Comment retrouver une sexualité épanouissante après un accouchement ?

Mis à jour le 26 novembre 2019 par Eveline Janssens et Marie-Noëlle Vekemans
Comment retrouver une sexualité épanouissante après un accouchement ? Getty Images

Vous voilà parents, avec un petit bout dans les bras ? Bienvenue dans un tourbillon d’amour et de fatigue, de tendresse et de responsabilités. Vous pouvez compter sur votre rejeton pour chambouler les relations au sein de votre couple. Comment retrouver le désir de faire l'amour et avoir des rapports sexuels épanouissants après un accouchement ? Questions-réponses avec une sexologue.

Comment dégager une heure pour reprendre une activité sexuelle quand on n’a pas une minute à soi ? Nous nous sommes glissés sous la couette de jeunes parents pour prendre le pouls de leur relation et de leur sexualité après un accouchement. Vanessa Muyldermans, sexologue, thérapeute relationnelle et coach en désir d’enfant livre des témoignages recueillis dans son cabinet.

Les préoccupations sont multiples : perte du désir sexuel, douleurs dues à une césarienne ou une épisiotomie, peur des fuites, pics hormonaux, sécheresse vaginale, reprise des rapports douloureuse, rééducation du périnée, autant de d'obstacles à franchir pour retrouver une vie sexuelle satisfaisante après l'accouchement.

Qu’y-a-t-il de plus important pour un couple que la venue d’un enfant ?

Vanessa Muyldermans : « Avoir un bébé ensemble peut être une très belle expérience. Votre enfant vous inspire un amour sans limites. Mais c’est aussi une période difficile. Ce n’est pas évident pour le couple de passer d’un duo à un trio. Un déséquilibre apparaît entre les parents dès la grossesse : les mamans voient leur corps se transformer et leur système hormonal les prépare à l’accouchement. En revanche, cette période n’induit que très peu de changements chez les papas ou les coparents. »

Au point parfois de se sentir un peu exclus avant et après l’accouchement ?

Après plusieurs années passées à deux, ce petit être vient soudainement monopoliser toute l’attention de la femme. L’aspect biologique joue un rôle : de nombreuses mères allaitent et tissent un lien avec leur bébé immédiatement après la naissance. Le papa ou coparent veut aider mais se fait rejeter. Et il essuie des reproches s’il garde ses distances. C’est un jeu d’attraction et de répulsion. Je conseille aux jeunes parents de laisser faire les choses. On ne peut pas aller contre la nature, et le reconnaître est un bon début.

Les parents doivent aussi faire face à la fatigue, au stress et au manque de temps.

Le manque de sommeil peut être source de disputes. Quand vous êtes épuisé, vos réactions sont exacerbées, y compris envers votre partenaire. Vous ressentez les émotions plus fortement. Le manque de temps est un autre piège. Vous devez vous répartir les tâches davantage, ce qui signifie que vous passez moins de temps ensemble en tant que couple. Conséquence : une distance s’installe entre vous et votre désir sexuel diminue.

sexe après bébé
Photo de Vladislav Muslakov via Unsplash

Comment se sentir à l'aise avec son corps après son accouchement ?

Les femmes sont très sensibles aux changements hormonaux qui affectent leur corps après l’arrivée d’un bébé : ventre en perte de fermeté et sujet au relâchement cutané, kilos en plus, vergetures ou seins moins fermes. La plupart du temps, elles ne réalisent pas que le papa ou coparent les remarque à peine. Ce n’est pas facile non plus pour une femme de combiner les rôles de mère et de conjoint et de jongler entre la vie de famille et celle de couple.

Quand avoir un premier rapport sexuel après un accouchement ?

On « peut » reprendre des rapports sexuels six semaines après l'accouchement : n’est-ce pas perçu comme une deadline ? De nombreux couples ressentent une certaine tension lors du premier rapport et le partenaire a tendance à redoubler de prudence. Après un accouchement difficile avec une épisiotomie ou une déchirure, un certain inconfort peut être observé. Laissez le temps faire son travail, il guérit tous les maux.

Quel rôle jouent les hormones après l'accouchement ?

Les femmes qui allaitent produisent de la prolactine, une substance qui freine la libido. Elles sécrètent aussi moins d’œstrogènes, ce qui entraîne une sécheresse vaginale. Pas de panique toutefois car l’acte sexuel libère de l’ocytocine, l’hormone de l’amour. Elle génère des sentiments comme la confiance et l’attachement. Le sexe déclenche aussi la production d’endorphines connues comme les hormones du bien-être. Plus on fait l’amour, plus on en a envie. Ma devise, c’est donc just do it !

Comment retrouver une intimité dans son couple après avoir accouché ?

