Voyager sans stresser, c’est pas si compliqué !

Publié le 22 juin 2020 par Cellule commerciale
Voyager sans stresser, c’est pas si compliqué ! ELLE x Touring

Ça y est, nous allons tous pouvoir nous évader après une longue période sans voyager. Comment choisir sa destination et bien préparer son trip quand on en a tellement rêvé ? Avec nos 9 conseils, faites le plein d'inspiration et préparez votre lockout travel.

1. On ne boude pas l’agence de voyages

Faire sa petite popote via Internet ou une app, on le fait tout le temps. Mais il n'est pas toujours pratique de réserver chaque poste du séjour – voyage, hôtel, transports, attractions et curiosités - séparément. On vérifie bien les avantages et inconvénients de la réservation sur le web et on compare avec les packages que proposent les agences de voyages.

2. On se la joue flexible

Personne n'a envie de payer le prix fort pour des billets d'avion, de train, de bus ou pour des nuits d'hôtel. La période du voyage et les saisons influencent considérablement les tarifs pratiqués. Évidemment, il vaut mieux voyager hors vacances scolaires… Mais le truc dont il faut aussi se rappeler, c’est que lorsque c’est l’été ici, c’est l’hiver ailleurs… Certaines destinations sont plus agréables en dehors de nos "grandes vacances" classiques, voire carrément hors-saison. Pour choisir, consultez ces conseils. Et attention aux offres last minute : elles ne sont pas forcément plus avantageuses que le tarif habituel. L'expression n'a pas de signification spécifique ou officielle et n'est donc qu'un terme commercial. Envie d’en savoir plus ? Voilà des alternatives.

3. On opte pour un logement alternatif

Un hôtel, c’est le choix le plus évident. Mais avec ces 20 alternatives de logements, on ose explorer d'autres idées qui pourront nous conduire à vivre de nouvelles expériences, à découvrir d'autres destinations…

4. On ose voyager seule

Oui, il y a plein d’avantages : pas besoin de rendre de comptes à qui que ce soit, on voyage à son propre rythme et pas celui de la personne qui partage notre vie, pas besoin de faire de compromis concernant la destination, on voyage comme on veut, on mange quand on veut, on dort où on veut… Le bonheur de la liberté et de l’autonomie !

5. On embarque les enfants

Premier voyage ? Gardez l’essentiel à portée de main (vêtements de rechange, jeux, collations) lors des trajets. Enceinte ? L’idéal est de partir pendant votre deuxième trimestre, et d’opter pour le train qui reste plus confortable.

6. On pense à sa paperasse

C’est quoi ce passeport périmé qu’on découvre, effarée, à la porte d’embarquement ? Pour éviter la crise d’hystérie qui s’en suit, on check. Une carte d'identité est-elle suffisante pour cette destination ? Un passeport est-il requis ? Faut-il un visa ou des vaccins ? Les ambassades et consulats de destination peuvent nous aider à bien nous préparer, sans parler du site web du ministère des Affaires étrangères. Renoncer à son voyage pour un papier mal tamponné, ça n’est juste pas envisageable.

7. On check le niveau de sécurité sur place

Des événements récents ou tout simplement notre tempérament nous font hésiter quant à la destination qui nous tente ? Les conseils les plus complets et les plus objectifs sont sur le site du ministère des Affaires étrangères. Cliquez sur la destination de votre choix et suivez les indications. S’ils disent que c’est OK, c’est que c’est OK.

8. On prépare sa trousse à pharmacie

Trouver ses médicaments à l'étranger n’est pas toujours évident. Les compositions ne sont pas identiques et les médicaments ne portent pas le même nom partout. Vérifiez cette liste avant de partir. Pour des médicaments spécifiques, il suffit de s’adresser à son médecin qui établira, si nécessaire, un document permettant d'emporter ses médicaments dans l'avion.

9. On anticipe les soucis

Une panne sur la route déserte qui mène à la crique secrète ? Un couac avant le départ ou pendant le séjour ? Ça arrive… Contre ces gros bads (vol annulé, perte ou vol de bagages, maladie, décès d'un proche, licenciement soudain...), couvrez-vous grâce à l'assurance annulation et l'assistance voyage. Sachant que les mutualités classiques (caisses d'assurance maladie) n'offrent pas les mêmes garanties que l'assistance voyage, plus étendue, il est malin de vérifier les différences importantes entre les deux et de se mettre en ordre bien avant le départ. Si quelque chose devait se passer sur le lieu de destination, il serait trop tard pour vous faire rapatrier gratuitement ou pour que les frais médicaux soient entièrement remboursés. Pour partir, mieux vaut bien se couvrir…

Envie de plus d’informations et astuces de voyage ? Retrouvez tous les conseils sur touring.be/fr/articles, le blog de Touring.

Découvrez tous les conseils ici !

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Touring.
www.touring.be

À LIRE AUSSI :
Pourquoi partir en croisière en 2020 ?
Notre bon plan pour étudier à l'étranger
Inscrivez-vous à l'atelier cuisine KitchenAid le 08 avril au Wolf