ou l’éclaircissement du cheveu.  Il sera beaucoup plus difficile d’obtenir le résultat souhaité sur un cheveu ayant subi une coloration végétale.

Ensuite, il faut savoir que, pour obtenir un résultat, il faut parfois passer par d’autres étapes préalables à la coloration. Par exemple, pour passer du blond au brun, il faut re-pigmenter le cheveu et le re-colorer pour que la nuance plus foncée puisse accrocher. Or, en passant directement à une coloration maison, vous pouvez être sûre que votre couleur virera au vert."

L’idée est répandue que la coloration (qu’elle soit faite à domicile ou chez un professionnel) est néfaste pour les cheveux. Est-ce encore le cas en 2020 ?

"Les produits et les techniques de colorations professionnelles ont bien évidemment évolué avec leur temps. Aujourd’hui, nous disposons de produits de coloration moins chimiques et, partant, beaucoup moins agressifs pour les cheveux. Aujourd'hui, il existe des colorations sans ammoniaque et sans ppd (un produit chimique permettant de faire pénétrer l’agent colorant dans la fibre du cheveu). C’est d’ailleurs la cause de nombreuses réactions allergiques. Pour travailler du ton sur ton, nous pouvons également avoir recours à des shampoings colorants qui possèdent un volume d’oxydant très léger. Pour la décoloration, nous ajoutons aussi des protections capillaires à la poudre décolorante. En conclusion, au jour d’aujourd’hui, le professionnel dispose de nouvelles ressources afin de pouvoir travailler le cheveu avec des produits moins chimiques ou moins nocifs. C’est pourquoi le passage chez un professionnel est obligatoire."

À LIRE AUSSI 

Cheveux blancs : comment réussir une transition en douceur ?

10 conseils pour des cheveux en bonne santé 

Nos astuces anti-cheveux gras