Est-ce une solution de planifier les ébats sexuels le week-end ou de mettre les enfants devant la télé pour aller « faire une sieste » ? Avec l’arrivée d’un bébé, le temps consacré au couple est celui qui passe à la trappe en premier. Pour de nombreux parents, « date night » est un gros mot, mais il faut le voir comme une phase intermédiaire. Planifiez une petite soirée sans couvre-feu toutes les x semaines, avec la possibilité d’une grasse matinée le lendemain. Une vraie solution pour consacrer du temps à votre couple. Ou créez une situation lieu et temps pour faire l’amour si vous en avez envie. Couchez-vous par exemple une demi-heure plus tôt.

Et si le rapport sexuel ne se passe pas bien pour une raison technique ?

Une femme doit franchir deux caps pour se mettre en condition. Premièrement, elle doit être détendue. Les hommes s’en soucient moins. Ils sont plus vite prêts à démarrer. Le second cap concerne les stimuli sexuels directs : les positions qui l’excitent, la façon dont elle veut qu’on la touche... Les partenaires passent parfois trop vite au second cap alors que c’est le premier des préliminaires qui est le plus important. Il faut en quelque sorte donner à une femme l’envie d’avoir envie.

La douleur est-elle un facteur qui entre en ligne de compte pour le sexe après la naissance ?

Si l’on a mal lors d’un rapport, c’est souvent la tension et le stress qui en sont responsables. Les muscles se contractent, ce qui a pour effet de resserrer le vagin. C’est ainsi que des couples se retrouvent dans un cercle vicieux.

Comment les jeunes parents peuvent-ils faire face au stress, à la fatigue, au manque de temps et d'envie ?

En faisant une petite pause. Il m’arrive d’interdire le sexe pendant trois semaines à certains couples. Cela leur donne une bouffée d’air. Les couples osent à nouveau se caresser et s’embrasser parce qu’aucune autre attente n’y est attachée. Je demande aussi aux parents de se souvenir d’un fantasme sexuel. Faire une pause et se replonger dans le souvenir d’ébats torrides en vacances ou sous la douche ne peut qu’aider en cas de difficultés à faire l’amour. Les lubrifiants et les exercices de relaxation peuvent aussi être utiles.

Comment faire en sorte que le sexe se passe bien après un accouchement ?

L’amour triomphe de tout. Accompagner votre chéri à l’un de ses matchs de tennis ou suivre une conférence donnée par votre femme vous permet de vous voir sous un autre jour. Vous pouvez à nouveau tomber sous le charme de votre partenaire sans devoir faire quoi que ce soit. Le désir et l’envie réapparaîtront d’eux-mêmes. C’est tout l’opposé d’avoir à agir. Savourez votre tout nouveau bonheur familial, même si c’est parfois difficile. Et je le répète : just do it !

Témoignages

Sarah, 35 ans

« Quand je me levais la nuit pour la quatrième fois pour allaiter mon fils, j’avais parfois des envies de meurtre en voyant mon mari endormi. Même si j'en ai profité pleinement, la période de l’allaitement a été difficile. Il m'arrivait de pleurer la nuit de frustration et d'épuisement. »

Aline, 27 ans

« Six semaines après l’accouchement, nous avions enfin l’autorisation de refaire l’amour. Quelle excitation ! Mon compagnon s’est montré très doux et me demandait à tout moment si ça allait. Malgré mon épisiotomie, je n’ai pas vraiment senti de différence. Et lui m’a certifié qu'il n’avait pas senti de relâchement. Mais je suppose que tous les hommes tiennent ce discours. »

Isa, 29 ans

« On a moins de rapports, mais je dirais qu’ils sont plus intenses. Je suis tellement submergée par la fatigue que j'ai plus de mal à me laisser aller et j'ai moins envie. On doit le prévoir dans le planning de la semaine, sinon il y a toujours un lange, des pleurs ou d'autres choses qui s'interposent. »

Farah, 32 ans

« J’ai vu mon ancienne vie et la personne que j’étais disparaître complètement. Mon mari et moi avions beaucoup moins de temps pour nous et pour l’autre. Tout à coup, on devait tenir un agenda rigoureux pour pouvoir voir des amis ou l’un d’entre nous était de corvée babysit. Finie la spontanéité dans notre relation. »

Damien, 32 ans

« Nous passons moins de temps à deux, mais quand nous sortons sans nos filles, c’est plus intense qu'avant. On prend le temps l’un pour l'autre et on évite les sujets liés aux bébés. On réapprend à se connaître car le rôle de parent fait de vous une autre personne. Nous sommes souvent débordés, mais nous formons une meilleure équipe sur le long terme. »

LIRE AUSSI :

Quel sport pratiquer après l’accouchement ?

5 produits naturels à adopter durant la grossesse

3 exercices pour un corps de bombe après un bébé